Burning G☢ld
Les Patrons
Jamshid (MP)
Miyako (MP)
Most Wanted

La Catastrophe de Naha
Bienvenue à Kansen ─ L'institut Burning Gold est le phare qui illumine l'île de par l'intérêt international qui gravite autour de cet institut. Jusqu'à aujourd'hui tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'un essai nucléaire provenant d'un pays encore non-identifié soit tiré à quelques kilomètres des côtes japonaises. La capitale de Naha fut entièrement détruite par un immense tsunami, des suites de l'explosion de la bombe, tandis que la cité de Kansen ─ là où se situe l'internat ─ fut également touchée, mais en moins grande quantité. Dans leur cas, non seulement de nombreux bâtiments furent détruits, mais la radiation n'échappa aucunement à une partie des citoyens. Certains succombèrent à leurs blessures alors que d'autres ... (SUITE ICI)

Partagez | 
 

 {Terminé} Musicologie (Privé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 1:33

Zero était actuellement installé sur le canapé et lisait un bouquin qu'il devait finir pour le cours de littérature du lendemain. Il savait parfaitement se débrouiller en kanjis et autres, mais là on parlait de lire un livre au complet en anglais. C'était de la vraie littérature et il ne voulait pas avoir une mauvaise note parce que ce cours était essentiel s'il voulait obtenir suffisamment de crédits pour entrer dans une grande université une fois qu'il aurait quitté cet établissement de gamins ignorants. Il remonta ses lunettes à monture noire sur son nez et tourna une page du livre sans grand enthousiasme.

Il avait ses écouteurs dans les oreilles et écoutait tout un tas de BO de films qu'il avait apprécié ou dont il n'en avait rien à faire. Dans tous les cas, les compositeurs lui donnaient toujours la foi et il pouvait faire ses travaux dans un état d'esprit reposé et motivé. Ce qui ne se faisait jamais s'il écoutait, par exemple, un groupe quelconque où le chanteur vomissait des paroles qui le confondaient dans sa lecture. Au bout d'un moment, il sentit ses jambes s'engourdir et tendit l'une d'elle vers le sol en bougeant le pied enserré dans une chaussette quelconque.

Au bout d'un moment il eut besoin d'une pause parce que cela faisait au moins dix fois qu'il relisait la même phrase. L'étudiant arqua alors la tête vers l'arrière et posa l'arrière de son crâne contre le dossier du canapé en soupirant. Il ferma les yeux et profita simplement de la musique dans ses oreilles pour rêvasser un peu. Quand on le regardait vite comme ça on pouvait bien croire qu'il était en train de dormir, car il respirait très doucement, mais ce n'était pas le cas. Il se reposait juste.  


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 1:45

C'était telllement injuste ce qu'il venait de vivre en ce moment. Pourquoi c'était comme ça? En fait non, pourquoi l'amour était comme ça, hein? En tout cas, il ne comprenait pas pourquoi ça devait se terminer de la sorte et il venait en plus de vider sa boite de mouchoir afin de vider son nez pour la cinquantième fois. Son regard rougis, Tsuna se redressa en marchant vers la salle d'étude, c'est qu'il avait oublié son sac là-bas pendant sa concentration sur ce manga trop triste de la mort qui tue.

Jamais il n'aurait cru que le passage de la rupture serait aussi douloureuse. Le pauvre Hayate qui venait de se faire largué par son mec qui en aimait un autre, c'était so obvious qu'il en pleurait encore tout en se rendant vers la pièce. C'était tellement stupide de ressentir autant les émotions alors que ce n'était qu'un manga, mais Tsuna était ainsi, hypersensible quand ça touchait l'amour et n'ayant jamais vécu ce sentiment, il les vivait à travers ses Yaoi soft.

Il essuya son nez avec la manche de son pull bleu foncé, poussant la porte avec son dos quand il figea en voyant le garçon installer confortablement sur le canapé. Oh. Le beau Zero, le garçon quasiment inaccessible qui était là, endormis contre le canapé, seul dans la pièce d'étude. Le coeur du rouquin s'affola soudainement alors qu'il s'en approchait lentement à pas de souris, en fait c'est en étant plus près qu'il réalisa que ce dernier écoutait de la musique.

Il pencha la tête en cherchant à voir quel livre il tenait dans ses mains, puis grimaça en réalisant que c'était un livre d'école. « Beurk... » Il redressa la tête puis contourna le canapé en se tenant derrière, le visage pencher au-dessus du sien, un doux sourire sur les lèvres. Les rumeurs disait que Zero était amoureux de Noah, c'était une romance mignonne et comme dans les Yaoi... Et puis bon, Zero était homosexuel. Il se redressa et alla vers la table du fond prendre son sac à dos et le plaça sur son épaule, il allait partir, mais juste avant il s'approcha de nouveau en se penchant pour savoir quel type de musique il écoutait, donc, croyant que le jeune homme dormait profondément, il colla son oreille contre la sienne, attentif.

Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 1:58

Il était difficile de ne pas l'avoir remarqué une fois qu'il eut prononcé cet onomatopée. D'ailleurs, Zero se questionna sur ce qui dégoûtait tant cette voix, mais quelque chose lui disait que ça avait quelque chose à voir avec le bouquin qu'il tenait toujours entre ses doigts décorés de nombreuses bagues aux effigies et de provenances diverses. L'étudiant n'avait aucune idée de qui se trouvait actuellement dans la salle d'études, mais quand il sentit l'appui de cheveux et d'une oreille contre la sienne alors il ouvrit un oeil comme le ferait un tigre paresseux et lui dit : « Tu veux que je te donne mes écouteurs aussi ? » lui demanda-t-il en ayant un bref soupir. Il se redressa un peu parce qu'il se sentait envahit et tourna la tête vers le rouquin qu'il connaissait de vue.

Celui-ci était un peu partout à la fois et parlait fort et il avait trois tonnes de camarades. En gros, ils étaient aux antipodes l'un de l'autre. C'est pourquoi Zero ne ressentait aucunement l'envie de lui parler plus longuement. Il rouvrit son livre en comptant en rester là, mais un drôle de sentiment le prit. Cette personne était aussi quelqu'un de gentil et d'aimable comme l'était Noah et s'il réagissait mal avec lui alors peut-être que son meilleur ami serait déçu de lui. Autant dire que cette pensée suffisait à créer chez lui une once de sociabilité qu'il n'avait plus. Il posa ses yeux verts sur le faux japonais et ajouta : « C'est du Hans Zimmer. Tu connais ? »

Honnêtement, il se dit que c'était peu probable que l'élève connaisse ce compositeur. À cet âge, beaucoup trop d'adolescents étaient ignorants, et il en faisait peut-être partie. Zero posa son dos contre le canapé inconfortable en ayant le front plissé par l'agacement et se remit à lire en patientant que le pensionnaire veule bien lui répondre quelque chose. Il était capable de faire plusieurs choses à la fois. Il n'était pas un empoté.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 2:08

Oops? Tsuna sursauta quand la voix de Zero envahit soudainement la pièce. Il venait de faire une gaffe et pas n'importe laquelle. Il venait de faire soupirer Zero et ça, c'était pas bon signe en temps normal. Il avala sa salive rapidement, ayant toujours cette boule dans la gorge, dû à son manga à l'eau de rose. Et bon, il lui avait quand même posé une question, alors Tsuna y répondit comme si c'était une véritable question.

« Non non, c'est bon je te les laisse, hahah ! » Dit-il en se massant la nuque sous la gêne qu'il ressentait. Une gêne qui poussa les rougeurs de ses joues à devenir encore plus rouge, justement.

Comment avait-il fait pour ce mettre dans une situation comme celle-ci, hein? Et en plus, le plus vieux semblait complètement en avoir rien à foutre de sa gueule. Tsuna soupira donc subtilement et tourna les talons en marchant vers la porte, tant pis, Zero le beau mec ne ferait pas partie de ses potes ... Pourtant, avant même qu'il ne touche la poignée, Zero s'adressa de nouveau à lui et le coeur du rouquin bondit dans sa poitrine.

« Si je connais ? Biiiiiiiien sûr que je connais ! C'est celui qui a fait la trame sonore du Roi lion et j'adoooooore le roi lion ! C'est un film trop bon, même si la mort de mufasa me fais toujours pleurer ! » Il afficha un large sourire en s'approchant de nouveau du canapé, regardant Zero avec admiration. « Et c'est aussi celui qui a fait la trame sonore de Pirate des Caraïbes, un de mes films favoris ! C'est quel trame que tu écoutes ? parce qu'il y en a plusieurs aussi ! » En demandant cela, il se retrouva à genoux sur le canapé près du jeune homme, souriant avec fierté.

Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 2:15

Il ne pensait pas que le garçon reviendrait à la charge comme ça et eut un petit sursaut quand il se retrouva à genoux sur le canapé à le regarder avec autant d'enthousiasme. Il venait de lui dire qu'il connaissait très bien ce compositeur parce qu'il était à l'origine de la bande son du Roi Lion. Pourquoi n'en était-il pas surprit ? De l'autre côté, il ne pouvait pas aller à l'encontre de ce qu'il venait de dire étant donné que c'était effectivement une bande originale fabuleuse. L'élève avala sa salive et se contenta de retirer ses écouteurs et de lui enfoncer dans les oreilles pour qu'il puisse l'entendre de lui-même. « Celle d'Inception. » lui fit-il savoir en le laissant se faire sa propre idée bien que tout le monde avait déjà entendu cette mélodie d'une mélancolie extraordinaire.

Avec tout ça, il en avait oublié son livre qui reposait désormais sur la table de chevet juste à côté de lui. Zero se gratta un peu le sommet du crâne et retira ses lunettes parce qu'elles ne lui étaient pas utiles lorsqu'il n'était pas en train de lire. « Tu as les yeux rouges. » lui fit-il, au final, remarquer en paraissant ne pas savoir si l'étudiant avait pleuré, faisait des allergies, ou s'était fait enrôler dans un clan de petits crétins qui se mettaient à fumer de la drogue dans le but de se croire puissants.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 2:22

Il ne s'attendait franchement pas à ce que Zero Nobutada lui enfonce SES écouteurs dans les oreilles. Encore une fois, le jeune homme rougis vivement en ouvrant la bouche, mais il la referma par la suite, se sentant stupide et son coeur s'afollait de nouveau alors qu'il posa une main contre son oreille pour bien entendre la musique. Il connaissait cette mélodie, pendant un moment il s'endormait sur celle-ci et il la trouvait à la fois très poignante et triste.

« J'AIME BEAUCOUP CETTE MÉLODIE. » Dit-il en parlant bêtement plus fort parce qu'avec la musique, il n'entendait pas très bien, même si le son n'était pas à son maximum. Son regard toujours dans celui du garçon, il retira une oreillette et l'écouta.

Les yeux rouges ?
« Ah ? Non ils sont or normalem... ah... Aaaaah. Oh ! Euh oui, en fait c'est que j'ai pleuré... en lisant mon manga qui s'est mal terminé disons ! » Il sourit maladroitement en retirant finalement l'autre oreillette puis il les lui rendit en se grattant la joue un moment.

Les tracés de larmes toujours visibles sur ceux-ci, en fait il se sentait débile maintenant de dire qu'il avait pleuré après avoir lu un manga, qu'est-ce que Zero penserait de ça? D'ailleurs, le jeune homme s'humecta les lèvres en le regardant un moment.

« Tu lis des mangas toi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 2:29

Il fronça un peu les sourcils quand le garçon se mit à hurler. Ce n'était pas nécessaire de faire une chose pareille étant donné qu'ils étaient à dix centimètres l'un de l'autre, mais comme le rouquin semblait ne pas trop se rendre compte alors il ne fit aucun commentaire. Du moins, jusqu'à ce qu'il parle de ses yeux qui, en fait, étaient dorés. Sans blague ? Il ne l'aurait jamais remarqué. Zero demeura silencieux en l'écoutant. Venait-il vraiment de lui dire de façon aussi honnête qu'il lisait un manga et que ça s'était tellement mal terminé qu'il avait pleuré ? L'étudiant se contenta de le regarder sans un mot avant de répondre à sa question : « J'en lisais avant. » Il tourna la tête vers son bouquin. « Maintenant j'ai plus trop le temps. »

C'est à peine s'il ne se donnait pas deux fois plus de surcharge de travail supplémentaire que les autres. En tout cas, l'élève ne tarda pas à se lever parce que ses jambes étaient engourdies. Il regarda l'heure et calcula qu'aucun surveillant ne passerait par là. Alors, il s'approcha de la fenêtre et l'ouvrit. Il s'assit sur le rebord en appréciant l'air frais de la soirée sur sa peau et sortit son paquet de clopes pour s'en allumer une. Celle-ci entre les lèvres alors il ajouta : « Qu'est-ce qui s'est passé pour te faire chialer comme ça ? Quelqu'un est mort ? » Parce que dans la tête de Zero ça devait être "grave" pour parvenir à créer de telles émotions chez quelqu'un.

Bien sûr, il ignorait la véritable émotivité du jeune homme. Zero se mit à regarder dehors, les mains dans les poches de son pantalon noir, un pied contre le cadre de la grande fenêtre et l'autre au sol. Il baissa la tête pour allumer son briquet et lui posa une question d'un ton détaché : « T'en veux une ? »


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 2:38

L'émerveillement s'illumina sur le visage du jeune homme quand Zero fit savoir qu'avant, il en lisait. C'était quand même intéressant de savoir ça, surtout que vite comme ça, Zero n'avait pas l'air d'un jeune homme qui lisait des mangas ou qui appréciait ce côté là de la vie japonaise. Tsuna ne fut même pas surpris de l'entendre dire que maintenant, il n'avait plus trop le temps, ce qui fit soupirer le jeune homme et baisser la tête même.

« C'est dommage. Je veux dire, de ne plus avoir le temps pour avoir des moments de plaisir ... » Il le regarda de nouveau en se sentait un peu mal.

C'est que dès qu'il s'approchait un peu de Zero, celui-ci s'éloignait. En fait, maintenant qu'il y songeait, beaucoup de garçon faisait la même chose dès qu'il s'approchait, ils avaient tendance à créer une distance entre eux et lui... Au final, soit il avait un shampoing qui sentait pas bon, soit les mecs avaient tous peur de chopper quelque chose en étant proche de lui?

Mais non, c'était absurde. Wade dirait qu'il se crée des films et qu'il lit beaucoup trop de manga, justement. D'ailleurs, pendant qu'il songeait à cela, Zero posa THE question sur le sujet qui rendait Tsuna un peu mal à l'aise. Il n'était pas pour dire que c'était un Yaoi et qu'il chialait parce que le personnage principale vivait une déception amoureuse et que cela le touchait droit au coeur ................

« Euh, oui c'est ça ! Il y a un mort et c'était vraiment trop triste donc, ça m'a fais de la peine ! Je suis bête de toute façon, je pleure pour un oui ou un non ! » Dit-il en se frappant doucement le crâne avec son poing, tirant même la langue en voulant faire le bouffon. Il regarda de nouveau Zero pendant que celui-ci regardait ailleurs, son estomac se serra un moment, serrant son sac à dos contre lui-même. Cette question lui brûlait les lèvres et il avait peur de la sortir, pour une fois qu'il parlait avec le jeune homme, s'il gâchait le moment.

« Ano.... Zero-kun... est-ce que c'est vrai que... bien je veux dire. C'est vrai la rumeur comme quoi tu... » Zero posa une question pendant la sienne, ce qui le figea un moment. « Non merci, je ne fume pas ! » Dit-il avec un petit sourire, détournant le regard, il se redressa en serrant un peu les poings.

« C'estvraiquetuesamoureuxdetonmeilleuraminoah? »

Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 2:48

La fumée filait droit hors de la pièce à chaque fois qu'il en laissait échapper un peu plus d'entre ses lèvres. La sensation était d'une indescriptible beauté : un calme quelconque l'envahissait. Un mirage de confort qu'il se créait à chaque jour. C'était la seule dépendance qu'il avait vraiment jamais eut. Zero redressa la tête en se demandant ce qu'il pouvait bien avoir à lui demander. Disons qu'à l'instant où il fut question d'une quelconque rumeur alors Zero se tendit un peu. Qu'est-ce que les élèves avaient encore inventés à son sujet ?

Il avala sa salive et replaça les écouteurs qui pendaient toujours au niveau de son cou en attendant de savoir quelle était cette question qui fut prononcée si rapidement qu'il lui fallut un certain temps avant de le comprendre. Sauf que quand le sens de la phrase lui parvint à l'esprit Zero tiqua un peu en serrant son briquet en métal contre sa paume de main jusqu'à pouvoir reproduire le logo de la compagnie de tabac sur sa peau tellement il serrait fort. « Oui, mais c'est une relation ... » Il réfléchit à la bonne manière d'expliquer la situation. « ... Impossible. » C'était un peu le cas au regard de Zero. Il serait toujours un mauvais petit-ami et Noah serait toujours en train de douter à se demander si cet amour était réel ou s'il devait juste agir comme un ami. Il fallait dire que le pensionnaire était un véritable nul pour démontrer une quelconque émotion.

Il marqua une pause et ajouta : « Je ne suis pas comme les mecs dans les bouquins alors j'crois que je devrais laisser les gens que j'aime vivre leur vie sans moi. Ça sera mieux. » dit-il en prononçant toutefois ces mots avec une terrible amertume. Il haïssait être ce qu'il était et devoir partager les gens qu'il appréciait. Au final, il se leva en fumant une dernière fois et balança sa clope par la fenêtre. Puis, il pivota et se retrouva face à face avec Tsuna. « Et toi, t'es amoureux ? » Il toussa un peu, un poing contre les lèvres, laissant s'échapper de dernières volutes de fumée, son bracelet de cuir glissant jusqu'au milieu de son avant-bras.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 2:56

Il avait dit un truc qui ne fallait pas, il le savait parce qu'il voyait bien le poing de Zero qui se serrait brusquement contre quelque chose qu'il tenait dans la paume de sa main. En fait, il aurait du savoir que ce n'était pas une question à lui poser, parce qu'en ce moment ça ne le regardait pas. Ils n'étaient même pas amis, pourquoi diable il lui dirait quoi que ce soit, pourtant Zero répondit ... Une réponse stupide, mais une réponse tout de même.

« C'est idiot ce que tu dis, Zero-kun ! Toute relation peut être possible, suffit simplement d'avoir le courage de le dire, d'admettre, de mettre carte sur table ! Comment tu peux savoir que c'est impossible, si tu ne lui dis pas ou ne tente pas? » Demanda-t-il en serrant toujours son sac contre lui.

Il pouvait bien parler le petit rouquin, lui qui n'était même pas capable d'assumer une grosse partie de son être. En fait, il n'assumait pas parce que tant et aussi longtemps qu'il n'assumait pas, il n'avait pas mal. Tsuna était tout l'inverse de Zero en ce moment, il voulait vivre une relation amoureuse, mais repoussait cela ... De toute façon... Il eut un petit sourire en baissant la tête.

Était-il amoureux ?
Non. Mais il sortait avec Miyako. Ce n'était pas de l'amour comme dans les films, ils s'aidaient à ne pas être seuls parce que l'une désirait plus que tout vivre une relation amoureuse avec un beau garçon et Tsuna rêvait de la même chose, lui aussi avec un beau garçon, mais ce n'était pas aussi facile dans son cas.

« Je suis en couple, mais je ne suis pas amoureux, c'est un peu compliquer ma situation, hahaha ! »

Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 3:04

Zero ne dit rien lorsque l'élève lui balança ce beau discours. C'était bien l'optimisme, mais dans son cas il trouvait que se balancer dans le vide ne pouvait que créer la douleur. Zero voulait échapper à la douleur et c'est pourquoi il se parait souvent de cette barrière invisible qui lui servait à repousser tout le monde. Contrairement à bien d'autres, Zero assumait totalement ses actes et ne se faisait pas d'illusions. Il savait que quand un truc se passait c'était toujours de sa faute et vivait avec les conséquences de ses actes, mais ce n'était pas pour autant qu'il en était heureux.

En fait, il ressentait une telle indifférence envers tout. Quand le petit homme lui fit savoir qu'il vivait un couple sans amour alors Zero lui répondit immédiatement : « T'as si peur d'être seul ? »
Il était toujours en face de lui lorsqu'il retira ses mains de ses poches pour venir se triturer la lèvre inférieure. En fait, il réfléchissait intensément à l'heure actuelle. « Tu veux qu'on aille dehors ? » Il avait envie de faire le mur, de braver des interdits, de foutre la merde. Il avait envie de vivre. Il n'en pouvait plus de refouler ces émotions. Elles lui grugeaient le coeur. Et il sentait bien que ce gosse pouvait comprendre ce qu'il ressentait.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 3:12

La question.............. Si cash. Si vrai. Si troublante. Le rouquin regarda Zero un moment en se sentant véritablement frapper par la franchise que venait de faire part ce garçon. Il l'admirait, de loin certes, il avait toujours été admiratif du caractère de Zero, il le trouvait fort et honnête, mais de vivre la franchise de celui-ci, lui fit tout de même très mal. Non pas parce que c'était méchant, loin de là. Mais parce que Zero venait de mettre le doigt pile sur le bobo et ça, c'était encore plus douloureux.

Tsuna observa le gris en ouvrant la bouche un moment puis referma celle-ci. Il avait été honnête? A son tour maintenant de l'être et de faire quelque chose qu'il n'aurait jamais dis en temps normal, mais il se sentait redevable envers Zero qui lui avait dit la vérité.

« Oui. J'ai peur d'être seul... parce que... » Son coeur s'accéléra tout comme son rythme cardiaque. « Parce que j'aime les garçons et que j'ai peur que ceux-ci ne m'aiment pas. » Il se sentait débile, terriblement con. Il n'était pas le seul. Zero en face de lui, aimait les mecs et il ne s'en cachait pas, mais lui ... Il avait la trouille.

« J'ai pleuré devant un Yaoi parce que le mec venait de se faire larguer par son mec dont il avait été en couple pendant 10 ans avec, parce que ce dernier désirait vivre autre chose avec un autre. » Il avala difficilement. « Je suis en couple pour faire mine de et j'en ai marre. » Dit-il en souriant doucement, non pas un sourire de bouffon qui voulait cacher sa souffrance, pas non plus un sourire qu'on fait pour rassurer les gens. Non, c'était un sourire remplis de crainte et de tristesse.

Un sourire qui resta un moment, puisque la surpris pris place sur son expression. La question de Zero l'étonna et franchement, il se sentait pris par surprise comme jamais. « Heh ? » Fit -il d'abord pour finalement avoir un large sourire, acquiesçant dans un « Hai ! » bien déterminé. « Avec plaisir, tu veux qu'on aille où ? » Demanda-t-il en ayant son sac toujours sur l'épaule, s'approchant de son nouvel ami.

Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 3:24

Zero ne s'attendait pas vraiment à créer un tel lien de confiance avec cet étudiant. Il était bien rare qu'une personne veule bien lui confier quelque chose à lui et ce n'était pas faute d'être digne de confiance. Cela dit, la détresse dans le sourire de Tsuna le perturba un moment. Cette sensibilité il la reconnaîtrait entre mille. À cet instant, l'élève su que le rouquin était plus que sincère et que sa souffrance était réelle. Donc, au moment où il accepta de le suivre dans son escapade, le gris rangea ses effets dans son sac et posa celui-ci sur son épaule en lui faisant signe de le suivre hors de la pièce. Une fois dans le corridor alors il décida, en toute logique, de passer par le toit et prit l'échelle qui menait au stationnement. Il passa quelques buissons - attendit son acolyte - et rejoint très vite l'entrée du domaine et le stationnement.

Une fois dans la ville alors ils n'eurent qu'à marcher un moment pour être libres de leurs mouvements. C'était l'heure des clubs et des pubs. Il y avait du monde un peu partout et comme l'élève était dans un bon jour il se dit que quitte à gâcher sa soirée où il aurait tout bonnement dû étudier, autant le faire dans un endroit sympa. Il marcha vers le premier bar qu'ils virent. Une place assez vivante avec des tables, des serveuses et de la musique à profusion (un groupe jouait du rock sur la scène plus loin). Les lumières l'aveuglèrent quelques secondes avant qu'il ne saisisse le poignet de Tsuna pour ne pas le perdre de vue. Il s'installa, au final, sur un long canapé et posa son sac sous lui afin de ne pas se le faire voler. Puis, il commanda deux verres et saisit le sien une fois que ceux-ci furent sur la table ronde et blanche devant eux. Le contenant aux lèvres, il jeta un coup d'oeil au roux, et jaugea sa réaction.

Étais-ce la première fois qu'il fréquentait ce genre d'endroit ? Était-il surprit du choix de lieu ? Zero se le demandait silencieusement.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 3:33

C'était excitant de savoir qu'il ferait quelque chose de pas convenable, en temps normal c'était un jeune homme assez respectueux des règles. Wade s'occupait de faire les mauvais choix de vie quand il était jeune, lui il avait bien trop peur de la réaction de ses parents - comme tout enfants qui son terrifier par leurs parents quoi, même si ceux-ci son doux et aimable -. Il suivit donc Zero en prenant le même chemin. Même s'il eu un peu de mal avec les buissons, il trouva le moyen de le rejoindre.

Un sourire assez sincère sur le visage. Le centre-ville était cool une fois la nuit tomber. En fait, c'était la première fois que Tsuna voyait la ville en dehors de l'appartement de son frère ou des fenêtres de l'école. Cette fois, il vivait l'ambiance et c'était vachement sympa quand même. Suivant toujours son comparse, il s'arrêta une fois dans le bar, regardant celui-ci avec surprise.

Dès que la main de Zero lui saisit le poignet, le jeune homme rougis en baissant les yeux pour le suivre. Il s'installa près de lui en regardant l'endroit, toujours debout ceci dit, trouvant franchement que c'était beaucoup plus intéressant que dans les animes ou dans ses livres. Le groupe rock claquait et ça donnait franchement envie de faire la fête hein. Quand la serveuse arriva en déposant les verres, le jeune homme se laissa tomber sur le canapé près de Zero, regardant le verre avec surprise.

En ce moment, il se demandait s'il y avait de l'alcool dans ce verre, mais en même temps c'était clair que oui. Il haussa les épaules en prenant ce dernier et le porta à ses lèvres pour une boire une longue gorgée. Chose qu'il regretta rapidement quand le breuvage lui brûla la gorge et que ce gout amer ... étrange lui picota œsophage. « Beuuuurk, c'est pas super bon ... » Dit-il en pouffant de rire, s'essuyant la bouche avec le bout de sa manche, posant son regard sur Zero en souriant. « J'adore l'endroit c'est cool ! Tu le connais de qui ? » Demanda-t-il en parlant un peu plus fort, reprenant une gorgée de son verre en grimaçant encore, mais c'était cool.

Il se sentait cool là tout de suite.

Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 3:41

Après avoir bu la moitié de son verre, il posa celui-ci sur la table et se laissa glisser un peu sur le canapé afin d'être plus confortable. Tandis que son camarade semblait être content de faire partie de la bande des cools alors Zero se permit de répondre à sa question : « J'ai un pote qui connait pas mal de gens louches et l'un d'eux vient jouer à cet endroit alors bon. » C'est vrai que les seules fois où il était venu avec Shike .. c'était quand Lennox jouait, mais il ne savait pas ce qu'il devait en déduire. Peut-être que Lennox était du genre à harceler son meilleur ami jusqu'à ce qu'il finisse tôt ou tard par accepter. Tiens, ça, c'était très possible.

« C'est ton premier verre d'alcool ? » demanda-t-il en s'approchant parce qu'il n'avait pas envie de hurler à s'en casser la voix. Un bras derrière le roux alors il se contentait juste de lui parler à l'oreille. « Tu vas voir au bout d'un temps on finit par aimer ça. » Il haussa les épaules et posa le regard sur le groupe qui jouait toujours. Il était très attentif à ce qui se passait là sans réellement se rendre compte qu'il ne parlait plus et que sa main était appuyée contre la cuisse de son camarade de classe. Un geste qui était venu assez naturellement, d'ailleurs.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 3:49

Un pote qui connait pas mal de gens louches et l'un d'eux qui venait jouer ici? C'était franchement clair quand même ou pas. En tout cas, Tsuna sourit en trouvant l'endroit tout de même très cool et il était heureux d'y être avec Zero, c'était la première fois qu'il vivait une expérience comme celle-ci et c'était agréable. En fait, ses potes n'étaient pas réellement bar et autres illégalités de la sorte. Ils étaient plutôt Otaku et sportifs, on s'amuse sur notre console et basta quoi. Il allait prendre une nouvelle gorgée, quand il sentit le souffle de Zero près de son oreille.

Ce fut assez pour que son coeur rate un battement, que les frisonns s'amène ici et là sur son corps, qu'il tremble un moment et que ses yeux se ferme d'eux même. C'était un point un peu sensible chez lui, Wade s'amusait toujours à le faire rire en lui parlant près de l'oreille pour l'embêter, mais cette fois... ce n'était pas Wade, c'était Zero.

Le garçon aux cheveux roux tourna la tête vers son nouvel ami puis sourit à pleine dent. Il le croyait, sinon pourquoi les gens en boiraient autant en venant dans les bars? Ceci dit, il voulu quand même admettre le fait.

« Oui ! C'est la première fois que j'en bois, c'est pas super, mais c'est pas mauvais. Je me fais déjà au gout ! » Dit-il en terminant son verre cul sec de ce qu'il restait. Il regarda le groupe un moment et sursauta quand la main tomba sur sa cuisse, il rougit vivement en tournant la tête vers Zero. Était-ce mal... de le trouver mignon et de le vouloir en même temps, sachant que ce garçon était destiné a un autre ?

Il se mordit la lèvre, du moins jusqu'à ce que la serveuse reviennent en déposant deux nouveaux verres devant eux, elle se pencha vers Zero en disant que c'était offert par deux filles là-bas, puis elle quitta. Tsuna qui n'avait rien entendu, saisit son deuxième verre en venant en prendre une gorgée, hoquetant un moment en déposant celui-ci. Encore une fois, il essuya sa bouche avec la manche de son pull, se penchant un peu vers Zéro, posant sa main contre la cuisse de celui-ci et lui parlant dans l'oreille.

« Toi... tu joues d'un instrument? »

Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 3:57

Lorsque la serveuse lui fit savoir que deux filles leur offrait les verres alors il n'avait pas l'intention d'en boire, mais comme Tsuna venait d'engloutir le sien alors l'élève dû bien se rendre à l'évidence qu'il pouvait bien prendre le sien aussi. Il en bu une gorgée et ignora complètement celles qui venaient de leur payer leur boisson. Comme le rouquin se tenait près de lui et l'interrogeait alors il lui répondit bien tranquillement : « Je sais jouer du piano et de la guitare, mais je m'entraîne pas vraiment. » admit-il d'un air un peu blasé. Avec tout ça, il avait envie de pisser, mais hors de question qu'il laisse le petit japonais seul ici. Des plans pour que quelqu'un parvienne à lui subtiliser son porte-monnaie.

Alors, il se leva et lui prit la main après avoir posé son sac sur son épaule. Le pensionnaire se dirigea donc vers les toilettes et entra en allant faire son numéro un. Une fois que ce fut fait alors il s'approcha du lavabo afin de se laver les mains. « J'en ai déjà marre de tout ce bruit. » admit-il en secouant la tête. Puis, il examina son compagnon et ajouta : « Tu as envie d'aller ailleurs ? » En fait, il cherchait une idée de lieu sympa.



Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 4:04

Il l'écouta en buvant de nouveau son verre, terminant rapidement - trop rapidement - son deuxième verre. C'était ok tant qu'il restait assis en fait. Il fut tout de même surpris d'apprendre que Zero jouait du piano. C'était un instrument réellement intéressant et magnifique, un instrumant que Tsuna affectionnait principalement, ce qui le fit sourire de nouveau en regardant le jeune homme.

« Tu voudras bien un jour, me jouer un morceau? » Demanda-t-il, bien qu'il fut surprit de voir son ami se mettre debout et quand il lui saisit le poignet, Tsuna eut à peine le temps de prendre son sac et le suivit vers les toilettes.

Une fois dans celle-ci, le jeune homme dû se reprendre contre le mur, question de ne pas perdre l'équilibre. Il cligna des yeux a quelques reprises puis sentit l'effet d'alcool dans tout son corps. Une chaleur qui l'envahissait soudainement et ce sentiment de légerté, de liberté même. Il s'humecta les lèvres en s'adossant contre le mur puis quand Zero sortit de la cabine en se lavant les mains, Tsuna eut un petit sourire.

« Je te trouve beau ... » Dit-il comme ça, sans tabou. Il le trouvait beau, il l'avait toujours trouvé beau. « Tu es mon type de garçon ... » Il sourit puis se redressa un peu en avalant difficilement. Il se passa une main dans les cheveux, les joues rougis par l'alcool et la chaleur, la gêne aussi un peu. « J'sais pas trop, je viens jamais en ville... moi je te suis, ou tu vas j'y vais ! »

Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 4:11

Zero ne lui répondit pas lorsqu'il lui demanda si, un jour, il voudrait bien lui jouer un morceau. En fait, il était trop occupé à l'écouter lui faire ces compliments qui l'étonnèrent tellement qu'il eut un petit sursaut en sentant son visage rougir. « Qu'est-ce que tu racontes ? » lâcha-t-il en se sentant un peu déboussolé. C'était quelque chose de l'entendre d'une fille random qu'il ne reverrait plus jamais, mais là ... c'était trop de franchise pour un seul homme. Zero comprit très vite qu'il devait tout simplement suivre le chemin qui lui plaisait et il se dit qu'ils trouveraient leur compte pas très loin d'ici.

« Viens. » Il marcha vers la sortie de la pièce et rejoint la cour juste derrière le bar. C'est là qu'il s'engagea dans une ruelle qui menait à plusieurs appartements d'assez gros budget. L'élève observa les nombreuses tours et opta finalement pour l'une d'entre elles en tenant toujours Tsuna par le bas de sa chemise. Tiens, maintenant qu'il y songeait, il ne lui avait pas encore posé la question ...
« C'est quoi ton prénom ? » Non, il ne le savait pas. Il ne le savait pas, mais voulait le savoir.

Une fois dans le hall de ce grand building alors il rejoint le comptoir et attendit que quelqu'un se pointe. Une fois que ce fut fait alors il prononça son nom complet et dit qu'il souhaitait avoir accès à la chambre au nom de son père. Aussitôt, le type s'excita en lui donnant sa carte magnétique et ils se retrouvèrent dans l’ascenseur. « Quel con. Mis à part ton putain d'héritage t'as oublié de me retirer de ta vie publique. » fit-il un peu pour lui-même, un sourire très chiant au visage, comme s'il venait de l'emporter contre quelqu'un.
... Ce qui était le cas.

Il marqua une pause et tourna la tête vers Tsuna. « J'vais pouvoir te jouer un morceau là-bas. »



Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 4:20

Il ne disait rien. Tsuna soupira un moment en se massant la nuque et se grattant de nouveau la joue. C'est qu'il s'attendait à un refus ou encore un ''merci'', mais là rien du tout. Et pourtant, il était sincère hein ! Zero était tout simplement canon et il ne comprenait pas pourquoi Noah sautait pas sur son meilleur ami. Ils... étaient idiot tout les deux et ça l'agaçait. Tiens, il devenait un peu agressif en ayant bu ? Non, même là Tsuna ne saurait pas être agressif et n'aurait pas le courage de dire ce qu'il ressentait.

Quand il lui dit de venir, le rouquin suivit le jeune homme en marchant tranquillement dans le bar et quitta celui-ci en observant le chemin qu'ils empruntaient. Une fois devant les immeubles plus que riche, le jeune homme ouvrit de grands yeux, complètement sous le choc. Il baissa les yeux vers son ami puis sourit par la suite.

« Tsuna ! » Dit-il avec une drôle d'énergie, quoi qu'il se calma un peu en souriant plus tendrement. « Je m'appelle Tsuna Sullivan, pour être honnête. » C'est fou, mais avec Zero, il n'avait pas envie de mentir. C'était comme s'il désirait être honnête jusqu'au bout. Il s'arrêta près du jeune homme en écoutant ce qu'il disait et voir le commis au comptoir s'exciter, cela l'amusa. Même si les paroles du jeune homme était un peu surprenante, cette fois il ne chercha pas à savoir.

Par contre, la suite lui donna un boom dans son coeur. Il sentit son regard s'émerveiller alors qu'il lui saisit la main en souriant. « Vrai ? Pour de vrai de vrai ? Troooop cool ! » Il le suivit alors en ayant réellement hâte de l'entendre jouer. Son coeur débattait toujours parce que voilà, il passait vraiment une trop belle soirée avec Zero. Juste lui. Juste lui et Zero .....
Il se sentit rougir vivement en se mordant un peu la lèvre inférieur.

Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 4:25

Zero nota dans un coin de sa tête ce que lui disait le roux en attendant qu'ils soient au bon étage. Lorsque l’ascenseur s'arrêta et que les portes s'ouvrirent alors il passa le premier et se dirigea vers la bonne chambre en passant la carte magnétique dans la fente. Puis, il entra en appuyant sur un bouton pour allumer toutes les lumières. C'était luxueux. L’opulence même. Il y avait un piano à queue et c'était dans le style loft : tout était à aire ouverte même la chambre qui était accessible par une échelle qui menait à un étage avec des fenêtres. Un lieu de rêve qui ne lui appartenait pas du tout, mais bon.

Pour l'heure, le pensionnaire s'en foutait. Il s'approcha d'une armoire et ouvrit les portes en saisissant l'une des nombreuses bouteilles qui étaient entreposées là. S'il y avait bien quelque chose que le japonais connaissait c'était l'alcool. Il ouvrit la bouteille et en bu une gorgée au goulot en grimaçant. Enfin, il posa celle-ci sur la table et se laissa tomber sur le banc de piano. Il ouvrit le panneau pour avoir accès aux touches et lui demanda : « Tu veux que je joue quoi Tsuna Sullivan ? »



Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 4:31

L'endroit de rêve quoi, c'était même pas un loft que ses parents pourraient s'offrir, c'était franchement trop cher et luxueux dans cet appartement. Il ouvrit de grands yeux, entrant à reculons dans l'endroit et regarda celui-ci en lâchant un sincère « wouah ... ! » tournant sur lui-même pour faire face à la grandeur du salon, de la cuisine, de l'endroit au complet quoi. Les grandes fenêtres qui donnait vu sur toute le centre-ville, c'était magnifique quoi.

Il posa son regard sur le piano à queue en laissant tomber son sac sur le sol, ça c'était de l'instrument de musique. Il s'approcha en effleurant le piano du bout des doigts, tournant la tête vers Zero quand il déposa la bouteille sur la table en venant s'asseoir sur le banc.

C'était une bonne question, il s'humecta les lèvres puis regarda Zero attentivement. « Tu sais jouer une chanson de Hans Zimmer ? Comme je l'aime bien et toi aussi, ça serais bien ? » Proposa t-il en souriant toujours. Il en profita pendant que l'adolescent ne regardait pas pour venir prendre une gorgée dans la bouteille. C'était du saké? Il en savait rien, en fait il n'en avait jamais bu donc comment savoir, mais le gout était moins amer et désagréable que la bière de tout à l'heure, donc il en reprit encore une longue gorgée, venant s'asseoir près de Zero une fois qu'il eu déposé la bouteille sur la table de nouveau.

Il regarda les touches en tombant un peu dans la lune, puis sourit en tournant la tête vers le jeune homme, admiratif. Zero avait toute son attention maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 4:40

Zero réfléchit à ce qu'il pourrait jouer dans les circonstances et il lui sembla évident que la mélodie qu'il préférerait serait celle-là alors il se mit à jouer. Au départ, ça paraissait assez distancé, mais plus la mélodie avançait et plus elle se trouvait à être douce et en parfaite harmonie avec la véritable chanson. Le jeune homme devait admettre qu'avec quelques verres dans le nez il était beaucoup moins apte à jouer un truc rapide.

C'est d'un air assez relaxe qu'il laissait ses doigts toucher les touches. Il avait l'air plus paisible que jamais comme si le temps s'était arrêté et qu'il pouvait enfin être comme il l'avait toujours été sans avoir peur de dissimuler ses émotions. C'est au bout de quelques minutes qu'il cessa finalement en rangeant ses mains dans ses poches. Il ne savait pas si Tsuna avait apprécié alors il tourna la tête vers lui sans trop savoir quoi dire.

Dehors, la pluie se mit à tomber et le bruit d'un orage qui se préparait. Apparemment, ils devraient attendre un peu avant de rentrer. Zero se fichait pas mal de la température extérieure. Il n'avait pas peur des intempéries, mais il n'allait pas non plus courir dehors se faire mouiller.



Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 10 Sep - 4:47

Dès les premières touche, les premières mélodie, le jeune homme se raidit un moment en plissant les yeux. C'est en se remémorant ce qu'il avait dit plus tôt à Zero que les émotions le submergea d'un coup. En fait, ce qui le touchait tout de suite, était que Zero ai noté qu'il aimait le roi lion et qu'il avait adoré la soudtrack, c'était touchant de savoir qu'il avait choisi cette mélodie et franchement, une boule ce créa dans sa gorge. Il avala difficilement en regardant maintenant ses mains qui reposait sur ses cuisses.

Zero jouait très bien, si bien que le garçon sentit son coeur qui battait a un rythme différent et son estomac qui se serrait brusquement. Qu'est-ce qu'il foutait là? Pourquoi avait-il accepté de vivre ça? En plus, il avait maintenant de l'alcool dans le corps et ses émotions de plutôt dans la tête. Tout ceci embrouillait le jeune homme au point ou il éclata soudainement en se redressant vivement et cela tomba pile au moment ou Zero cessa sa chanson.

« Je dois rentrer ! » Dit-il en prenant son sac. Il se mordit de nouveau la lèvre en fixant tout, sauf Zero. Tout sauf Zero, c'était ce qu'il se répétait dans la tête. S'il restait avec le jeune homme, ça ne serait pas bon pour lui. Pour Zero, pour Noah..... Prit de panique, le jeune homme chercha quelque chose dans son sac, mais il ne le trouva pas. Il se maudit d'être aussi tête en l'air. « Je... Merci pour la soirée, mais je vais vraiment y aller ! »

Dit-il en quittant soudainement la maison en courant vers l'ascenseur. Il pressa sur le bouton à mainte reprise. « Allez, allez, allez.... » Il sautillait sur place, encore une fois, les larmes roulèrent sur ses joues. « Ouvre toi s'il te plait ! »

Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 10 Sep - 4:54

Bizarrement, il aurait pu rester là, et ses jambes ne lui répondaient plus, de toute manière. Mais il connaissait cette peur dans le regard, il connaissait ce mal de vivre, il connaissait cette façon de fuir. Il l'avait vécue un millier de fois avec Noah. L'élève se leva alors en parcourant les mètres qui les séparaient et tandis que Tsuna appuyait vigoureusement sur le bouton afin de descendre alors le jeune homme s'arrêta près de lui et le saisit par la mâchoire en venant le plaquer contre le mur, venant poser son front contre le sien, il le fixa droit dans les yeux.

« Ne t'en va pas. » lui dit-il et, en quelque sorte, c'était comme un ordre. Il ne souhaitait pas que ça se termine comme ça. Lui-même ne comprenait pas très bien ce qui les liait - mis à part la peine - mais c'était suffisant pour qu'il ait envie de lui faire comprendre que c'était important pour lui. C'était important pour lui qu'il accepte de rester là où il était. « Je me fiche de ce qui peut arriver. Pourquoi tu comprends pas ? » lui demanda-t-il en reculant la tête. « T'es libre de tes choix. Tu peux faire ce que tu veux. » dit-il en fronçant les sourcils. La situation l'énervait sincèrement.



Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
{Terminé} Musicologie (Privé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burning Gold :: Salle d'Études-