Burning G☢ld
Les Patrons
Jamshid (MP)
Miyako (MP)
Most Wanted

La Catastrophe de Naha
Bienvenue à Kansen ─ L'institut Burning Gold est le phare qui illumine l'île de par l'intérêt international qui gravite autour de cet institut. Jusqu'à aujourd'hui tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'un essai nucléaire provenant d'un pays encore non-identifié soit tiré à quelques kilomètres des côtes japonaises. La capitale de Naha fut entièrement détruite par un immense tsunami, des suites de l'explosion de la bombe, tandis que la cité de Kansen ─ là où se situe l'internat ─ fut également touchée, mais en moins grande quantité. Dans leur cas, non seulement de nombreux bâtiments furent détruits, mais la radiation n'échappa aucunement à une partie des citoyens. Certains succombèrent à leurs blessures alors que d'autres ... (SUITE ICI)

Partagez | 
 

 Au Chaud ─ Privé Yukiko Hasegawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kleio Loverdos
avatar
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

52
03/09/2015
Deuxième année.
L'AMOUR N'A PAS ENCORE ÉCLOS CHEZ ELLE.
GRECQUE.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: disponible.
Relations:

Dim 6 Sep - 0:45

Kleio avait grand besoin de se ressourcer. Il n'y avait pas grand chose qu'elle pouvait faire mis à part s'adonner au sport qui la tenait debout encore et encore. Elle avait enfilé les vêtements qu'elle portait presque toujours pour les entraînements. Un débardeur et un short moulant son corps. Puis, elle avait commencé à s'échauffer, mais le cœur n'y était pas. Il y avait quelque chose qui ne collait pas et cette chose c'était la solitude qu'elle éprouvait juste à cet instant. C'était le samedi après-midi et il faisait un peu frisquet dehors alors Kleio préférait demeurer dans le gymnase qui était chauffé.
Elle avait pianoté sur son portable afin d'envoyer un SMS à sa chère amie Yukiko pour lui proposer de venir la rejoindre. Elle avait beaucoup de choses à lui dire et elle avait surtout besoin de s'ôter ces images-là de la tête. Si elle n'était même plus capable de se concentrer pour faire quelques mouvements simples alors il allait de soit que son seuil de tolérance à la douleur était en train de plafonner.

Kleio attendit donc sagement que son amie arrive. Elle était assise sur le sol avec son sac tout près d'elle et un encas qui s'avérait être un banal sac de jujubes à saveur de fruits. Elle faisait si souvent de l'activité physique que manger quelques sucreries de temps à autres ne l'embêtait pas le moins du monde.


─ Lovely ─


Set me free your heaven's a lie set me free with you love Dolefully desired Destiny of a lie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 6 Sep - 2:57

Samedi après-midi. Yukiko était en route pour aller rejoindre Kleio. Elle avait reçu un message de celle-ci lui demandant de venir au gymnase. Pressée de pouvoir enfin voir son amie, elle n'avait pas porté attention au temps qu'il faisait dehors. La température était assez basse et la jeune fille était sortie de l'internat sans prendre de veste. C'est donc avec les mains grelottantes et les joues rouges que Yukiko avait franchit la porte du gymnase.  

Kleio était assise sur le sol et portait sa tenue de sport. Passionnée de gymnastique, la jeune fille devait sûrement avoir fini de faire son entrainement quotidien. « Bonjour Kleio ! Désolée de t'avoir fait attendre ! » Dit-elle, heureuse de revoir sa précieuse amie. Elle se dirigea vers elle, le sourire aux lèvres. « Tu vas bien ? » Demanda t-elle en s'asseyant en face de celle-ci. Elle se frotta les mains pour essayer de se réchauffer. Au moins il faisait une température correcte à l'intérieur du gymnase.

« Ton entraînement s'est bien passé ? » Questionna t-elle craintivement. Kleio n'avait pas vraiment l'air d'être dans son assiette. Si la jeune fille avait un quelconque problème, Yukiko était à son écoute.

Revenir en haut Aller en bas
Kleio Loverdos
avatar
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

52
03/09/2015
Deuxième année.
L'AMOUR N'A PAS ENCORE ÉCLOS CHEZ ELLE.
GRECQUE.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: disponible.
Relations:

Lun 7 Sep - 0:55

Lorsque le bruit des portes se fit entendre, Kleio se sentit immédiatement rassurée. C'est comme si elle attendait ce bruit depuis toujours. Comme s'il signifiait une sorte de délivrance. D'ailleurs, au moment même où la voix mélodieuse de Yukiko se fit entendre et que celle-ci se fut présentée juste en face d'elle, Kleio se para d'un regard attendrit. Elle qui, d'ordinaire, était toujours si calme et même un peu inexpressive avait l'air un peu plus épanouie en présence de l'étudiante. « Ça va mieux. Et toi ? » Elle marqua une pause où elle ne manqua pas de voir les mains grelottantes et les joues rouges de son amie. Aussitôt, elle se rapprocha et prit les mains de Yukiko en voulant les frotter un peu dans le but qu'elles se réchauffent. Elle était bien concentrée dans ce geste et ne leva pas la tête lorsque la question finale tomba.

« Je n'ai pas pu le faire. Trop de choses me trottent dans la tête. » Le simple fait d'aborder le sujet tabou était en train de la rendre mal à l'aise et créait chez elle une gorge sèche et un teint pâle qui lui étaient désormais habituels. « J'ai vu ce garçon. Il fait partie de ma classe de philo. » dit-elle en prenant le temps de paraître le plus calme possible. Ce garçon. C'était ainsi qu'elle nommait celui qui l'avait menée à son agresseur le soir où sa vie avait changée du tout au tout. Elle ne pouvait pas dire son prénom. Aujourd'hui, c'était encore trop difficile. « Je vais pas retourner en cours. J'ai réussis à trouver un accord avec Mr. Radko. » conclut-elle d'un haussement d'épaules. Elle relâcha les doigts de son amie. « Je voulais juste pas être toute seule. »
C'était l'explication qu'elle lui fournissait pour sa venue dans le gymnase. L'étudiante profita du silence pour lever la tête et regarder son amie. « Tu faisais quoi ? » Après tout, Yukiko devait avoir ses activités, et Kleio n'était pas là que pour se plaindre. Elle voulait savoir des choses sur la pensionnaire. Échanger avec elle et surtout se changer les idées.


─ Lovely ─


Set me free your heaven's a lie set me free with you love Dolefully desired Destiny of a lie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Lun 7 Sep - 18:35


Yukiko répondit à la question de la jeune fille par un hochement de tête. Elle était énormément contente de la voir, elle ne pouvait donc qu'aller bien. L'étudiante était assez tactile et lui avait pris les mains en voyant qu'elle grelottait. Elle ne détestait pas cela. Au contraire, son contact lui rapportait de la chaleur et l'aidait à faire monter la température de son corps.

Son visage se raidit en l'entendant dire qu'elle n'avait pas réussi à faire son entrainement. Yukiko avait donc raison, quelque chose n'allait pas. Perplexe, elle écouta la suite en silence. Quand Kleio évoqua le fameux garçon elle s’imagina le pire. Elle était au courant de ce qu'il s'était passé et savait que la jeune fille ne s'en était toujours pas remise. Rien que d'en entendre parler lui fondait le cœur. Elle avait mal pour Kleio et ne pouvait s’empêcher de ressentir une angoisse quand celle-ci évoquait le sujet. Si la jeune fille se sentait comme ça, elle ne pouvait pas imaginer ce qu'éprouvait sa camarade en face. Yukiko fut cependant vite soulagée en apprenant qu'elle avait réussi à négocier pour ne pas aller en cours de philosophie. « Je... Tant mieux. » Bredouilla t-elle. Elle ne savait pas quoi dire de plus, il valait mieux passer à autre chose pour ne pas la blesser.

Grâce à son amie qui relâcha ses doigts, la jeune fille n'avait maintenant plus froid. « Merci. » Dit-elle avec un petit sourire. Kleio lui avoua par la suite qu'elle ne voulait pas être seule. Voilà donc la raison pour laquelle elle lui avait demandé de venir la rejoindre au gymnase. Yukiko était assez contente qu'elle ait décidée de l’appeler elle et non pas quelqu'un d'autre. Émue, elle ne répondit rien.

« J'étais dans ma chambre. Je préparais mes affaires car demain c'est dimanche et je compte rentrer chez moi pour voir mes parents ! » Elle était contente de voir que son amie ne s'attardait pas sur le sujet tabou. Elle voulait passer à autre chose et ça c'était bien. La jeune fille poursuivit : « Le week-end dernier je suis restée au pensionnat donc cette fois-ci j'ai décidé de rentrer » Des parents étaient des parents et Yukiko tenait à les siens.

Elle remarqua alors le paquet de jujubes posé à côté de Kleio et le fixa. En y réfléchissant, elle avait un peu faim.

Revenir en haut Aller en bas
Kleio Loverdos
avatar
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

52
03/09/2015
Deuxième année.
L'AMOUR N'A PAS ENCORE ÉCLOS CHEZ ELLE.
GRECQUE.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: disponible.
Relations:

Mer 9 Sep - 17:05

Kleio se sentait tellement mieux. Elle n'était pas réceptive aux autres. La moitié du temps elle arpentait les corridors avec ce regard vide et cette expression morne, ne parlant à personne, son livre collé contre la poitrine et les écouteurs dans les oreilles, mais lorsque Yukiko était là l'étudiante devenait une toute autre personne. D'ailleurs, lorsque la pensionnaire lui fit savoir qu'elle comptait rentrer chez ses parents alors Kleio eut un sensible sourire. Elle pouvait comprendre ses sentiments. « Je comprends. Mes parents me manquent souvent à moi aussi. »
Ils vivaient au Japon, mais voyageaient beaucoup, car le père de Kleio était un grand pianiste malgré sa cécité. C'est alors qu'elle en profita pour ajouter : « Vous allez faire quelque chose de particulier ensemble ? Je crois que la météo est bonne pour tout le week-end. »

Elle saisit le sac de jujubes et le tendit vers son amie qui semblait lorgner dessus pour une raison évidente. La gymnaste en profita pour repousser une mèche derrière son oreille et saisit également l'un des bonbons pour le manger. Il y avait tant de choses à faire dans cette région qu'elle était aussi curieuse de connaître les activités des autres. Comme ses parents étaient plutôt absents, Kleio était souvent seule, mais elle ne s'en plaignait pas.
Moins de gens. Moins de questions.

« Personnellement, je vais sûrement passer le week-end au cirque. » Elle marqua une pause et se sentit rougir. « Si tu as cinq minutes tu pourrais venir me dire bonjour. Je te montrerai Ernie. C'est un éléphanteau il est très doux. »
Kleio était toujours gênée d'évoquer l'endroit où elle passait une grande partie de son temps. Ce n'était pas tout le monde qui s'intéressait aux clowns, à la haute voltige et aux fantaisies sous le chapiteau. Mais bon, c'était Yukiko, et elle savait au fond d'elle que la jeune pensionnaire ne lui en voudrait pas. Du moins, l'espérait-elle.


─ Lovely ─


Set me free your heaven's a lie set me free with you love Dolefully desired Destiny of a lie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 19:16


Yukiko appréciait discuter avec son amie. Celle-ci faisait partie des rares personnes avec lesquelles la jeune fille se sentait à l'aise et avec qui elle pouvait parler sans bafouiller et rougir comme une idiote toutes les trente secondes. Elle était plutôt contente de se retrouver ici, elle passait un agréable moment en sa compagnie et savait que c'était réciproque.

« Je ne sais pas encore ce qu'on va faire, on n'a rien prévu pour l'instant. S'il fait beau comme tu le dis, nous sortirons sûrement ! » Tout en disant cela, elle piocha un bonbon dans le sac de jujubes que lui tendait Kleio. Elle n'était pas une adepte de friandises mais en manger de temps en temps lui faisait plaisir. « Merci. » Elle l'enfourna ensuite dans la bouche pour le déguster.

Quand son amie lui proposa de venir la voir au cirque Yukiko afficha un large sourire. « Ce sera avec plaisir ! » Dit-elle avec enthousiasme. Elle était contente qu'elle lui propose cela. L'étudiante n'allait presque jamais là-bas et y faire un tour lui ferait plaisir. « Je pourrais le caresser ? » Elle faisait référence à l'éléphanteau que Kleio venait de parler. Elle se voyait déjà au cirque en compagnie de son amie.   

« Je pourrais venir à ton prochain spectacle ? » Yukiko avait une envie soudaine de voir la gymnaste sous les feux de la rampe.

Revenir en haut Aller en bas
Kleio Loverdos
avatar
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

52
03/09/2015
Deuxième année.
L'AMOUR N'A PAS ENCORE ÉCLOS CHEZ ELLE.
GRECQUE.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: disponible.
Relations:

Ven 11 Sep - 20:27

Kleio eut un sourire assez sincère lorsque Yukiko lui fit savoir qu'elle comptait bien venir la voir si elle en avait l'occasion. Bien sûr, la rose ne l'obligeait à rien, mais ça lui faisait chaud au coeur quand son amie acceptait de passer un peu de temps avec elle. C'était un peu comme si elle avait accès à un trésor très précieux que personne d'autre n'avait le droit de contempler. Ceci dit, comme Yukiko venait de lui poser une petite question concernant l'éléphanteau alors Kleio en profita pour ramener une jambe contre elle et posa son menton contre son genou en fermant un oeil. « Oui, bien sûr, il est très doux tu verras. Sa maman l'a abandonné quand il était encore plus petit et les gardiens de la faune croyaient qu'il ne survivrait pas, mais depuis qu'il est avec la troupe il est très heureux, en fait. »

Kleio voulait démystifier ce préjugé que les gens avaient sur la façon dont on traitait les animaux dans les cirques. Bien sûr, il y avait des enfoirés un peu partout, mais pas dans la troupe que la rose fréquentait. Une fois qu'elle eut saisit encore un jujube alors la pensionnaire écarquilla un peu les yeux : « Tu veux venir à une représentation ... ? Je. » Elle marqua une pause comme pour bien assimiler la beauté de la situation. Kleio sentait son coeur qui battait un peu plus vite ; signe qu'elle était excitée à cette idée. « Et bien tu peux venir quand tu veux. Je te donnerai ... oh attends. » Elle fouilla dans son sac et saisit un bout de papier et un stylo pour se mettre à griffonner. « Je vais te noter les prochaines dates comme ça tu pourras choisir ce qui te convient le mieux. » Une fois que ce fut fait alors elle lui tendit le bout de papier.

Puis, comme elles étaient dans une école, mais pas toujours dans les mêmes classes, alors Kleio décida de terminer sur une note plus sérieuse : « Comment ça se passe pour toi les cours ? » Après tout, c'était le Japon, et les études étaient ce qu'elles étaient ... assez exténuantes, en réalité.


─ Lovely ─


Set me free your heaven's a lie set me free with you love Dolefully desired Destiny of a lie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 13 Sep - 10:37

Yukiko eut chaud au cœur quand Kleio lui raconta l'histoire de l'éléphanteau. Surprise, elle lâcha un « Oh » lorsqu'elle l'entendit dire qu'il avait été abandonné par sa mère. C'était triste mais tout ce qui comptait était qu'il soit heureux maintenant. La jeune fille ne l'avait encore jamais vu mais elle s'était déjà prise d'affection pour lui en entendant parler son amie.

Elle était contente que Kleio accepta sa proposition d'aller la voir au cirque. Excitée, Yukiko regarda son amie écrire sur un bout de papier les dates des prochaines représentations. « Je te préviendrai à l'avance quand je viendrai ! » Dit-elle tout en prenant le bout de papier que lui tendait sa camarade. Elle avait hâte d'y être et avait les yeux qui pétillaient.

« Je dois dire que ça se passe assez bien pour moi ! » L'étudiante suivait les cours avec le plus de sérieux possible et faisait tout ce qui avait à faire pour qu'elle réussisse sa scolarité, ses efforts portaient ses fruits. Elle lui retourna la question : « Et toi ? Tu arrives à t'en sortir ? Si tu as des difficultés je peux t'aider si tu veux ! » Kleio était importante pour elle et la jeune fille voulait qu'elle sache que si elle avait des problèmes, que ce soit scolaire ou autre, elle serait toujours là pour la soutenir.

« Tu as l'heure ? Ça fait déjà un bout de temps que l'on parle ! » Elle n'avait pas pensé à prendre son sac ni son portable avec elle. Yukiko n'avait pas vu le temps passer et elle devait finir de préparer ses affaires pour demain.
Revenir en haut Aller en bas
Kleio Loverdos
avatar
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(F) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

52
03/09/2015
Deuxième année.
L'AMOUR N'A PAS ENCORE ÉCLOS CHEZ ELLE.
GRECQUE.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: disponible.
Relations:

Lun 14 Sep - 17:03

Kleio demeura muette lorsque son amie lui fit savoir que ses études se portaient assez bien et lui retourna la question. Elle sentit ses joues devenir roses en réalisant qu'elle n'avait toujours pas de bonnes notes et que cela s'en ressentait dans tous les cours sauf celui de sport. L'étudiante eut alors un petit sourire rassuré lorsque son amie lui fit savoir qu'elle l'aiderait si elle avait des difficultés. « Je crois que je vais en avoir besoin ... merci pour ta proposition. » dit-elle en baissant un peu la tête.

Bientôt, il fut question de l'heure et Kleio réalisa que ça faisait un petit moment qu'elles étaient là. La petite rose fouilla dans son sac et en extirpa son portable en appuyant sur un bouton pour avoir accès à l'heure. « Punaise. Ça fait déjà une heure qu'on parle. » Elle se redressa en rangeant ses affaires et lâcha un bref soupir. « Je dois justement aller voir un professeur ... » Elle ne savait pas que Yukiko avait aussi des trucs à faire, mais comme elle avait quelque chose de vraiment important à faire alors c'était peut-être plus facile.

« En tout cas, j'espère te voir ce week-end. Ce serait vraiment génial. » Elle s'approcha et l'embrassa sur la joue avant de se mettre à courir vers la sortie. Elle devait passer par sa chambre avant de rejoindre le rendez-vous. C'était tout un problème parce qu'elle avait complètement oublié tout ça avec ses pensées négatives de tout à l'heure.


─ Lovely ─


Set me free your heaven's a lie set me free with you love Dolefully desired Destiny of a lie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Au Chaud ─ Privé Yukiko Hasegawa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaud Gun ou Gun chaud (ça fait plus classe)
» [IRL Camping - Juillet] Parce que le Sud, c'est coul et il y fait chaud.
» Chaud devant [PV Raph' ]
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burning Gold :: Le Gymnase-