Burning G☢ld
Les Patrons
Jamshid (MP)
Miyako (MP)
Most Wanted

La Catastrophe de Naha
Bienvenue à Kansen ─ L'institut Burning Gold est le phare qui illumine l'île de par l'intérêt international qui gravite autour de cet institut. Jusqu'à aujourd'hui tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'un essai nucléaire provenant d'un pays encore non-identifié soit tiré à quelques kilomètres des côtes japonaises. La capitale de Naha fut entièrement détruite par un immense tsunami, des suites de l'explosion de la bombe, tandis que la cité de Kansen ─ là où se situe l'internat ─ fut également touchée, mais en moins grande quantité. Dans leur cas, non seulement de nombreux bâtiments furent détruits, mais la radiation n'échappa aucunement à une partie des citoyens. Certains succombèrent à leurs blessures alors que d'autres ... (SUITE ICI)

Partagez | 
 

 Cette journée où un garde du corps ne serais pas de trop. (PV BAN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

Mar 11 Aoû - 17:07

La journée était chaude, très chaude et pour une rare fois les gens avaient du mal à être dehors longtemps. C'était canicule alors que normalement l'air devait être frais et agréable. C'était samedi et Luzia avait envie de faire les boutiques, elle avait besoin d'une nouvelle paire de basket et de soutiens-gorge alors c'était la journée parfaite pour faire du Shooping.

... Oupas. Apparemment, les filles et les garçons du pensionnat et d'un peu partout dans la ville avait eu la même idée et voilà qu'elle se retrouvait devant une allée remplit de gens qui se bousculait presque pour avoir un morceau de vêtement. Elle regardait les scènes diverses avec de grands yeux.

« C'est la folie pure ... Doux jésus. » Elle n'arrivait même pas à croire que c'était autant la cohue. Pourtant, elle compris très vite en voyant les panneaux en rouge indiquant « SOLDES » partout. Elle soupira en posant les doigts contre sa tempe. « Ah, ça explique. »

Elle allait se remettre en route dans le but précis de faire les boutiques qui prônait les rues, quand elle sentait qu'un cherchait à lui prendre son sac à main. Surprise, elle lâcha la ganse sous le coup du jeune homme qui persistait à lui prendre et elle le regarda prendre la fuite avec son sac.

« HEY ! MAIS NON ! REVIENS ICI ESPÈCE D'ENFLURE !!!! IL MA VOLER LE CONNARD !!! » Dit-elle en courant derrière, mais difficile avec A ) des talons hauts et B ) quand il y a une foule qui se fiche bien de votre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Lun 17 Aoû - 17:08


the prince charmant. la remake.
Comment expliquer simplement et sans prise de tête, ce qu’il faisait… à part s’entraîner à ne pas insulter la masse de gens qui le traînait, tranquille –un entraînement rude cela va de soi.  Pour se faire, essayons de résumer ça en quelque mot ; femelle. aiguille. hache.  troisième guerre mondiale. contre-partie. boutiques. Je ferais bien passer un flash-back de la dite bagarre où une certaine brune –à cache-œil avait partagé avec lui quelques moments très sympas à apprendre à coudre, jusqu’à ce que la pile d’aiguilles tombent sur son t-shirt qui –selon elle, était ruiné par la faute de notre garde du corps. Voilà qu’on sort la hache et que commence la très belle parade d’insultes. Il n’a évidemment pas tenu longtemps avant de craquer et maintenant, il devrait en payer le prix, littéralement. ‘je vais t’en racheter un, fais pas chier.’ Qu’il avait promis chaleureusement et ce donc. Il se retrouvait en pleine foule à faire les boutiques en ne sachant absolument pas où aller ou quoi acheter exactement. C’était juste un t-shirt, ça devait être simple, merde.

Ou pas. Soldes. Samedi. Shaleur. (sisi) un triple S ultime du Sadisme de l’extrême. (sisisisisisi) ça vous foutait quand même les boules, et vous finissez par perdre votre énergie. à moins que le charmant cri d’une demoiselle en détresse vous parvient. Réflexe ? envie ? Son côté de prince charmant qui ressort ? bonne question. Mais quand ce même voleur vous bousculait, certains en feraient une affaire personnelle. Après, je dis ça, je dis rien. Dans tous les cas, il finit très vite par rattraper le dit voleur –pas comme s’il pouvait fuir très loin avec la foule. Et miracle ! Il ne lui asséna pas plus que cinq coups. –Bon six, mais c’est pour la bonne cause, il se débattait toujours.  Ban avait en ce moment tout pour être l’héritier d’un royaume disney, bon, peut-être pas le cheval blanc et la cape d’or, la chevelure blonde étant une option. Je vous présente messire Hidenori de gente de grand du petit roi, le premier du nom. En attendant, il plaquait toujours le voleur contre le sol, son pied reposant contre son derrière. Très confortable, je vous jure !

et sinon, la princesse ? Elle se dépêchait de rejoindre son ultime sauveur ? –Il n’avait pas tout le temps du monde, vous voyez ! Puis impossible de bouger, pas quand on avait un repose-pied de haute gamme.
hey bb. tahu. je suis trop sexy. tu veux voir ma. ma. ma ps3? elle gère la fougère. /PAAAN. huhu. j'suis trop happy de pouvoir rp avec ma lulu. ;^; je vais te draguer de l'enfer, attends de voir. -parcontre, je suis pas encore sûr pour le pc. donc en gros, je peux encore disparaître en mode. "i'm gone, i don't exist. shh. you didn't see me." voilà voilà. t'es prévenu, chéwie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 18 Aoû - 18:41

Elle arriva finalement en courant près du voleur et de cet homme à faire peur puis fronça les sourcils en venant prendre son sac à main. « Merci, je présume. » Que dire de plus que ça de toute façon? Ce n'était pas prévue qu'elle se fasse voler son sac et qu'un homme sauve la situation, bien que ce soit une bonne chose hein.

Elle posa son regard sur la brute épaisse qui reposait sur le sol maintenant inconscient puis haussa un sourcil en relevant les yeux vers l'homme qui, évidemment, elle connaissait aussi comme étant l'un des surveillants de l'école qu'elle fréquentait.

Que dire à cet homme? Normalement elle ne le croisait que très peu souvent, beaucoup changeaient de direction quand il était dans les couloirs, paraîtrait que cet homme détestait les enfants ... Bref, elle le regarda de nouveau en soupirant. « Bon, je présume que vous n'avez pas que cela à faire. » Elle sourit puis marcha sur la tête du voleur en reprenant sa route, après tout, n'était-elle pas ici pour faire du shopping ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mer 19 Aoû - 14:14


the prince charmant. la remake.
Un ‘merci’, juste ça ? Ban grimace. Même pas un merci. Un merci qu’elle présumait. Un autre où elle partait, comme si de rien n’était. Les jeunes de nos jours… et cet air étrangement familier. Sûrement, une étudiante du pensionnat –quoique, pas comme s’il allait se rappeler tout le monde ou jouer aux investigateurs. Seulement, il n’était pas d’humeur à laisser passer juste un merci –surtout un merci présumé voilà.

Il voit la rousse faire quelques pas en avant. Un. deux. Elle atteint la limite, enfin, pas tellement maintenant. Il l’avait retenu par le col en la faisant se reculer vers lui.


» Bonjour. Je présume.




Il la regarde de haut ; quoique, ça ne rend pas si bien. Ils faisaient la même taille. Bon sang, combien il détestait les femelles trop grandes –c’est pas lui qu’est petit, nuance.


» Tu n’allais pas non plus partir comme ça, je présume.



La politesse d’un deuxième degré. Si elle était une étudiante, il n’avait aucune raison d’avoir un langage soutenu, encore moins pour appuyer la situation. Elle devait avoir dix ans de moins que lui. La jeunesse. Petit moment nostalgique rapide. Le Hidenori finit par soupirer en la libérant, s’expliquant un peu mieux.



» ma paie.



Comme si un mot suffisait à tout expliquer.
Sinon. Une brève pensée au voleur, toujours piétiné. La vie d’un malfrat est bien remplie d’embuche. Embuche. Ha ha. Ouais. Bon. La paie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Cette journée où un garde du corps ne serais pas de trop. (PV BAN)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.
» Un député de INITE tué « accidentellement »  par son garde-du-corps
» Rp avec un mercenaire ou un garde du corps?
» cavalerie, garde du corps prussiens 1815
» Garde du corps?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burning Gold :: Les Boutiques-