Burning G☢ld
Les Patrons
Jamshid (MP)
Miyako (MP)
Most Wanted

La Catastrophe de Naha
Bienvenue à Kansen ─ L'institut Burning Gold est le phare qui illumine l'île de par l'intérêt international qui gravite autour de cet institut. Jusqu'à aujourd'hui tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'un essai nucléaire provenant d'un pays encore non-identifié soit tiré à quelques kilomètres des côtes japonaises. La capitale de Naha fut entièrement détruite par un immense tsunami, des suites de l'explosion de la bombe, tandis que la cité de Kansen ─ là où se situe l'internat ─ fut également touchée, mais en moins grande quantité. Dans leur cas, non seulement de nombreux bâtiments furent détruits, mais la radiation n'échappa aucunement à une partie des citoyens. Certains succombèrent à leurs blessures alors que d'autres ... (SUITE ICI)

Partagez | 
 

 □ blow a kiss, fire a gun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
american girl
01/01/1970
américaine, japonaise.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités:
Relations:

Ven 21 Aoû - 18:52

Maiha Osborn

Maiha c’est une énigme – on ne sait jamais trop à quoi elle pense, elle dit oui puis non, elle sourit puis devient inexpressive, elle vous observe puis vous ignore, bavarde et se tait. De prime abord il est difficile de la comprendre voir même de la cerner, néanmoins tous s’accordent à dire que la belle est d’humeur changeante et indécise. Avec Maihai ce n’est jamais blanc ou noir, c’est bien souvent gris – et rares sont les points où l’avis de la belle est tranchée.
Et puis on se rend compte que Maiha c’est un cerveau ; qu’elle a beau être, ce que les scientifiques appellent communément une “surdouée”, ses actes ne collent en rien avec l’image que le commun des mortels se fait de ses êtres au Q.I surdéveloppé. Bien au contraire ; Maiha elle transpire le contraire. Passionnée au possible, c’est au gré de ses envies et sentiments que la jeune femme agit - ses pulsions la bercent et rythment son petit quotidien. Ses actes et décisions sont pour la plupart pris sur des coups de têtes et, “réfléchir avant d’agir” semble être une expression prohibé du vocabulaire de la jeune femme.
Maiha use et abuse du sarcasme - filtrer les mots qui peuvent découler d’entre ses lèvres n’a jamais été une priorité, ce qui fait d’elle une personne particulièrement franche - quand bien même sa franchise s’apparente davantage à un enchaînement de remarques cinglantes qu’à une envie de dire la vérité. Effrontée il n’est pas rare que ses mots dépassent de loin ses pensées, ni même de l’entendre s’exprimer de façon irrespectueuse et condescendante face à ses aînés ou supérieurs.  
Maiha en est consciente, les attitudes de circonstances et les mots à dire “au bon moment, au bon endroit” n’ont jamais été de son ressort. Le simple fait de devoir s’exprimer face à individu par obligation l’a toujours horripilé. En effet depuis sa plus tendre enfance la jeune Osborn a très vite pris la sale habitude de ne porter uniquement son intérêt sur les personnes qu’elle jugeait méritantes. Si avec celles-ci elle n’est qu’amabilité, suavité et douceur avec les autres, au contraire, elle devient une jeune femme hautaine et méprisante au possible.
À Savoir
• Maiha fume et se répète à chaque nouveau paquet qu’il s’agit du dernier.
• Elle est tactile Maiha, elle a besoin de contact - d’un regard insistant, d’une main sur votre cuisse, de sa tête contre une épaule.
• Si elle ne vous connaît pas, Maiha ne pourra s’empêcher de vous fixer durant d’interminables minutes dans le blanc des yeux.
• Véritable danger culinaire, elle ne s’aventure dans la cuisine que lorsque le repas est prêt à être dégusté. Malgré toute sa bonne volonté, elle mène une relation conflictuelle avec les ustensiles de cuisine et appareil électroménager, machine à café comprise.
• Elle tient depuis plusieurs années une liste dans laquelle elle énumère tous les critères qu’elle recherche chez un homme, une liste aussi déraisonnable qu’irréaliste.
• Elle s’habille plutôt léger et court Maiha, voir très court. Robe à fines bretelles, caracco, mini-jupe. Des couleurs sobres, de gros gilets, des matières contre lesquelles on aime se coller et des décolletés plongeants.
Idées de Liens
Viens me surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
american girl
01/01/1970
américaine, japonaise.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités:
Relations:

Ven 21 Aoû - 18:52

(1)
C'est à vous les petits chats.
Revenir en haut Aller en bas
 
□ blow a kiss, fire a gun.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» blow a kiss, fire a gun. ☆ selly
» Blow a kiss, fire a gun - Reediane
» Blow a kiss, fire a gun ♪ [23 août]
» blow a kiss, fire a gun. (lydia.)
» ANTHÉA ✿ Blow a kiss, fire a gun.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burning Gold :: Répertoire des Relations-