Burning G☢ld
Les Patrons
Jamshid (MP)
Miyako (MP)
Most Wanted

La Catastrophe de Naha
Bienvenue à Kansen ─ L'institut Burning Gold est le phare qui illumine l'île de par l'intérêt international qui gravite autour de cet institut. Jusqu'à aujourd'hui tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'un essai nucléaire provenant d'un pays encore non-identifié soit tiré à quelques kilomètres des côtes japonaises. La capitale de Naha fut entièrement détruite par un immense tsunami, des suites de l'explosion de la bombe, tandis que la cité de Kansen ─ là où se situe l'internat ─ fut également touchée, mais en moins grande quantité. Dans leur cas, non seulement de nombreux bâtiments furent détruits, mais la radiation n'échappa aucunement à une partie des citoyens. Certains succombèrent à leurs blessures alors que d'autres ... (SUITE ICI)

Partagez | 
 

 A cookie to dry tears } PV Elicia Fawkes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lilly White
avatar
Championne ▲ Burning Games
Championne ▲ Burning Games

195
26/08/2015
21
Deuxième année
Homosexuelle
Anglaise

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités: ???
Relations:

Mar 1 Sep - 15:19

Non mais.
Vous.
Vous.
Rendez.
Compte.
Il.
Il est cassé.
Ce bracelet ce joli bracelet qu'une amie m'avait offert au collège parce quelle allait bientôt déménager et qu'elle voulait que je garde un souvenir d'elle il il il-

Assise sur mon lit, je ne peux m'empêcher de pleurer à chaudes larmes, serrant la chaîne brisée du bracelet dans mes mains, Keet couchée sur mes jambes pliées en tailleur.
C'est parce que je joue trop avec mes bijoux qu'il s'est cassé.
Tout ça c'est de ma faute.
Idiote.

Un nouveau torrent de larme jaillit et je serre les dents pour ne pas faire de bruits, pour n'alerter personne, mais c'est dur, très dur.
Qu'est-ce que je vais faire de ce bracelet cassé, maintenant ?
Est-ce que c'est réparable ça ?
Mais je ne connais personne ici qui pourrait s'en occuper.

Je pose les restes de bijou sur ma table de chevet, attrape Keet (qui miaule de protestation) et la serre contre moi sans me soucier des poils qu'elle va mettre sur ma chemise de nuit, avant de m'allonger sur le côté, fermant les yeux très fort et priant pour que j'oublie tout très vite.
Pourquoi faut-il que je fasse aussi peu attention ?
Je suis tentée d'attraper mon téléphone et d'appeler quelqu'un pour leur pleurer dessus, mais je sais que je ne ferais que les déranger, qu'ils ont des choses plus importantes à faire que de m'écouter pleurer à cause d'un bracelet mais il était important ce bracelet...

Uuuh...

Faites que personne ne vienne.






(NB : Elle fait 1m74 la cocotte. euké. )
Revenir en haut Aller en bas
Elicia Fawkes
avatar
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

142
24/08/2015
Deuxième année
Hétérosexuelle
Japonaise / Australienne

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités:
Relations:

Mar 1 Sep - 21:45

Elicia avait failli se perdre en ville. Parce qu’elle voulait acheter des biscuits, pouvoir les partager avec sa colocataire. Parce que oui, elle venait de l’apprendre, mais elle avait une coloc’ ! Cette pensée la réjouissait au plus au point, parce qu’être seule dans une chambre alors qu’il y avait un lit inoccupé, à ses côtés, c’était assez triste.

La jeune fille retrouva la façade de l’établissement avec un certain soulagement, même si errer en ville était plutôt sympathique. Elle tenait à la main un sachet de cookies, emballés dans un torchon bleu pâle, et attaché par un cordon blanc. Adorable. Elicia avait été charmée par cette petite merveille, et s’était alors empressée de l’acheter, se disant que ça pourrait faire plaisir à sa colocataire. D’ailleurs, elle ne connaissait ni son nom, ni son visage ! Ce n’est pas grave, j’aime bien les surprises.

Elicia pénétra dans le pensionnat et alla jusqu’aux longs couloirs de chambres. Elle se rendit jusqu’à la sienne – enfin, la leur –, numéro onze et lettre A, et toqua. Elle tendit l’oreille, mais elle ne perçut rien que du silence. Elle allait ouvrir la porte, se disant que personne n’était dans la pièce, quand un bruit parvint à ses oreilles. Comme des pleurs. Et puis, elle entendit un miaulement un peu étouffé.

Intriguée, elle ne put rester seule spectatrice – et auditrice – de cela, alors elle ouvrit la porte, pas trop brusquement tout de même. Et le tableau qui s’offrait à elle l’attrista et l’émue. Une jolie demoiselle était couchée dans le lit voisin au sien – c’était donc sa colocataire ! – tout en enlaçant un chat, et elle pleurait, elle pleurait, ses larmes coulaient à flot sur ses joues qui semblaient de nacre. On aurait dit une petite poupée à qui on aurait donné des sentiments humains et la possibilité de verser des larmes.

Elicia se précipita vers la mignonne jeune fille.

« Bonjour, je suis Elicia et tu dois sûrement être ma colocataire. Allez, viens, viens, shh, ne pleure pas… »

Immédiatement, elle s’était agenouillée au pied du lit et l’avait prise contre elle – laissant ainsi le chat s’enfuir –, caressant d’abord le sommet de son crâne, doucement, pour frotter avec délicatesse son dos. Elicia pouvait être pleine de tendresse et de douceur, parfois.

Elle ne demanda pas tout de suite ce qu’il se passait, ni pourquoi elle pleurait à chaudes larmes. Elle se contenta de lui chuchoter des paroles de réconforts, les mêmes que celles que sa nourrice lui murmurait quand elle faisait des cauchemars lorsqu’Elicia était petite.

La brune attendit quelques instants, encore, puis enfin, la questionna.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? C’est quelque chose de grave ? Tu as mal quelque part ? »

Elicia fronça les sourcils et l’examina rapidement, mais elle ne semblait pas blessée physiquement. Puis, elle repensa à quelque chose, qu’elle avait laissé au pied du lit.

« Tiens, un cookie ! Prends-le, ça te fera du bien, parce que c’est bon les cookies ! »

Elle lui sourit, un éclatant sourire sur les lèvres et illumant son visage soucieux.


( mediumorchid )

I don't try to be awesome, awesome tries to be me.
Revenir en haut Aller en bas
Lilly White
avatar
Championne ▲ Burning Games
Championne ▲ Burning Games

195
26/08/2015
21
Deuxième année
Homosexuelle
Anglaise

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités: ???
Relations:

Mer 2 Sep - 18:39

Évidemment, mes vœux ne se réalisent jamais.
Je me recroqueville un peu plus sur moi-même en entendant la porte s'ouvrir. Il s'agit de ma colocataire, j'imagine...
Je ne peux pas la laisser me voir dans cet état je vais faire mauvaise impression c'est affreux mais je n'ai pas le temps et de toute façon je suis incapable d'arrêter mes pleurs aaah
Tout ce que je peux espérer, c'est que mes pleurs ne l'ennuient pas trop. Cela m'embêterait de déjà lui donner une raison de ne pas m'aimer.
J'aurais dû aller pleurer dans les toilettes
Idiote


Elicia. Ok. C'est noté. Il faudrait que je me présente, aussi.
Mais je n'arrive pas à former des mots, juste à pleurer et à laisser échapper des sanglots.
Inutile
Keet s'enfuit, mais ce n'est pas grave, car je trouve du réconfort dans l'étreinte d'Elicia, à la place. Et, sans trop y réfléchir, je me rapproche d'elle, cherchant sa chaleur confortable. Et je m'en veux.
Je ne veux pas l'ennuyer avec ça
Elle ne devrait pas avoir à gérer ça


« Qu’est-ce qui ne va pas ? C’est quelque chose de grave ? Tu as mal quelque part ? »

Oui c'est grave c'est très grave c'est horrible mais
Mais pas pour toi.

Je me vois tellement mal lui en parler.
Parce qu'au fond, ce n'est qu'un bracelet. C'est ridicule de pleurer pour ça.
Un bracelet plein de souvenirs
Mais rien qu'un bracelet
Un accessoire un objet du métal
Juste ça.


Ce n'est... Rien d'important...

Si j'avais dit "rien", j'aurais menti.
Mais "rien d'important" n'est pas un mensonge.
Ce n'est pas important. Même si ça fait si mal.


« Tiens, un cookie ! Prends-le, ça te fera du bien, parce que c’est bon les cookies ! »

J'ouvre les yeux, et relève la tête.
Cookie.
Je cligne des yeux, prends le cookie, et croque dedans.
C'est doux.
Je me redresse pour m'asseoir, les jambes pliées sous moi, les mains posées sur les cuisses.
Je. Je ne sais pas si c'est simplement le cookie, ou le sourire étincelant d'Elicia, mais...
Mais je souris doucement.

Merci.

Mes larmes ont cessé de couler, je crois bien. Ça fait du bien.
Maintenant que je me sens mieux et cesse d'être une enfant égoïste, je baisse la tête.

Je suis navrée que tu aies eu à assister à ceci. Ce n'est pas correct.

Je soupire. Vraiment, j'ai donné une terrible impression à ma nouvelle colocataire. Que doit-elle penser de moi, à présent ?
Je relève la tête.

Je m'appelle Lilly. Enchantée.

Je suis calme, trop calme et c'est perturbant. Mais je me sens un peu vide, en fait. Plus vraiment triste. Mais pas joyeuse. Juste... Vide. Et je n'ai pas l'habitude de ça. Je dois avoir l'air un peu bizarre, du coup...






(NB : Elle fait 1m74 la cocotte. euké. )
Revenir en haut Aller en bas
Elicia Fawkes
avatar
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

142
24/08/2015
Deuxième année
Hétérosexuelle
Japonaise / Australienne

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités:
Relations:

Jeu 3 Sep - 15:32

Elicia observa avec une certaine tendresse – tiens, sa colocataire avait-elle activé l’instinct maternel de la brune ? – la demoiselle qui croquait dans le cookie. Tiens, elle allait mieux. Elicia était fière d’elle : ses cookies avaient remonté le moral de sa colocataire fraîchement rencontrée ! D’ailleurs, à présent, elle lui souriait doucement, réchauffant le cœur de la jeune fille.

La demoiselle ne pleurait plus, et regardait à présent Elicia, avec un certain calme. Celle-ci était soulagée, c’était toujours un peu embarrassant de ne pas pouvoir réconforter quelqu’un, et là, elle y était arrivée. Mais, à présent, la mignonne jeune fille baissa la tête, comme si elle était en faute. Comme si elle pensait avoir fait une bêtise.

« Je suis navrée que tu aies eu à assister à ceci. Ce n'est pas correct. Je m'appelle Lilly. Enchantée. »

Elicia eut un air intrigué. Comment pouvait-elle changer d’humeur aussi facilement ? Elle devait être une fille vraiment sensible… À cette pensée, la jeune fille se chargea, elle-même, de protéger la demoiselle et de veiller sur elle. C’était presque instinctif, avec quelqu’un comme elle ! Mais, qui pourrait faire du mal à une personne comme ça ? Elle était bien trop innocente, avec ses beaux cheveux d’un blond platine, et ses yeux bleu-vert qui, pour l’heure, étaient un peu rouges. Adorable.

« C’est un très joli nom, Lilly ! J’aime bien. J’espère que tu vas mieux, maintenant, je n’aime pas voir les gens pleurer ! Tu permets ? »

Elle n’attendit pas de réelle réponse, alors elle se hissa aux côtés de Lilly, et déposa le petit sac de cookies entre elles.

« Prends-en autant que tu veux ! Je les ai achetés pour toi, justement. Je suis vraiment très contente d’avoir une colocataire, et puis toi tu es toute mignonne et tu as l’air vraiment sympathique ! »

Elicia s’était mise à blablater, pour faire passer le moment de malaise qui planait. Elle avait quelques questions, mais attendait un peu. Elle sentait sa colocataire assez… fragile, et même si ce n’était qu’une impression, elle se disait – malgré son comportement plutôt irréfléchi – qu’elle se devait de la ménager un peu, au moins au début.

« Sinon, j’ai dix-huit ans et je viens d’Australie ! C’est pour ça que je ne parle pas très bien japonais, mais bon, j’arrive quand même à me faire comprendre haha ! Et toi ? Quel âge as-tu ?  »

Et le sourire d’Elicia ne s’était pas effacé de ses lèvres, illuminant son visage. Elle se sentait bien avec la demoiselle, alors ça se voyait. Mais de toute façon, elle se sentait bien avec tout le monde, généralement – même si ce n’était pas forcément réciproque…


( mediumorchid )

I don't try to be awesome, awesome tries to be me.
Revenir en haut Aller en bas
Lilly White
avatar
Championne ▲ Burning Games
Championne ▲ Burning Games

195
26/08/2015
21
Deuxième année
Homosexuelle
Anglaise

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités: ???
Relations:

Sam 5 Sep - 19:39

J'aimerais bien aller juste dormir, à présent. Dormir, oublier ce qu'il s'est passé, et me réveiller toute joyeuse. Rester éveillée juste après avoir pleuré fait que l'on repense très vite à pourquoi on a pleuré, et c'est très vite agaçant. Mais je ne peux malheureusement guère me permettre d'aller dormir alors que je viens de rencontrer ma colocataire. Surtout que, de toute façon, elle ne tarde pas à s'asseoir à mes côtés avant que je n'ai pu répondre, et je m'en abstiens donc.
Avec son paquet de cookies.
Je cligne lentement des yeux. Donc, elle les avait achetés pour moi ?
C'est si gentil.
Certains se contentent d'un bonjour je m'appelle machin. D'autres font comme si la personne avait toujours été là et puis c'est tout. Et d'autres encore l'ignorent complètement.
Mon sourire s'étend un peu plus, et je prends un cookie, le croquant doucement, lâchant un discret 'merci'.
Mais après un moment, je me rends compte qu'il était bien trop discret, et je me demande même si elle m'a entendue. Je m'en voudrais qu'elle n'ait pas entendu mes remerciements et pense que je suis quelqu'un de froid qui ignore les gens ! Un peu d'énergie, enfin, Lilly !

Je te remercie, Elicia, c'est- il est très agréable de ta part de me les avoir achetés. Je te rembourserai. Et- et, ma foi... Merci de ne pas t'être énervée, plus tôt. Je me rends bien compte que ce n'était pas un accueil très sympathique. Tu es bien gentille.

Ça me fait bizarre de m'entendre parler, parce que je parle trop lentement, ayant du mal à trouver mes mots, alors que d'habitude tout sort comme un flot, naturellement. Dormir me traverse une nouvelle fois l'esprit, et encore une fois, je chasse cette idée, car c'est incorrect, et infaisable.
À la place, je prends un autre cookie, parce que le sucre ça fait du bien, et manger aide à se concentrer sur autre chose. Cette fois, je le grignote plus rapidement, à la manière d'un hamster.
Je me sens un peu plus joyeuse, pour d'obscures raisons.

« Sinon, j’ai dix-huit ans et je viens d’Australie ! C’est pour ça que je ne parle pas très bien japonais, mais bon, j’arrive quand même à me faire comprendre haha ! Et toi ? Quel âge as-tu ?  »

Oh ! Ainsi, Elicia est elle aussi étrangère ? Et Australienne, de surcroît ? Fichtre !

Oh, eh bien, j'ai moi-même dix-huit ans ! Et je parle moi aussi mal le japonais, mais c'est parce que je viens d'Angleterre.

Je ris joyeusement en y repensant - c'est vrai, quelle idée j'avais eu, de partir aussi précipitamment alors que je parle si mal le japonais !
Je relève la tête, et mon regard fait le tour de la pièce.

Au fait, je ne vois pas d'autres lits - les chambres sont-elles exclusivement composées de deux personnes ? Oh, mais-

Je m'arrête brusquement, cligne des yeux, puis reprends, moins enthousiaste.

...Cela fait-il longtemps que tu vis ici seule ?
... C'est triste, quand on y pense.






(NB : Elle fait 1m74 la cocotte. euké. )
Revenir en haut Aller en bas
Elicia Fawkes
avatar
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

142
24/08/2015
Deuxième année
Hétérosexuelle
Japonaise / Australienne

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités:
Relations:

Lun 7 Sep - 22:21

Ah, une étrangère, elle aussi ! Elicia lui sourit, ravie. Mais c’était vrai que le pensionnat était peuplé de beaucoup d’étrangers, qui venaient à Burning Gold juste pour… juste pour quoi, d’ailleurs ? Ce n’était pas pour une bonne réussite que les gens venaient de tous les pays pour y étudier – ou y travailler. C’était une bonne question, mais la jeune fille la laissa en plan, pour mieux se concentrer sur sa colocataire toute mignonne.

« ...Cela fait-il longtemps que tu vis ici seule ? »

Elicia sentit une vague de tendresse l’envahir. Elle s’inquiétait pour elle ! C’était adorable.

« Non, pas si longtemps ! Ne t’en fais pas, je suis nouvelle aussi, je suis juste arrivée un peu avant. Puis, dormir seule n’est pas un problème ! »

Même si Elicia devait avouer que partager la chambre de ses cousins ou cousines – quand il y en avait – lui manquait un peu. Mais elle éloigna ces pensées qui pourraient la tirer dans la nostalgie – qui n’était pas très justifiée, vu que cette période de déménagement ne la ravissait pas au plus au point.

La jeune fille avait remarqué quelque chose, depuis la première parole que lui avait adressée Lilly, alors, elle ne se gêna pas pour la questionner, avec sympathie et chaleur cependant.

« Tu parles bien, dis-moi ! On pourrait presque croire aux clichés des Anglais toujours courtois, hauts et qui sont bien élevés. Ou sinon, c’est juste moi qui vous imaginais comme ça, haha ! »

Elicia ne disait pas ça pour critiquer, elle donnait juste son avis – ça ne changeait pas d’habitude, diriez-vous… Elle sourit gentiment à sa colocataire et prit un cookie dans le sachet déjà moins gonflé que tout à l’heure. Elle mordit dedans, et eut une expression proche de l’extase.

« Aw c’est booon ! J’y retournerai la prochaine fois ! Et tu pourras venir avec moi, si tu veux. »

Elle rit un peu, puis s’adressa à Lilly.

« J’avais vu un chat, dans tes bras, mais il est parti… C’est le tien ? Il s’appelle comment ? Je pourrais jouer avec lui ? »

Des étoiles dans les yeux d’Elicia. Elle adorait les animaux.


( mediumorchid )

I don't try to be awesome, awesome tries to be me.
Revenir en haut Aller en bas
Lilly White
avatar
Championne ▲ Burning Games
Championne ▲ Burning Games

195
26/08/2015
21
Deuxième année
Homosexuelle
Anglaise

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités: ???
Relations:

Sam 12 Sep - 15:25

Oh... Ça va, alors, n'est-ce pas ? Si cela ne la gêne pas. Personnellement, dormir seule m'attristerait quelque peu... Ahah, qui est-ce que je trompe, je ne le supporterais pas.
Je ne l'ai jamais supporté
Enfin, ce n'est guère important. Si j'y pense trop, je vais de nouveau pleurer, et ma colocataire ne mérite point d'avoir à supporter mes pleurs incessants. Allons, Lilly, il faut se ressaisir ! Malheureusement, je ne parviens pas à forcer un sourire sur mon visage, ne me sentant pas d'une humeur très gaie.
Cependant, lorsqu'Elicia parle, je ne peux m'empêcher de rire doucement à sa remarque, esquissant un sourire. C'est vrai que dans les feuilletons, les anglais parlent toujours très bien, hein ?

Non, non, ce n'est pas que toi, ne t'en fais pas ! Mais, normalement, je ne parle pas comme ça, tu sais... Alors, ne t'y habitue pas trop, je suppose !

La plupart du temps, je parle vite, et dans le vocabulaire "familier" qu'a adopté la langue orale. Après, il est vrai que j'y inclue parfois des mots plus soutenus, ce qui donne un mélange étrange. Mais, en tout cas, il est rare que je parle aussi bien, vraiment. J'espère qu'elle ne sera pas déçue lorsqu'elle m'entendra parler normalement !
Mes yeux s'illuminent à son invitation. Surtout que- attendez, laissez-moi reprendre un cookie. Donc, surtout que ces cookies sont délicieux ! Ce serait merveilleux d'aller en racheter avec Elicia !

Oh oui, j'adorerais ! Surtout qu'ils doivent vendre autre chose que des cookies, n'est-ce pas ?

Je claque mes mains ensemble.

Je me demande s'ils vendent encore des fraisiers, à cette saison !

Oui, parce qu'il me semble que les fraisiers, ils viennent plus tôt dans l'année, mais ils sont si bons ! Ce serait merveilleux qu'il y en ait encore ! Enfin, je m'égare.
Je cligne des yeux en voyant l'excitation naître dans les yeux d'Elicia. Aime-t-elle les animaux ? Tant mieux ! Tomber sur une colocataire qui n'aiment pas les animaux lorsque vous avez un chat, c'est bien ennuyeux ! Alors, mon sourire s'agrandit, et mes yeux parcourt la pièce, avant de se poser sur Keet, allongée dans un coin.

Elle s'appelle Keet ! Et donc, oui, c'est ma chatte. Personnellement, ça ne me dérange pas que tu joues avec elle, mais elle n'est pas forcément très agréable avec les inconnus, je te préviens ! Je ne voudrais pas qu'elle te griffe.

Je me sentirais mal, après, sinon.
N'ayant pas vu d'autres animaux dans la chambre, je pars du principe qu'Elicia n'en a pas, et m'abstiens de poser la question. À la place, je prends un autre cookie, lorsqu'une idée me traverse l'esprit.

Dis-moi, tu n'aurais pas quelque chose pour faire bouillir de l'eau, ici ? Un peu de thé irait tellement bien avec ces cookies !

Cookies qui ont sérieusement diminué, d'ailleurs, je remarque. Je me demande si cela vaut bien la peine que je fasse du thé, maintenant, en fait.






(NB : Elle fait 1m74 la cocotte. euké. )
Revenir en haut Aller en bas
Elicia Fawkes
avatar
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

142
24/08/2015
Deuxième année
Hétérosexuelle
Japonaise / Australienne

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités:
Relations:

Dim 13 Sep - 12:28

Oh, tiens ! Il semblerait que Lilly aimait aussi les pâtisseries. Elicia eut un grand sourire, toute contente. Elle avait trouvé la colocataire par-fai-te !

Keet, et c’était une femelle. La jeune fille s’en fichait un peu du sexe des animaux, elle aimait juste les câliner, parce que la plupart du temps ils étaient touuut doux, et c’était adorable et agréable ! Sauf quand, bien sûr, lesdits animaux en venaient à griffer Elicia qui débordait un peu trop d’amour pour eux…

« D’accord, je ferais attention alors ! Je l’apprivoiserai, cette petite boule de poil, haha ! »


Elicia avait vraiment trouvé la perle rare, une fille toute douce et toute mignonne, qui aimait les choses sucrées et qui avait un chat ! C’est trop trop bien. Et puis, une Anglaise ! C’était le rêve, de rencontrer quelqu’un avec des coutumes différentes des siennes ! Même les expressions, les habitudes… Ça allait être super.

« Oh, du thé ? C’est bon le thé ! Je crois que j’ai une bouilloire, ou appelle ça comme tu veux. »

Elicia ne se baladait pas tous les jours avec de quoi chauffer de l’eau, mais c’était plutôt la tante chez qui elle était restée en dernier, qui l’avait aidée à faire des préparatifs, et avait glissé quelques affaires dans sa valise, en plus. Des choses utiles, lui avait-elle dit avec une expression maternelle. C’était vrai que celle-ci n’avait pas d’enfants, alors accueillir Elicia, c’était pas trop dérangeant pour elle – si ce n'était pas à long terme, sale égoïste.

La jeune fille fouilla quelques instants dans son placard, et en sortit une bouilloire électrique, qu’elle brancha après y avoir mis de l’eau.

« Je suppose que tu as du thé ? Je n’ai pas de théière par contre… »

Elicia eut un sourire désolé, assise sur le sol, à côté de sa bouilloire. Eh oui ! La prise était plus près du plancher, alors bon, c’était pas pratique de poser l’objet sur une table.


( mediumorchid )

I don't try to be awesome, awesome tries to be me.
Revenir en haut Aller en bas
Lilly White
avatar
Championne ▲ Burning Games
Championne ▲ Burning Games

195
26/08/2015
21
Deuxième année
Homosexuelle
Anglaise

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités: ???
Relations:

Sam 19 Sep - 15:36

Ah, bien, bien, elle a une bouilloire ! Je l'observe se lever et aller chercher l'appareil, me demandant un instant s'il nous faudrait autre chose. Non, non, je crois que j'ai tout, tout va bien. Pendant quelques secondes, j'ai un air navré en voyant qu'Elicia est contrainte de rester au sol à cause de la hauteur de la prise électrique. Vraiment, c'est mal étudié tout ça ! Mais ensuite, je lui souris joyeusement, avant de répondre à sa question.

Ne t'en fais pas, j'ai tout ce qu'il faut !

Et sur ces mots, je me laisse glisser le long de mon lit, finissant assise par-terre à côté de mes affaires non-rangées, parmi elles une valise en cuir, que j'ouvre. J'en sors une théière en porcelaine blanche, décorée de petites fleurs bleues. Sur les genoux, je me tourne, avant de m'étaler à moitié sur le lit, la tête levée vers Elicia, brandissant fièrement ma théière.

Et j'ai les tasses assorties, et du thé earl grey !

J'abaisse ensuite la théière, la laissant reposer sur mon lit, et cligne des yeux. En fait, je dois vraiment être en train de renforcer les clichés anglais là, non ? Je sais pas, c'est pas tout le monde qui se balade avec son set de thé. Enfin, je pense pas. Et puis, l'earl grey, on voit ça dans plein de films ! J'enfouis à demie mon visage dans le matelas et ris gaiement.

Ah ah, je respecte bien les clichés anglais, hein ?

Paresseusement, je lève un bras, en quête des cookies posés on ne sait où. Finalement, ma main en rencontre un, et se referme dessus, l'amenant lentement à ma bouche, avant que je ne le croque.

Mmmmh, c'est bon çaaaa.

Aaaah, vraiment, c'est la belle vie ! Je sens que ça va être chouette de vivre avec Elicia.






(NB : Elle fait 1m74 la cocotte. euké. )
Revenir en haut Aller en bas
Elicia Fawkes
avatar
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

142
24/08/2015
Deuxième année
Hétérosexuelle
Japonaise / Australienne

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités:
Relations:

Dim 20 Sep - 11:18

Ah, sa langue se déliait un peu et son langage plutôt formel se relâchait. Elicia sourit à sa mignonne colocataire, sentant qu’elle allait adorer l’avoir avec elle.

« Waouh, tu as un service à thé avec toi ! C’est classe ! »

La jeune fille admira de loin la théière brandie, avec une expression amusée sur le visage. En effet, elle respectait bien les clichés anglais ! Mais c’était drôle de rencontrer une demoiselle british. Le choc des cultures, pourrait-on dire ! C’était exactement cela, Burning Gold. Mélange de cultures et de langues en tout genre.

Elicia, désormais adossée contre le mur, les jambes étendues devant elle, observait Lilly savourait son cookie. Et elle avait raison ! Ils étaient très bons, et il n’y en avait sûrement plus beaucoup. Il fallait dire que ces deux-là mangeaient plutôt vite, et on allait pas les blâmer. C’était délicieux, les cookies, surtout ceux-là !

La brune se mit à quatre pattes et atteignit le lit, où elle piqua un biscuit pour ensuite faire marche arrière et se remettre contre le mur, près de la bouilloire. Elle croqua dans le cookie, un sourire ravi sur le visage. Comme quoi, la nourriture, ça apaisait, ça rendait de bonne humeur – quand c’était bon – et ça rapprochait les gens !

« Oh, ça y est ! »

Elicia s’était exclamée en pointant du doigt la bouilloire, dans laquelle l’eau… bouillait. Exactement.

Elle attendit que le bouton, qui était allumé, s’éteigne, pour débrancher la machine, et se tourna vers Lilly, avec un grand sourire.

« Je te laisse faire la suite ? »


( mediumorchid )

I don't try to be awesome, awesome tries to be me.
Revenir en haut Aller en bas
Lilly White
avatar
Championne ▲ Burning Games
Championne ▲ Burning Games

195
26/08/2015
21
Deuxième année
Homosexuelle
Anglaise

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités: ???
Relations:

Sam 26 Sep - 16:05

Classe, classe, je sais pas trop. C'est juste que j'aime le thé, alors je veux être sûre de pouvoir en boire partout, vous voyez ! Enfin, 'partout', juste dans les dortoirs en fait. Je n'ai pas l'intention de me balader avec cette valise partout ! (Elle est trop lourde pour ça, de toute façon.)

Le cookie avalé, mon visage disparaît complètement dans les draps. Il fait chaud, là-dedans, c'est agréable. Et puis, c'est tout douuuux ! Ils mettent de l'adoucissant pour laver les draps, vous croyez ? Mais d'ailleurs attendez ce sont des agents d'entretien qui s'en occupent de ça ? Ou alors ce sont les résidents ? Vous croyez que c'est Elicia qui a lavé mes draps ? Non, je ne pense pas, ils n'ont pas dû être utilisés, donc elle n'a aucune raison de les laver. Un agent a dû les laver une fois avant de les mettre et puis c'est tout. Mais ça coûte cher l'adoucissant vous savez ! C'est étonnant qu'ils en mettent ! Enfin après, peut-être que la lessive a fait tout le travail. Enfin, on s'en fiche !

Je relève légèrement la tête lorsque j'entends du mouvement, pour voir ma colocataire s'approcher pour prendre un cookie, avant de retourner à son poste initial, aux côtés de la bouilloire. Je jetterais bien un coup d’œil au paquet, pour voir combien il reste de cookies, mais ça impliquerait de tourner complètement ma tête, et ça demande beaucoup d'efforts, ça. Retournons dans les draps à la place.

« Oh, ça y est ! »

Je relève brusquement la tête, mon intérêt piqué. Oh-oooh, l'eau est prête ! Je saisis ma théière, avant de me tordre pour attraper le pot contenant les feuilles de thé, puis je me lève d'un bond. Je trottine vers Elicia et m'installe à ses côtés.

Tu peux compter sur moi !


On croirait que je m'apprête à faire quelque chose de très dur et important, dit comme ça. Mais, honnêtement, une fois que t'as fait assez de tests pour trouver le temps d'infusion que tu préfères, c'est bon ! Personnellement, je mets un peu plus de quatre minutes.
Je pose ma théière au sol, l'ouvre, mets une poignée de feuilles de thé dedans, puis verse l'eau bouillante dedans, avant de la refermer. Je jette un coup d’œil à la petite montre à aiguilles que j'ai au poignet, pour ne pas laisser infuser trop longtemps. Et, en regardant l'heure, je réalise qu'en fait, il se fait déjà tard ? Le dîner est servi à quelle heure, ici ? Je fronce légèrement les sourcils.

Dis, ils servent le dîner de quelle heure à quelle heure ici ? Ce n'est pas que j'ai faim, mais comme je vois qu'il est déjà dix-huit heures trente...

Et puis, re-regardant ma montre, je vois qu'il est temps de servir le thé ! Aaaah ATTENDEZ LES TASSES. Je me lève, en grandes enjambées rejoins mon lit, saute dessus, saute au sol, attrape deux tasses et une petite passoire, avant de faire le chemin inverse. Et puis je nous serre joyeusement du thé en filtrant les feuilles, tendant une tasse à Elicia. Je bois une gorgée, et me rappelle de pourquoi je voulais du thé à l'origine, alors je me lève une énième fois pour aller chercher les cookies, les posant au sol et en prenant un.

Huhuuuu, il n'en reste plus beaucoup dis-moi ! Peut-être va-t-il falloir prendre autre chose bientôt !

Spoiler:
 






(NB : Elle fait 1m74 la cocotte. euké. )
Revenir en haut Aller en bas
Elicia Fawkes
avatar
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

142
24/08/2015
Deuxième année
Hétérosexuelle
Japonaise / Australienne

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités:
Relations:

Dim 4 Oct - 19:28

Elle était trop mignonne, Lilly !

Elicia la regardait avec un sourire, alors que la demoiselle préparait le thé avec une certaine application. C’était une vraie british ! Et alors que les feuilles infusaient, un délicieux parfum se propagea dans la chambre, faisant renifler Elicia.

« Woah, ça sent bon dis donc ! »

La jeune femme avait une expression ravie sur le visage. Elle n’était pas du genre à boire du thé, alors le faire avec sa colocataire, ça lui plaisait bien ! Elle n’était pas une experte dans ce domaine, alors rien que la plus imperceptible odeur de thé, n’importe lequel, l’émerveillait presque. C’était que ça sentait plutôt bon !

Lilly, qui devait sûrement attendre quelques minutes avant de servir le thé, lui posa une question à propos de l’heure du repas. Dix-huit heures, déjà ? La jeune femme ouvrit grand les yeux. Dieu que ça passait vite ! Elle rit un peu et allait répondre, quand sa colocataire s’exclama en se relevant, pour aller verser la boisson chaude, même brûlante, dans les tasses prévues à cet effet. Elicia reçut ainsi une tasse en face d’elle, tout fumante encore, dégageant une délicieuse odeur. Lilly, quant à elle, était allée chercher le paquet – quasi-vide – de cookies pour le mettre entre elles deux. Qu’est-ce qu’elle était mignonne !

« Oui, c’est vrai ça ! Il faudrait prendre une autre bonne chose avec le thé ! Peut-être bien qu’à la cantine, il y aura des biscuits… »

Elicia ne s’en rappelait plus très bien, mais il lui semblait qu’il y en avait, côté desserts, même si l’Australienne ne s’y aventurait pas souvent. Un bon plat lui suffisait bien souvent, même si elle ne pouvait résister à une petite pâtisserie, ou à une glace, quelques fois.

« Au fait, ici, tu manges à quelle heure tu le souhaites ! Je crois que le réfectoire est ouvert de dix-sept heures à… à assez tard. Personnellement, je mange entre dix-huit heures et dix-neuf heures, ça dépend des fois ! Je suppose que tu manges à cette heure-là aussi, puisque j’ai entendu dire que les Anglais sont réglés aux mêmes horaires que nous, hahaha ! »

Elicia attrapa sa tasse et la porta à ses lèvres, soufflant sur le liquide pour ne pas se brûler. Quand elle jugea le thé assez refroidi, elle en prit une gorgée, grimaçant tout de même à cause de la chaleur, toutefois supportable.

« Hmm, ça a vraiment un bon goût ! Une fois, j’avais goûté un thé qui était assez amer, mais là, je le trouve très bon ! »

Elle fit un grand sourire à Lilly, puis elle reprit une autre gorgée, tranquillement.

Spoiler:
 


( mediumorchid )

I don't try to be awesome, awesome tries to be me.
Revenir en haut Aller en bas
Lilly White
avatar
Championne ▲ Burning Games
Championne ▲ Burning Games

195
26/08/2015
21
Deuxième année
Homosexuelle
Anglaise

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités: ???
Relations:

Dim 11 Oct - 19:22

Aaah mais c'est une bonne idée ça. C'est vrai qu'il ne me serait pas venu à l'esprit d'embarquer le thé à la cantine ! Ça, ou autre chose qui se consomme, en fait. Comme on va là-bas en quête de nourriture, je ne pense pas vraiment à amener moi-même des choses. Mais c'est une bonne idée ! Tiens, d'ailleurs... Un jour je pourrais même amener plein de gâteaux là-bas, et les partager avec tout le monde ! Ce serait chouette ! ... Mais en fait, je peux aussi bien faire ça au dortoir... Dans la salle commune. Et même organiser toute une fête ! Waaah ! Il faudra que je note ça quelque part, plus tard.

Je souffle longuement sur ma tasse, les yeux levés vers Elicia, l'écoutant expliquer le fonctionnement de la cantine ici. C'est tôt, dix-sept heures, tout de même. C'est l'heure à laquelle je prends le thé, ça, parfois... Quoique normalement je le prends vers seize heures. Enfin, qu'importe !

Eheh, oui, c'est vrai, je mange plutôt vers dix-neuf heures moi. Mais c'est parce que je me couche tôt tu vois !

Enfin, je bois une gorgée de mon thé (c'est que, j'avais presque oublié pourquoi je soufflais dessus en continue moi). Juste après, je pioche un cookie et le lance joyeusement dans ma bouche. Ce n'est peut-être pas une très bonne chose de continuer d'en manger, sachant que j'irai sans doute bientôt au réfectoire... Huuu... Oh, eh bien, qu'importe, je mangerai moins et aurai faim la nuit. Je survivrai !
Je fixe Elicia un moment, pensive, lorsqu'elle parle.

Tout dépend du temps que tu laisses infuser ton thé, à vrai dire. Après, c'est sûr qu'il doit y avoir des thés plus amers que d'autres...

Je ne suis pas une grande connaisseuse non plus, je ne bois pas beaucoup de variétés, vous comprenez. J'en ai trouvé une qui m'allait, et ça me suffit ! Bien sûr, en essayer d'autres serait intéressant...
Je finis ma tasse, me ressers, baille, et regarde de nouveau ma montre.

Je pense que je ne vais pas tarder à aller manger, mh... J'ai sommeil.

Spoiler:
 






(NB : Elle fait 1m74 la cocotte. euké. )
Revenir en haut Aller en bas
Elicia Fawkes
avatar
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

142
24/08/2015
Deuxième année
Hétérosexuelle
Japonaise / Australienne

Personnage
N# de Chambre: A11
Disponibilités:
Relations:

Sam 17 Oct - 18:30

La jeune fille sourit quand elle apprit que Lilly mangeait plutôt aux mêmes horaires qu’elle, ou presque. Elles pourraient aller dîner ensemble, et ça c’était génial ! Puis, la demoiselle n’avait peut-être personne avec qui manger, puisqu’elle arrivait tout fraîchement, alors la brune n’allait pas se gêner pour l’accompagner à peu près partout, ou du moins là où elle le souhaiterait. Puis, si elle ne se trompait pas, elles étaient toutes deux en deuxième année, ce qui était vachement plus simple pour les cours, elles pourraient y aller ensemble, enfin, tout cela n’étaient que des détails sans trop d’importance.

Elicia écouta avec attention les explications plus ou moins détaillées de sa colocataire à propos du thé. Elle s’y connaissait vraiment ! Après, elle était anglaise et ça pouvait sûrement aider, puisque l’Angleterre était un pays où le thé était très présent, même de nos jours. Puis, il était aussi réputé pour la bonne qualité de ces herbes, et ce que buvait Elicia était vraiment bon !

« Un jour j’irai en Angleterre juste pour monter dans un double-decker et pour le thé ! Et plein d’autres choses aussi… »

Pour faire la touriste, en définitif ! Elicia lâcha un petit rire joyeux, puis reprit une gorgée du liquide qui avait un peu refroidi. Il ne restait qu’un seul cookie, et sans réfléchir, la jeune fille l’attrapa vivement, et croqua dedans, avant de se figer et de poser son regard sur sa colocataire. Elle eut une expression désolée, mais pas gênée du tout.

« Euh, tu voulais le dernier, peut-être ? On peut partager ! »

En même temps, la jeune fille jeta un coup d’œil à l’heure, que le réveil indiquait sur sa table de chevet. Ah, les minutes passaient plutôt vite !

« Bon, il est bientôt dix-neuf heures, on y va ! Vu que tu es fatiguée, faudrait pas tarder. »

Elle cassa la moitié du cookie et le glissa dans la bouche de Lilly, prenant cependant garde à ce qu’elle ne s’étouffe pas par sa faute, puis elle lui prit la main avec enthousiasme, avalant le reste du biscuit et le thé qui restait dans sa tasse au passage. Elicia attendit que sa colocataire se lève sans trop la brusquer – enfin, du mieux qu’elle pouvait, elle restait Elicia Fawkes tout de même ! – et l’entraîna à sa suite, en direction du réfectoire.

« Allez, en route ! »

Elicia faillit se rétamer en passant la porte, éclata de rire et continua d’avancer comme si de rien n’était.

Spoiler:
 


( mediumorchid )

I don't try to be awesome, awesome tries to be me.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
A cookie to dry tears } PV Elicia Fawkes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COOKIE Bichon Maltais 3 ans
» Tears of my Hearth... [0/3] Celesty is there!!!!!! :P
» 07. My tears dry on their own
» Pour une cookie nocturne [PV : Victoria A. Levy]
» Présentation de Felix B. Fawkes [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burning Gold :: Chambre A11-