Burning G☢ld
Les Patrons
Jamshid (MP)
Miyako (MP)
Most Wanted

La Catastrophe de Naha
Bienvenue à Kansen ─ L'institut Burning Gold est le phare qui illumine l'île de par l'intérêt international qui gravite autour de cet institut. Jusqu'à aujourd'hui tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'un essai nucléaire provenant d'un pays encore non-identifié soit tiré à quelques kilomètres des côtes japonaises. La capitale de Naha fut entièrement détruite par un immense tsunami, des suites de l'explosion de la bombe, tandis que la cité de Kansen ─ là où se situe l'internat ─ fut également touchée, mais en moins grande quantité. Dans leur cas, non seulement de nombreux bâtiments furent détruits, mais la radiation n'échappa aucunement à une partie des citoyens. Certains succombèrent à leurs blessures alors que d'autres ... (SUITE ICI)

Partagez | 
 

 We're just there chilling - Shin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

Mar 18 Aoû - 11:51


HOW TO DO BAD THNGS WITH GOOD PEOPLE     



Set me free,
let me be

▬ une jolie fleur dans une peau de vache, une jolie vache déguisée en fleur

Il ne devait pas être tard et pourtant Mia émergea d’un sommeil comateux qui lui sembla avoir duré une éternité. Sans grâce, elle poussa un long bâillement avant de regarder sa chambre de part en part. Quel bazar ! Elle se promit de la ranger avant demain midi.

Traînant les pieds jusqu’à la salle de bain et trouvant face au miroir la tronche d’un zombie déconfit, elle se hâta de se glisser sous la douche en laissant une énième boule de fringues derrière elle. C’est sous l’eau que petit à petit, elle reprit ses esprits et songea à comment elle occuperait sa journée.

Un dimanche c’est chiant, vraiment chiant. Pas de cours, pas de visites, pas de bons films au cinéma à voir, pas même de gosses avec qui faire l’idiote. Bref, un dimanche qui s’annoncerait ennuyeux, comme tous les dimanches passés.

Demeurer cloitrée n’en était pour autant une solution et notre compère opta pour une balade à l’air frais. Jugeant l’idée de prendre un petit dej’ sur un banc dans quelconque parc qu’elle trouverait comme l’idée du siècle, Mia trotta de ruelles en ruelles jusqu’à enfin trouver une boulangerie ouverte. Son ventre criant famine, elle se chargea les bras de sachets de croissants, de petites brioches à têtes et d’éclairs au chocolat.

Évidement, mademoiselle ne put attendre de trouver un endroit où s’asseoir avant de commencer son festin. Sans gêne, elle engloutissait ses petits éclairs sans omettre de se foutre du chocolat jusque sur le nez : une vraie cracra ! En même temps le jour où elle mangera correctement… Les Curés auront le droit de se marier à des gosses.

Plongée dans ses pensées, elle vagabondait sans trop savoir où ses pas l’emmenait et c’est seulement lorsqu’elle se cogna à un poteau - la gourdasse - qu’elle prit conscience du monde l’entourant. Par miracle, elle s’était retrouvée dans un parc et pas n’importe lequel, le plus chouette du quartier ! Il n’y avait pas grand monde et pour un dimanche en début d’après-midi, c’était chose étonnante.

Bondissant sur le premier banc à sa portée, notre sauvageonne termina ses gloutonneries en se gardant de côté un croissant et une brioche. Calant son crâne sur le rebord du banc, ses yeux scrutèrent le ciel nuageux. Puis, lentement, ils se posèrent sur l’arbre d’en face, sur le bac à sable au loin, déserté de ses petits monstres, sur l’immeuble au delà des buissons, sur le chemin de sable face à elle et enfin sur un jeune homme. Surprise, elle inclina légèrement la tête de côté et détailla l’inconnu sans discrétion aucune. Il y avait chez lui un je ne sais quoi d’attirant qui lui donnait la brûlante envie d’aller lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Shinichi Okazaki
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

33
10/08/2015
20
Deuxième année
Hétéro
Japonais

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités:
Relations:

Mar 18 Aoû - 15:54

« I wanna hide the truth, I wanna shelter you. But with the beast inside, there's nowhere we can hide. No mattert what wee breed, we still all made of greed. This is my kingdom come »
We're just there chilling
Nous sommes dimanche cela faisait un peu près trois jours que Shin était au pensionnat. Pourtant ce dernier n'a pas réussi à se faire le moindre amis. Faut dire que son style punk ne passe pas inaperçu et que peu de gens ose venir lui parler. Cela est il s'en fout il a l'habitude d'être tout seul après tout mieux vaut être seul que mal accompagné.

Nous retrouvons donc le jeune homme dans son lit entrain de dormir alors que le réveil sonne. Après quelques minutes il se décide enfin de  mettre un terme au vacarme de l'objet posé sur sa commode. Il se lève, traîne les pieds et se dirige dans la salle de bain. Ce dernier prend peur lors ce qu'il se regarde dans le miroir faut dire que la tête qu'il le matin n'est pas glamour. Sa  toilette durera un peu près une bonne vingtaine de minutes. Lorsque qu'il ressortira de la salle de bain le jeune punk jeta un coup d’œil à l'horloge accroché au-dessus de son lit. L'horloge afficha 10h45, il soupire ça y est ce n'ai plus l'heure d'aller au réfectoire. Il se dirigea vers sa chaise de bureau où est posé son sac d'école. Il fouille dans le sac est en sort porte-monnaie noir qu'il se presse d'ouvrir. Il regarde vite fait l'argent que contient l'objet avant de le refermer et le mettre dans la poche de son cuire.

Il ouvre la fenêtre en haut bé , fait son lit, prend son paquet de cigarettes et le mets dans la dans la poche droite de son cuire noir clouté. Il vérifie qu'il a bien son collier autour du cou avant de prendre sa guitare et de sortir de la pièce. Il prend bien soin de fermer la porte à clé et se dirige vers les les escaliers. Il se dirige vers le hall d'entrée et finis par quitter l'enceinte du pensionnat.

Il marche un peu au regardant les vitrines des magasins, cherchant un magasin de musique pour sa guitare. Son attention se porte sur deux jeunes filles, ces dernières parlaient des fringues et des nouvelles tendances, il laissa un soupire lui échapper pour lui les personnes comme ces deux là sont juste des moutons sans personnalité qui suivent la mode, si la c'était à la mode de se mettre un plume dans le c*l ces dernières le feront sûrement. Alors qu'il était en train de regarder un cuire dans la vitrine ce dernier fut interrompu par un gargouillis immonde.

Comme si cela ne suffisait pas tout le monde avec le regard braqué sur le jeune homme qui ne leur prêta pas la moindre  intention et poursuivis sa route à la recherche d'une boutique destinée aux instruments de musique. Il découvrait la ville en quelques sorte, car il n'est jamais venu ici alors il ne serai pas étonnant de le voir se perdre.  Après une bonne demi heure de route et de multiples gargouillis le jeune punk trouve son bonheur. Devant lui se trouvais une vitrine dans laquelle était exposé plusieurs guitares, il ne perdit pas une minute et entra. Il se dirige vers le vendeur, déballe sa guitare et lui montre le type de cordes qu'il voudrait acheter. Le vendeur parti dans la réserve et revient avec un paquet dans lequel se trouvais les cordes en question. Shin paya et sort de la boutique.

Maintenant son deuxième objectif se trouvait un truc à manger, il marche au hasard à la recherche d'un fast food, ou d'un truc potable à manger. Heureusement pour lui cette ville ne regorge que de ça, de boulangerie, de resto de fast food, il en a un à presque chaque coin de rue. Finalement il opta pour le moins cher, il entra dans une boulangerie et commande un casse croûte. Il paie puis ressort aussitôt, il remarque que non loin de cette se trouve un parc, ha tient c'est un bon endroit pour manger le paysage sera agréable se sera tranquille, et comme ça sera seul, tranquille cette perceptive lui plait bien.  En quelques minute le voilà sur un banc en face d'un lac en train de manger son case dalle. Après quinze minutes et le case dalle de terminé il décide de se griller une clope. Il tire une latte sur cette dernière et regarde devant lui, mais comment dire il y a un malaise là ! Il sent quelque chose ou plutôt quelqu'un l'observait et pour être franc cette sensation il l'a déteste. Il tourne la tête et remarque une jeune femme non super loin de son banc De longs cheveux noir, une frange un grain de beauté au dessus de la lèvre, elle est pas moche, mais on va dire que sa façon de fixer Shin était assez bizarre.



« Un problème ? »

Non il ne l'agresse il veut savoir pourquoi elle le fixe c'est tout.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mer 19 Aoû - 20:54


HOW TO MAKE A NEW FRIEND     



Set me free,
let me be

▬ une jolie fleur dans une peau de vache, une jolie vache déguisée en fleur

Bon, c'est sûr, fixer un mec jamais rencontré auparavant et d'une manière aussi peu discrète, ça le fait pas. Seulement, Mieko n'est pas du genre à se rendre compte de son impolitesse - et quand bien même elle s'en rendrait compte : elle s'en battrait les roubibis (elle n'en a pas, certes mais imaginons qu'si).

Après qu'un ange ait eut le temps de passer, d'faire deux/trois allers-retours, notre demoiselle détacha enfin son regard du dit inconnu. Ne voyant aucune forme d'agression dans son "un problème ?" - au contraire, elle trouva cette petite interpellation cool et classe - elle s'empressa de répondre par du ... hors sujet.

- Salut, t'as l'air cool. T'as du feu ? J'te paye une clope en retour.

Peu conventionnelle comme approche, mh ? Passons. Joignant sa question à un geste invitant son vis à vis à s'asseoir à côté d'elle sur le banc, elle en profita également pour l'observer d'un chouya plus près. Sans discrétion aucune, pour ne pas changer, elle détaillait son visage et son look, lui trouvant un charme rebelle digne de Jim Morrison avant qu'il ne se drogue nuit et jour.

En résumé, Mieko venait d'avoir un friendly'crush et ne pouvait imaginer quitter la planète Terre sans être devenue amie avec le type à la coupe punk séant face à elle. C'est pas tous les jours, après tout, que notre compère trouve personne à son goût !

Sans parler du fait qu'elle a peu d'amis voir aucun jusqu'à présent dans cette ville... Entre les nunuches lobotomisées par Twitter et les Monsieurs-j'envoie-du-rêve-pour-niquer... Y a pas grand choix aussi hein...

- J'm'appelle Mieko. C'est quoi ton nom ?

Bizarrement, elle ne ressentait aucune gêne, aucun stress à lui parler et le fit même de manière si naturelle qu'elle se persuada que le feeling qu'elle sentait flotter entre elle et lui ne pouvait être que réciproque. Raison de plus pour s'en faire un ami.

Depuis le temps qu'elle fréquente l'internat de l'île, Mieko n'a pas eu le luxe de s'amuser réellement. Difficile lorsqu'on se sent seule et lorsqu'on est seule, pas vrai ? Shooter dans des canettes, emmerder les passants... Ce serait bien plus amusant à deux !

Elle finit par sortir une cigarette de son paquet qu'elle alla coller sous le nez du punk, lui offrant en prime un sourire joyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Shinichi Okazaki
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

33
10/08/2015
20
Deuxième année
Hétéro
Japonais

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités:
Relations:

Jeu 20 Aoû - 16:09

« I wanna hide the truth, I wanna shelter you. But with the beast inside, there's nowhere we can hide. No mattert what wee breed, we still all made of greed. This is my kingdom come »
We're just there chilling

Quelques secondes passent et la jeune fille décide de répondre. C'est bien Shin ne l'avait pas vexé avec son "un problème ?"

« Salut, t'as l'air cool. T'as du feu ? J'te paye une clope en retour. »

Le début de sa phrase fait un peu rire Shin quelle fille commencerai une phrase par "T'as l'air cool ", c'était un compliment certes, mais il ne s'attendait pas du tout à ça de sa part. Surtout que peu de gens lui dis qu'il a l'air cool fallait le dire cette fille semblait assez hors norme. Ha non pour lui ce n'est pas une insulte de dire que quelqu'un est hors norme au contraire, c'est un compliment, il aime bien la différence qu'elle soit vestimentaire ou caractériel. Elle accompagna sa phrase par un geste de la main invitant le jeune homme à s'asseoir à côté d'elle. Après quelques minutes de réflexion, ce dernier se lève, prend sa guitare et va rejoindre la miss assis son banc. Cette dernière en profite pour regarder le jeune homme de plus près. Ce dernier n'a pas trop l'habitude en temps normal quand on le fixe, c'est pour critiquer son style assez tape à l'œil et pas au goût de tous pas parce qu'il a l'air cool.

« - J'm'appelle Mieko. C'est quoi ton nom ? »

Ha tient la jeune fille aux manières peu discrète faisant rire notre très cher compagnon décide de sympathiser. C'est cool ça Shin t'auras peut-être une amie, et pour être franc elle a l'air aussi elle a l'air aussi folle que toi-même si toi t'es plus le genre calme si tu deviens pote avec elle, tu vas bien t'amuser. Quelques secondes après le jeune punk répond à la question de son interlocutrice.

« J'm'appelle Shin. »


Oui Shin n'a pas pour habitude de donner son prénom en entier. Personne sait pourquoi même sur son dossier scolaire, il ne l'a pas mis. De toute façon qu'il s'appelle Shin ou Shinichi sa ne change rien.

Elle finit par sortir une cigarette et la présente au jeune homme. Ce dernier ne perd pas une minute avant de prendre la cigarette offerte pas la jeune fille. Allume la clope avec son briquet si peu commun qui se trouve autour de son cou, car oui le collier que Shin porte n'est rien d'autre qu'un gros zippo. En plus d'être classe ce collier ne sert pas à rien. Il tend le zippo à la jeune fille, car chose promis chose dût, elle lui donnait une clope en échange de feu.

Il regarde à son tour la jeune fille, Shin n'est pas super discret, mais il l'est déjà plus que son interlocutrice. Elle à plutôt un physique assez simple, de longs cheveux noir, des yeux de la même couleur que ses cheveux cette fille est la première personne sur cette île à lui avoir taper la discute. Vu son physique d'ados cette dernière doit être lycéenne peut être dans le même lycée que lui qui sait.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
We're just there chilling - Shin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte de Kairo Shin
» Shin Alkar
» Wanted, renom de Shin Alkar
» Bien mal acquis ne profite jamais [PV: Noa Shin]
» Présentation de Shin Nana [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burning Gold :: Le Parc-