Burning G☢ld
Les Patrons
Jamshid (MP)
Miyako (MP)
Most Wanted

La Catastrophe de Naha
Bienvenue à Kansen ─ L'institut Burning Gold est le phare qui illumine l'île de par l'intérêt international qui gravite autour de cet institut. Jusqu'à aujourd'hui tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'un essai nucléaire provenant d'un pays encore non-identifié soit tiré à quelques kilomètres des côtes japonaises. La capitale de Naha fut entièrement détruite par un immense tsunami, des suites de l'explosion de la bombe, tandis que la cité de Kansen ─ là où se situe l'internat ─ fut également touchée, mais en moins grande quantité. Dans leur cas, non seulement de nombreux bâtiments furent détruits, mais la radiation n'échappa aucunement à une partie des citoyens. Certains succombèrent à leurs blessures alors que d'autres ... (SUITE ICI)

Partagez | 
 

 « J'vous ai donné 40 » (Privé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Mar 15 Sep - 22:27

C'était la boutique de musique. Un endroit que Zero aimait bien fréquenter quand il n'avait pas ses CD sous la main et qu'il voulait être loin de l'école. À l'occasion, il s'assoyait dans la pièce aux instruments et jouait du piano, de la basse et de la batterie jusqu'à l'épuisement. Sinon, il saisissait un CD au hasard dans l'allée métal et se tapait une heure de titres explosifs jusqu'à ce qu'il ait mal aux oreilles. En gros, il venait ici quand il avait envie de se défouler et c'est ce qui se passait en ce moment. Il avait saisit les baguettes et venait de finir un enchaînement de plusieurs rythmes sur la batterie. Un truc qu'il avait apprit totalement par hasard avec l'aide de Shike.

Enfin, il était là et tenait toujours les baguettes lorsqu'il se remémora l'épisode douloureux où il avait tout simplement rembarré son meilleur ami. Ça n'avait pas été évident de faire de la peine à une personne à qui il tenait, mais le pensionnaire ne pouvait pas aller à l'encontre de ses sentiments. L'idée de se laisser mourir à petit feu pour faire plaisir à quelqu'un lui paraissait totalement stupide. C'était sans doute égoïste, mais il était humain après tout. La psychologie était un domaine qu'il aspirait à connaître. S'il n'avait pas tant tenu à devenir flic alors il aurait aimé être psychiatre.

Zero se redressa en écrasant sa main sur les cymbales pour qu'elles arrêtent de vriller. Puis, il quitta la pièce insonorisée et traîna les pieds jusqu'au présentoir près de l'entrée, fouinant dans les nouveautés en se demandant s'il y avait possibilité d'acheter un truc sympa, mais mis à part ces groupes de jeunes idoles il n'y avait pas grand chose... D'autant plus que la section coréenne prenait sans cesse de l'expansion. Zero ne pu s'empêcher de songer que ça devait faire plaisir à Luminary ça. Il roula les yeux et replaça l'une des manches de sa chemise noire pour la rouler jusqu'au creux de son coude parce qu'il avait chaud.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Tsuna Hayashi
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
338
14/09/2015
29
Deuxième année
Irlandais.

Personnage
N# de Chambre: B18 - Kenji papamadoux
Disponibilités: dispo !
Relations:

Mar 15 Sep - 23:57

Beaucoup de chose c'était produite depuis la fameuse nuit où ils avaient dormis ensemble. Jamais Tsuna n'aurai cru qu'il vivrait quelque chose d'aussi magique et c'était une soirée qui resterait toujours dans sa mémoire, un souvenir qu'il allait chérir comme jamais. Bien entendu, depuis cette soirée, Zero et lui passaient du temps ensemble et rigolait - du moins, Tsuna rigolait et Zero le regardait rigoler -, ils avaient des moments sympa et depuis quelques temps, le gris avait accepté de lire quelques mangas qu'il lui proposait.

Bon, Tsuna n'avait toujours pas de come back sur les yaoi, mais ce n'était pas réellement grave. Aujourd'hui, il savait que le jeune homme avait quelque chose de prévu ou en fait non, il n'avait même pas eu le courage de demander à Zero de le suivre jusqu'au centre-ville. Il s'était dit qu'avec le temps, Zero en aurait marre de toujours être avec lui ... et qu'il aimerait avoir plus de temps pour lui seul. Tsuna respectait, même s'il savait que tôt ou tard il deviendrait chiant et voudrait toujours être avec Zero.

Alors autant lui offrir du temps pour être seul et lui-même en profitait pour faire quelque chose qu'il n'avait pas fait depuis un mois ... Et c'était mal, il se relâchait et ça, sa mère ne l'apprécierait pas du tout. Le garçon poussa la porte de cette boutique de musique puis marcha vers le comptoir en déposant un boitier sur celui-ci.

« Saaalut Taichi, j'ai besoin que tu ... remplaces une corde ... »
« Encore? P'tain, mais tu fais quoi avec ? T'es toujours ici a changer les cordes.... C'bon, donne. » Le vendeur eut un petit sourire en coin en prenant la boite sombre et alla à l'arrière pièce.

Pendant ce temps, Tsuna se mordit la lèvre en prenant son portable et regardant le prénom et le numéro de téléphone qui était sous ses yeux. L'appeler ou pas.... L'appeler ou pas.... L'appeler ou pas..... Il craqua, posant son doigt contre l'écran et il tourna son téléphone sur le côté afin d'envoyer un message texte à Zero.
Ironiquement, quand il entendit la sonnerie du jeune homme, Tsuna plissa les yeux en tournant la tête vers l'autre comptoir, surpris de voir le jeune homme présent.

« Zero-kun ! »



Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Mer 16 Sep - 0:14

Zero était en train d'abandonner toute tentative d'écoute parce que les CD étaient à chier quand il entendit une voix qu'il reconnaîtrait entre mille. Le jeune homme leva la tête en observant le rouquin qui venait de poser un étui sur le comptoir. Tiens ... il ne savait pas que Tsuna jouait d'un instrument de musique. Mais avant qu'il n'ait pu faire un pas pour lui parler, celui-ci saisit son portable et envoya un message texte à quelqu'un. Lorsque son propre portable sonna alors Zero l'extirpa de sa poche et eut un haussement de sourcil significatif.

Enfin, le roux s'adressa à lui et Zero s'approcha, les mains dans les poches. « Salut. » dit-il en observant toujours le vendeur qui s'activait plus loin. Il pencha juste le dos vers l'avant en l'examinant toujours, un peu au-dessus de lui. « Qu'est-ce que tu fais ici ? » La question était banale, mais bon, il ne voyait pas quoi lui demander d'autre puisque c'était ce qu'il voulait vraiment savoir. Il se mit à secouer un peu les épaules et saisit un paquet de chips dans l'étagère.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Tsuna Hayashi
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
338
14/09/2015
29
Deuxième année
Irlandais.

Personnage
N# de Chambre: B18 - Kenji papamadoux
Disponibilités: dispo !
Relations:

Mer 16 Sep - 0:20

C'était un bonheur de voir le jeune homme quand même et Tsuna trouvait cela d'autant plus amusant que le destin les ai mis dans la même boutique. Son sourire toujours présent, il rougit un peu parce que voilà. Même s'ils avaient dormis ensemble une nuit, cela ne faisait pas d'eux des amoureux ou un couple. Même si pour Tsuna, l'amour grandissait chaque jour dans son corps. Il ressentait une vague de papillon à chaque fois qu'il voyait ou croisait le regard du jeune homme, donc forcément.

« Euuuuuuuuuh........ » C'était une excellente question que Zero posait en ce moment. Peu de gens savait que le jeune rouquin jouait d'un instrument de musique depuis qu'il était tout petit et encore, il en était réellement doué, mais c'était une gêne pour lui d'en jouer devant ses ami(e)s. Encore une fois, le jeune homme se sentit rougir en détournant le regard. « J'avais besoin des talons de Taichi ! » Dit-il en rigolant, le principal concerné leva les yeux vers le ciel, amusé d'entendre Tsuna dire ça.

« Et toi, tu faisais quoi ... oh ! Tu venais chercher de la musique ? » Demanda-t-il, puis un petit sourire espiègle apparut sur son visage. « Le CD de Hans Zimmer? »



Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Mer 16 Sep - 0:31

Zero ne comprit pas trop où l'étudiant voulait en venir, mais décida de ne pas insister sur ce qui ammenait le jeune homme à se trouver dans les parages. Il tourna la tête afin de regarder les affiches sur les murs. Il y avait pas mal d'annonces concernant des groupes amateurs qui voulaient percer dans le monde de la musique. « J'avais du temps libre alors je suis venu ici pour m'occuper. » lui fit-il savoir en reportant son attention sur lui lorsqu'il suggéra qu'il soit venu pour l'achat d'un CD de Zimmer. « Je les ai déjà tous. » dit-il avec un regard assez amusé. Tsuna avait cette façon d'être et de dire les choses qui créait toujours une lueur vive en lui. C'était difficile à expliquer.

En tout cas, l'élève ne tarda pas à payer à la petite caissière qui remplaçait Taichi les yens qu'il lui devait pour le sac de chips. Une fois que ce fut fait alors il s'adossa au comptoir en ne paraissant pas avoir l'intention de partir. Il voulait voir ce qu'il y avait dans ce mystérieux étui noir. « Pour être honnête, je déteste la salle de musique de l'école. Elle est trop grande. » C'était peut-être bizarre, mais c'était ce que Zero pensait. « Tu veux aller quelque part après ? » suggéra-t-il en se frottant le sommet du crâne, ses cheveux tirés un peu vers l'arrière.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Tsuna Hayashi
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
338
14/09/2015
29
Deuxième année
Irlandais.

Personnage
N# de Chambre: B18 - Kenji papamadoux
Disponibilités: dispo !
Relations:

Mer 16 Sep - 0:41

Il les avait déjà tous. Oh. OOH. En soi, ce n'était pas réellement une surprise, même que le jeune homme s'y était un peu attendu, mais que Zero le confirme l'amusa particulièrement. Il le regarda qui payait les yens puis se mordit la lèvre doucement. Zero était particulièrement beau aujourd'hui dans sa chemise noir et son jeans ... Il avait une grande envie d'être contre lui, de prendre ses lèvres... En fait, non. Il avait envie que Zero refasse comme cette soirée là, cette soirée où ils avaient échanger leur premier baiser.

Et cela avait été aussi son premier baiser à lui, ce qui avait été troublant et agréable à la fois. Quand Taichi s'approcha en lui déposant l'étui noir dans les bras, Tsuna sursauta puis regarda le jeune homme de nouveau. « Wade m'a dit de te dire qu'il viendrait pour le paiement plus tard ! » Taichi acquiesça en montrant son portable. Visiblement, Wade avait été plus rapide.

« Ah bon, et bien tant mieux ! » Lâcha le jeune homme en souriant bêtement puis posa le regard sur Zero qui faisait savoir qu'il n'aimait pas la salle de musique, trop grande selon lui. Et en fait, maintenant qu'il y songeait, Zero n'avait pas tort.

« C'est vrai qu'elle est trop grande pour rien ... » Il semblait pensif en ce moment, il s'approcha du jeune homme puis rougis de savoir que Zero voulait bien passer la journée avec lui. « Bah euh, vite comme ça je sais pas ! On pourrais aller chez mon frère, il n'est pas là de la journée, on aurait l'appartement pour nous tout seul ! »



Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Mer 16 Sep - 0:57

Zero entendit, bien sûr, la conversation qui effleurait le cas Wade. Il semblait avoir bien comprit que la relation que Tsuna avait avec son frère était de nature protectrice et très chaleureuse alors bien que Zero soit en mesure de se défendre ... il savait qu'il devait faire gaffe à Tsuna comme à la prunelle de ses yeux. De toute manière, ses intentions étaient de cette nature alors ce n'était pas tellement un problème. Lorsque Tsuna fit cette remarque sur la salle de musique de Burning Gold alors Zero acquiesça d'un signe de tête : « Il y a de l'écho. Je déteste ça. »

Sur ce, il comptait se mettre en route afin de quitter la boutique, mais Tsuna le devança en lui proposant de passer la journée chez Wade, car celui-ci ne serait pas là. Il ne s'attendait pas à ça, mais pourquoi pas ? Le jeune homme se mit en route et poussa la porte avec son dos. Enfin, il s'adressa au roux : « C'est vrai que je n'ai pas encore eu la chance de visiter ton lieu de vie. » Il fronça un peu les sourcils. « Tu as fais tes devoirs ? » Ça faisait très paternel, mais il y songeait parce que les siens étaient fait et il ne voulait pas, tel l'intello à la noix qu'il était, mettre en péril les études de Tsuna à cause de leur relation. En gros, s'il disait oui tant mieux, s'il disait non Zero lui viendrait en aide pour tout finir.
... c'était le côté de Zero qui surprenait toujours.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Tsuna Hayashi
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
338
14/09/2015
29
Deuxième année
Irlandais.

Personnage
N# de Chambre: B18 - Kenji papamadoux
Disponibilités: dispo !
Relations:

Mer 16 Sep - 1:07

Pas faux. C'est vrai que la musique pouvait être de mauvaise qualité quand on jouait dans un endroit trop grand et vide à la fois ... Mais bon, visiblement le directeur ne voyait pas les choses de la sorte et donc, la salle de musique était plus qu'immense. Un petit sourire en coin apparut de nouveau sur le visage de Tsuna, marchant derrière Zero qui ouvrait la porte d'une façon tellement classe ...

Non, mais Zero puait la classe. C'était le type de garçon badboy des dramas japonais ! Il pensait à Gokusen, oui. Zero aurait très bien pu faire un personnage dans ce drama et il en aurait été le premier fan. Cela l'amusa beaucoup et quand le jeune homme repris parole en disant ne jamais avoir visiter son lieu de vie, Tsuna cligna des yeux en semblant surpris.

« M'enfin je. Oui, bien... C'est qu'on se fréquente depuis peu, donc en même temps c'est normal, je... je crois. » Dit-il en fronçant un peu les sourcils, regardant le sol puis de nouveau Zero, son sourire de retour. Il tenait toujours son étui noir par la poignée et figea sous la question de son ami.

« Euh ... » Il regardait toujours le garçon aux cheveux gris et étrangement, il avait l'impression qu'on lui posait une colle. Devait-il dire oui? Devait-il dire non? Il passa le bout de sa langue sur ses lèvres, pensif puis soupira. « Nion, je ne les ai pas encore fais ... pour être bien honnête. » Et il n'avait surtout pas envie de les faire maintenant que Zero passerait la journée avec lui.

Il dépassa le jeune homme puis haussa les épaules par la suite, marchant vers l'immeuble en question.

« C'pas bien grave. J'ai tout le weekend pour les faire de toute façon ! »



Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 17 Sep - 2:28

Zero comprit immédiatement que Tsuna n'avait pas fait ses devoirs. C'était évident puisque l'élève avait un peu hésité avant de lui répondre, mais ce n'était pas la fin du monde. Le pensionnaire fronça un peu les sourcils quand il fut question de les faire durant le weekend. Enfin, ce n'était pas non plus le temps de jouer les rabat-joie. Alors qu'ils marchaient sur le trottoir et qu'ils étaient côte-à-côte ... Zero posa sa main contre le poignet du rouquin et glissa jusqu'à la paume. Lorsque ce fut fait alors il entrelaça leurs doigts afin de l'attirer vers un raccourci. Il était aux faits du quartier que Tsuna fréquentait alors il savait qu'il n'avait que peu de choses à faire pour le rejoindre. C'est seulement une fois sur la bonne rue qu'il tourna la tête vers son comparse.

« Tu as besoin d'acheter quelque chose avant de rentrer ? » C'était ironique combien sa question pouvait paraître sincèrement bizarre à l'heure actuelle. Il y avait fort à parier que n'importe qui pourrait voir cette phrase comme suggestive, mais Zero se disait simplement que c'était une meilleure idée de prévoir et de pouvoir rester à la maison par la suite que d'avoir à ressortir. Donc, en fait, il trouvait sa question tout ce qu'il y a de plus légitime.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Tsuna Hayashi
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
338
14/09/2015
29
Deuxième année
Irlandais.

Personnage
N# de Chambre: B18 - Kenji papamadoux
Disponibilités: dispo !
Relations:

Jeu 17 Sep - 2:38

C'était une journée quand même sympathique et calme, l'ambiance dehors était un mélange d'automne qui s'approchait et de fin d'été... Il ne faisait pas trop chaud, mais pas encore assez froid pour avoir un manteau. Un pull de laine et une paire de jeans et c'était bien parfait pour une journée comme celle-ci. Les feuilles changeaient de couleur et prenait une teinte différente et puis, les cerisiers commençait déjà a prendre une belle couleur, c'était vraiment agréable de faire une balade dans ces moments-là.

Tsuna était occuper à regarder ici et là, tenant son étui d'une main et en sursautant quand la main de Zero ce posa contre son poignet, glissant vers sa paume. C'était inattendu et le rouquin sentit son coeur débattre vivement dans sa poitrine. Est-ce que Zero venait de lui prendre la main et d'entrelacer leurs doigts? Oui, oui c'était ce qu'il venait de faire et cela troubla le jeune homme.

Les rougeurs sur ses joues devinrent beaucoup plus présent alors qu'il se raidit sous la question du jeune homme. Avait-il besoin d'acheter quelque chose? « Euh. Je. N-non ... je ne crois pas. » Probablement que Wade avait déjà fait les courses et qu'il y avait tout à l'appartement. Ainsi donc, le jeune homme releva la tête vers Zero en souriant doucement, voir même timidement.

« Dans le pire des cas... on ressortira... Le supermarché est tout près de toute façon. » Avoua-t-il en détournant le regard parce qu'il avait l'impression qu'il allait mourir sur place s'il regardait Zero trop longtemps. C'est qu'il l'aimait, voyez-vous? Il avala lentement puis relâcha la main en courant un peu vers la porte de l'immeuble. Il déverrouilla celle-ci et laissa passer Zero en montant finalement quelques marches avant d'atteindre le bon étage.

Une fois devant la porte, il ouvrit celle-ci en déposant ses clés contre la table près de la porte, se retournant vers Zero, toujours le sourire présent. « Fais comme chez toi !! » Dit-il en allant déposé l'étui sur le canapé, retirant ses chaussures en laissant voir deux grosses chaussettes de laine rose .................................................



Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 17 Sep - 2:45

Zero acquiesça doucement de la tête lorsque Tsuna lui fit savoir que le supermarché n'était pas loin si jamais ils avaient besoin de quoi que ce soit. C'était une bonne chose de le savoir bien qu'il espérait ne pas avoir à s'y rendre. Il en avait un peu marre de marcher ici-et-là depuis le début de la journée. Le pensionnaire grimpa les marches en suivant le rouquin lorsqu'ils se retrouvèrent finalement dans l'antre du Diable. Enfin, Zero aimait se l'imaginer comme ça, mais le fait est que les lieux n'avaient rien d'anormal. Bon, c'était un peu bordélique, mais il s'y était préparé. Lorsqu'il eut le loisir de remarquer les chaussettes de son comparse alors il haussa le sourcil droit et lui dit : « Jolies chaussettes. »

Sur ce, il se remit en route, visitant les lieux sans vraiment demander la permission. C'était très différent des endroits où il avait l'habitude de vivre. Entre le manoir luxueux de son père et la demeure traditionnelle des Yoshida ... c'était vraiment l'endroit le plus étroit et particulier de tout ceux qu'il avait fréquenté, mais Zero ne paraissait pas mal à l'aise. Il revint dans le salon et se vautra sur le canapé en venant se frotter l'arrière du crâne. Puis, d'un soupir, il s'adressa au rouquin : « Tu as prévu quelque chose pour le repas ? » Il marqua une pause et ajouta : « Je peux t'aider si tu veux. »


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Tsuna Hayashi
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
338
14/09/2015
29
Deuxième année
Irlandais.

Personnage
N# de Chambre: B18 - Kenji papamadoux
Disponibilités: dispo !
Relations:

Jeu 17 Sep - 2:54

Tsuna baissa les yeux vers ses chaussettes sous les paroles de Zero, rougissant vivement en posant le pied gauche sur le droit et répétant le mouvement en faisant l'inverse cette fois. C'était un peu gênant en fait, parce qu'il avait complètement oublié que c'était ce type de chaussette qu'il avait enfiler ce matin. « Ano.... c'est ceux de Wade... J'avais pas les miennes donc euh... Merci ! » Dit-il en rougissant, relevant les yeux vers Zero qui vagabondait ici et là dans l'appartement.

L'endroit n'était pas le plus beau, ce n'était pas le plus moderne, mais Tsuna aimait beaucoup son chez soi avec Wade, c'était un peu comme à la maison ... Faut dire que leur mère n'avait pas tendance à toujours bien faire le ménage parce que ... Voilà, mais a part cela, c'était chaleureux et c'est ce que Tsuna aimait.

Il s'occupa de prendre deux bouteilles de coca puis s'approcha du salon en déposant l'une d'elle contre la table en s'installant en tailleur à même le sol. Est-ce qu'il avait prévu quelque chose pour le repas ? Hum, pas spécialement, mais il y avait tout dans la maison pour faire ce qu'on appelle un ragoût et ça, c'était une bonne idée. Il ouvrit de grands yeux en prenant une gorgée de son coca puis pointa Zero.

« Tu as déjà manger un ragoût ? Parce que si tu me dis non, je vais t'en faire un ! Je vais faire celui de ma mère... Je suis sur que tu aimeras! » Il se redressa en allant vers la cuisine, glissant sur le sol de bois franc avec ses chaussettes, un sourire bienveillant sur le visage.



Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 17 Sep - 3:21

Un ragout ? Ce mot, à la base, était vraiment bizarre. En fait, l'étudiant avait toujours autant de mal avec le principe de parler anglais. Parfois, il avait l'impression d'avoir mal comprit ce que les gens disaient alors que c'était juste leur accent qui décapait. Dans les circonstances, il opta pour la solution facile, celle où il n'avait pas trop l'air niais : « Si c'est une recette de ta mère alors je veux bien y goûter. » Il était toujours debout quand Tsuna glissa sur le plancher. L'espace d'un instant, il avait tendu la main comme s'il espérait le rattraper au cas où il tomberait, mais le rouquin avait une chance inouïe et resta en équilibre sur ses deux pieds. Nobutada s'humecta les lèvres et avança vers le frigo en ouvrant celui-ci. Ses doigts parcoururent les bouteilles et autres contenants avant de saisir une Sapporo sur l'étagère du bas. Il décapsula la bouteille et tourna la tête vers son hôte.

« Je m'attendais à ce qu'il y ait des rats partout. Je suis content de voir que ton frère te fait vivre dans un environnement sain. » lui confia-t-il en refermant la porte avec son pied quitte à faire trembler le mur. Il écrasa ses coudes contre le comptoir et se pencha vers l'avant, le buste par-dessus le comptoir, histoire d'avoir accès à Tsuna au possible. « Il faut que je fasse quoi ? » l'interrogea-t-il concernant le repas. Quoique cela valait aussi pour la soirée. Il ne savait pas si Tsuna avait des attentes, mais la curiosité était présente. « Dans cette dernière histoire que j'ai été forcé de lire je crois que ça se terminait justement sur une table ... » fit-il remarquer en effleurant celle-ci du regard. Il posa sa paume sous son menton afin de s'y appuyer, une oreille couverte de piercings à découvert.

« Racontes-moi un secret. » dit-il en approchant son oreille de l'élève. Son ton de voix suggérait qu'il était sérieux, mais c'était dur de savoir, d'autant plus qu'il avait lancé cette remarque de façon si spontanée...


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Tsuna Hayashi
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
338
14/09/2015
29
Deuxième année
Irlandais.

Personnage
N# de Chambre: B18 - Kenji papamadoux
Disponibilités: dispo !
Relations:

Jeu 17 Sep - 3:33

Le sourire de Tsuna fut beaucoup plus joyeux d'un coup. C'était agréable de savoir que Zero désirait en savoir plus sur sa famille, même s'il ne l'avait pas dit comme ça. En fait, Zero aurait très bien pu avoir l'air désintéressé... Cela aurait été blessant, mais Tsuna aurait compris. Heureux, il attendit que Zero prenne une bière puis sortit les légumes nécessaire pour faire le ragoût en question. D'abord, sa prenait du chou, un navet, des carottes et des pommes de terre. Bon, il allait en chier pour le navet ... mais c'était pas bien grave.

Alors qu'il s'occupait des carottes, le jeune homme ouvrit les yeux un peu plus grand en regardant son ... ami ? Bref, il regarda Zero en semblant franchement surpris. « Baaaah, c'est quand même mon grand-frère et il se soucis de moi, va pas croire hein ! Il me dispute si je fais pas ma chambre... mais la sienne... » Il fit une pose en se grattant la tête - toujours en tenant l'énorme couteau -. « Je crois que c'est dans sa chambre qu'il y a des rats, haha ! » Bon, c'était une blague quand même.

Wade avait juste le soucis du : mettre les vêtements dans la commode. Sinon, c'était assez propre... Ah. Ça et les boites de CD ici et là, les magasines porno et autres trucs, mais comme Tsuna allait rarement dans la chambre de son aîné... C'était mieux comme ça.
Il sourit en regardant de nouveau Zero, puisqu'il lui demandait ce qu'il pouvait faire. Ah. Il sourit en poussant le navet vers le jeune homme.

« Tu voudrais pas le couper? Non parce que... moi la dernière fois, j'ai fini a l'urgence avec la main ouverte ! » Il rougit de nouveau en se sentant quand même con, mais bon. C'était le légume le plus détestable à mettre en morceau, autant que ce soit quelqu'un de doué hein. Il se retourna pour prendre le boeuf en cude dans le frigo et figea. Le corps tellement raidit par les paroles de son ... de Zero. Il ouvrit la bouche, ferma celle-ci, l'ouvrit de nouveau et sentit une puissante chaleur dans son corps.

D'abord, Zero avait lu le livre. Ensuite, pourquoi est-ce qu'il parlait uniquement de la scène chaude dans le bouquin? Le coeur du rouquin manqua un battement alors qu'il se retourna vers le jeune homme, regardant celui-ci en se sentant ... bizarre. « Je... euh... oui.... en effet ... »

Tiens, maintenant il verrait la table d'une toute autre façon. Un frisson le tira de ses rêveries, puis que Zero venait de se pencher un peu plus vers lui, demandant à ce qu'il lui raconte un secret. Alors là. Le jeune homme serra les doigts contre le paquet de viande, avalant difficilement. Son regard ne quittait plus la table, fixant un point bien précis. Il avait le souffle à la fois coupé et rapide. Que lui dire...
Il n'en savait rien. Il en avait beaucoup trop.

« Je. » Il sentit une chaleur l'envahir de nouveau. Il n'allait pas lui dire ça quand même.. mais ... oui. « Je rêve a toi ... toute les nuits ... depuis.... le baiser qu'on a échanger ... » Avoua-t-il en baissant la tête rougissant encore plus. M'enfin, si cela était possible.



Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 17 Sep - 3:48

Zero s'imaginait très bien ce dont la chambre du concierge pouvait avoir l'air. Ce qui, en définitive, était tout ce qu'il y avait de plus bizarre venant de la part de quelqu'un qui était affecté à la salubrité de l'école. Zero en profita pour observer le rouquin qui tenait ce couteau de boucher dans sa main en rougissant sans arrêt. C'était presque comique, mais pas dans un sens mesquin, ou plutôt c'était adorable parce que Tsuna se confondait en confidences et avait l'impression de fondre à chaque fois. L'oreille toujours tendue vers l'étudiant, il accueillit ses paroles d'un air très détendu, et s'intéressa à l'expression sur le visage du plus jeune alors qu'il baissait résolument la tête.

Zero ne dit pas un mot et profita du silence pour diminuer la distance entre-eux. Une fois devant l'élève alors il saisit lentement le couteau qui reposait entre ses doigts et se pencha dans le but de venir coller son nez contre la tignasse de son hôte. Il resta comme ça un instant, les yeux clos, profitant de l'odeur du shampoing de Tsuna. « Nous sommes connectés par les rêves, dans ce cas. » Alors, il se mit finalement en route vers le comptoir de cuisine. Il saisit la planche à découper et observa ce légume sous toutes les coutures. Un navet. Il se fit la réflexion que si Rosales blond était dans les parages, il aurait d'infinis jeux de mots à lui fournir concernant l'aliment. Une fois qu'il eut songé à la meilleure manière de trancher, Zero commença par couper chaque extrémité et retira la pelure. Enfin, il se mit à couper le légume en rondelles sans la moindre difficulté, concentré dans sa tâche. Le pendentif qu'il avait au cou tomba paresseusement dans le vide. « Tu peux le retourner sous ma chemise ? » lui demanda-t-il en ayant pas très envie que le bijou lui obstrue la vue encore longtemps. Que ce soit Tsuna ou lui qui se retrouve à l'hôpital n'avait aucun intérêt.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Tsuna Hayashi
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
338
14/09/2015
29
Deuxième année
Irlandais.

Personnage
N# de Chambre: B18 - Kenji papamadoux
Disponibilités: dispo !
Relations:

Jeu 17 Sep - 3:59

Tsuna se sentait tellement bizarre en ce moment, bizarre parce que son coeur ne cessait de débattre dans sa poitrine et parce qu'il avait affreusement chaud dans son pull en laine, d'autant plus que sa salive s'accumulait dans sa gorge et que n'importe qui, de prude, serait aussi perturbé par les gestes du jeune homme près de lui. Tsuna, adolescent dans la fleur de l'âge, découvrait des envies qui n'avait jamais été présent auparavant et ce, même après la lecture d'un yaoi.

En fait, maintenant lui-même avait une personne avec qui il désirait vivre des choses comme ça et ce n'était pas toujours une bonne chose d'avoir des images dans la tête. Quand Zero s'approcha en venant mettre son nez dans ses cheveux, le rouquin se tendit vivement, non pas sous la ceinture, mais du corps. C'était toujours agréable d'être près du garçon aux cheveux gris. Son odeur, c'était la même que cette soirée-là et il en avait des frissons. Bien attentif, le jeune homme sentit ses oreilles devenir rouge également sous le coup de grace. Aisni donc, Zero rêvait aussi de lui ?

Wow.
Comment prendre la chose? M'enfin, il fut déçu que le jeune homme s'éloigne, mais il comprenait. Il s'occupa alors de mettre la viande dans une poêle et de faire cuire celle-ci pendant un moment, le regardant du coin de l'oeil en ayant toujours cette envie folle d'être près de lui ... C'était idiot, surement très idiot... Pourtant.

Il sursauta quand la viande envoya de l'huile sur sa main puis grogna un moment en se retournant vers Zero quand il s'adressa de nouveau à lui. C'était une question assez bizarre, en somme, mais il s'approcha en tendant la main pour prendre le bijou et le remettre dans le t-shirt du jeune homme, rougissant toujours en étant tout près de celui-ci.

« Tu... tu as un secret toi ? »  



Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 17 Sep - 4:18

Il était en train de tailler le légume dans l'autre sens quand Tsuna vint lui replacer son pendentif sous la chemise. C'est quand il lui demanda s'il avait un secret lui aussi que Zero comprit que le rouquin attendait de lui quelque chose. Ce n'était pas différent de côtoyer une fille bien que Zero en avait un peu rien à faire des filles et que c'était différent avec Tsuna, il n'en demeurait pas moins que l'étudiant voulait lui confier quelque chose de vrai. Alors, il déposa le couteau comme il avait terminé de faire ce que son comparse lui avait demandé de faire. « Oui. » Il plongea son regard émeraude dans celui ambre de son vis-à-vis : « Je suis en train de tomber amoureux de toi. »

Est-ce que l'honnêteté faisait partie de son être ou c'était juste de la franchise choc ? Il n'aurait pu dire ce qu'il en était vraiment, mais il lui paraissait évident qu'il avait fait le bon choix en lui disant la vérité. C'est donc tranquillement que Zero s'adossa au comptoir et se mit à fixer le plafond. Il était presque sûr qu'il y avait quelque chose de collé, mais il n'était pas certain de vouloir savoir ce que c'était, et c'est pourquoi il eut un soupir en se retournant.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Tsuna Hayashi
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
338
14/09/2015
29
Deuxième année
Irlandais.

Personnage
N# de Chambre: B18 - Kenji papamadoux
Disponibilités: dispo !
Relations:

Jeu 17 Sep - 4:27

Il était très attentif, il voulait savoir le secret du jeune homme et encore plus si ça avait un rapport avec lui. Pourtant, Tsuna ne s'attendit pas du tout à quelque chose d'aussi gros. Son coeur bondit dans sa poitrine alors qu'il le regardait en semblant complètement sous le choc. La main contre le comptoir, Tsuna serra celle-ci en tremblant un moment. Non, mais non. C'était. Il. Zero... amoureux de lui ? Le souffle du jeune homme s'accéléra brusquement alors qu'il le regardait en ayant beaucoup de mal à croire que.

« Tu... Toi... Toi t'es amoureux de moi ? » Il semblait, non pas mal à l'aise. Il semblait simplement sur le cul? En fait, c'était un mélange de beaucoup d'émotion. Depuis cette soirée là, il en avait pincé pour le jeune homme. Il l'avait retenu en lui disant de ne pas partir et il l'avait embrassé... mais après plus rien, même après les journées qu'ils avaient passer ensemble. Alors de l'entendre dire ça, lui foutait un coup directement dans le coeur.

Il baissa la tête en sentant étrangement, cette montée de larme à ses yeux. Non, mais non. Zero pouvait pas. Zero, il était le badass trop cool de l'école. Le mec que toute les filles désirait. Le mec tsundere qui n'aimait personne et qui repoussait les autres ... Zero pouvait pas... Comment avait-il fait pour qu'une chose comme ça soit possible? C'était tellement improbable pour lui, qu'il pleurait et se sentait con. Il recula un peu en posant sa main contre son visage en pleurant, encore une fois il craquait psychologiquement.

« Tu... tu te moques de moi, je veux dire... Toi, ... pourquoi moi ? J'ai rien. Je suis pas ... Je. » Et en même temps, son coeur hurlait depuis des semaines celui de Zero et maintenant que les deux semblaient battre en union, Tsuna n'y croyait pas vraiment. « Zero-kun... »



Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 17 Sep - 4:42

Zero ne dit rien, au départ, en ne sachant pas trop comment ça se passait après ça. Il n'était pas habitué aux relations humaines. Il les observait de loin en riant de leur futilité ou en se passionnant pour leur complexité, mais jamais il n'avait eut affaire personnellement à une telle situation. Bien sûr, il avait faillit fréquenter son meilleur ami, un premier pas vers l'homosexualité qu'il avait probablement tenté de refouler toute son adolescence, mais là on parlait d'une éventuelle vie en tant que partenaires. Zero jeta un coup d'oeil à l'étudiant, croyant sans doute qu'il était sous le choc, mais jamais au point de fondre en larmes. Aussitôt, ses yeux s'écarquillèrent, et il parut déboussolé.

Avait-il dit quelque chose de mal ? Il regarda à gauche et à droite comme pour vérifier qu'il n'y avait pas une affiche lui indiquant quoi faire et s'approcha un peu maladroitement de son comparse en cherchant la bonne manière de le rassurer. D'autant plus qu'il était en train de suggérer que Zero se soit moqué de lui. Le jeune Nobutada pinça les lèvres en examinant les grosses larmes. Il ne savait pas trop quoi faire jusqu'à ce qu'il se promette d'arrêter de réfléchir. Alors, il lui parut naturel de saisir l'élève par la taille et de l'attirer afin qu'il se blottisse contre son torse. Puis, il réceptionna la prononciation sanglotante de son prénom et répondit : « J'arrive pas à supporter même ma propre famille, mais toi. J'arrive pas à te détester je ... » Il ferma les yeux et cala sa joue contre le crâne du rouquin en paraissant s'y trouver confortable. « Je me sens bien quand je suis avec toi. Je me sens pas obligé d'être quelqu'un d'autre. » Est-ce que c'était suffisant comme aveu ? Il n'avait pas de bouquet de fleurs ni de poème à lui réciter. Il n'y avait que lui et son odieuse personnalité qui, décriée par tant de personnes, était pourtant adoucie chaque minute par la ravissante bouille de ce petit homme au cœur immense.

« Je ne sais pas, mais un repas est meilleur lorsqu'il est cuit ... » le taquina-t-il en faisant référence au fourneau encore éteint. Enfin, ses mains glissèrent le long du dos et trouvèrent leur place sous le tissus du pull. Il traça le bout des doigts contre la peau en venant traverser les côtes et conclut cette excursion d'une simple caresse au niveau de la nuque. Le haut de Tsuna était relevé au deux tiers et dévoilait la finesse athlétique de son corps... ce qui, en définitive, n'était pas pour déplaire à Zero qui murmura à l'oreille de son hôte un simple : « Si je n'avais pas peur que tu te brûles au second degré je préférerais que tu cuisines sans ce haut dérisoire. »


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Tsuna Hayashi
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
338
14/09/2015
29
Deuxième année
Irlandais.

Personnage
N# de Chambre: B18 - Kenji papamadoux
Disponibilités: dispo !
Relations:

Jeu 17 Sep - 4:53

Tsuna reniflait en se trouvant encore à morver devant le jeune homme aux cheveux gris. A force, il allait commencé à croire qu'à chaque fois qu'ils sont seul dans un appartement, ça se termine avec de grosse larme et de la morve. La boule dans la gorge, le jeune homme ouvrit de grands yeux en s'approchant du torse de Zero. Il posa l'un de ses poings contre celui-ci, le nez contre le tissu de sa manche qui recouvrait son poing d'ailleurs. Les larmes roulaient toujours sur ses joues en l'écoutant dire qu'il se sentait bien avec lui.

Qu'il n'arrivait pas à le détesté contrairement à sa famille et qu'il avait l'impression d'être lui-même, sans tabou. En fait, c'était plutôt flatteur et c'était même mieux que n'importe quel bouquet de fleur ou poème débile. Le rouquin ferma les yeux en écoutant le coeur de Zero, voulant rester dans les bras de celui-ci aussi longtemps que possible. En fait, jamais personne ne l'avait préparer à ce qu'était l'amour. Les émotions qui lui traversait le corps était tellement nouveau et difficile à gérer que le jeune homme réagissait de la sorte.

Un peu absent, Tsuna sursauta en ouvrant les yeux quand les doigts de son comparse s'aventurait sous son pull. Par instinct, il se hissa sur la pointe des pieds en collant son corps un peu plus contre Zero, les joues de nouveau rougis par l'effet de chatouille et de bien être. En ce moment, il craquait pour son albinos et il le trouvait tellement ... Il n'y avait même pas de mot pour le décrire, en fait. Quoi que, pervers serait une bonne façon ....

Tsuna ne sut pas comment prendre la suite des paroles puisqu'il fixait un point en n'osant même pas relever les yeux, ayant du mal à croire qu'il attirait sexuellement parlant le jeune homme ... Jamais un mec lui avait dit quoi que ce soit dans le genre alors franchement. Après un petit moment, le rouquin releva les yeux vers le visage de Zero, le regardant en reniflant de nouveau, le poing devant les lèvres en mordillant la laine. Il avait envie de lui dire quelque chose, mais les papillons volaient tellement vite dans son estomac qu'il avait l'impression que s'il ouvrait les lèvres, il en vomirait son coeur... mais il voulait tant. Il posa son autre main contre la chemise du jeune homme et tira doucement sur celle-ci, repoussant son poing en fermant les yeux ...

Il espérait un baiser, en réalité... Son coeur débattant de nouveau à une vitesse folle et son souffle, n'en parlons même pas.



Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 17 Sep - 5:03

Dès lors qu'il eut dit ces mots à l'intention de Tsuna alors celui-ci se terra dans un mutisme que lui-même n'arrivait pas vraiment à déchiffrer. Du moins, ce fut le cas jusqu'à ce qu'il le voit mordiller les manches de son pull en semblant avoir très envie de lui confier quelque chose. Zero sentit son visage se pencher doucement sur le côté comme s'il n'arrivait pas à tout saisir et que son cerveau aurait une meilleure portée dans cette direction, mais le rouquin saisit son col et il se retrouva penché un peu vers l'avant. Tsuna avait les yeux clos et c'est peut-être seulement ce microscopique moment qui lui suffit pour se retrouver à esquisser ce petit sourire. Cet adolescent était une perle rare. Il n'avait jamais vu plus attendrissant. Même ces putain de petits chatons en vidéo que sa demi-soeur regardait tout le temps ne valaient rien face à ce gosse.

Alors, paisiblement, l'étudiant approcha son visage de celui du garçon duquel il tombait amoureux pour lui offrir un baiser tout aussi chaste que le premier. Le contact fut bref, mais il ne comptait pas en rester là et s'assura d'avoir une prise sur le pull, ses doigts serrés contre le tissus au niveau du flanc, alors qu'il l'attirait un peu plus et prenait possession de la lèvre inférieure, tirant sur celle-ci avec ses dents pour avoir accès, par défaut, à la langue de son hôte et approfondir ainsi un baiser chaleureux qui dura le temps de trop de soupirs. Une fois qu'il en eut terminé, que son coeur eut suffisamment débattu, alors il avala ce surplus de salive agréable et dit : « Je sais. » Ces simples mots à l'intention de l'élève étaient là pour le rassurer, lui faire comprendre que si c'était trop difficile de le dire en mot, Zero comprenait aussi les actes. Peut-être même davantage, même.

Par contre, quelque chose lui paraissait important, et il ne savait pas comment l'exprimer, alors encore une fois il choisit de ne pas y réfléchir du tout : « C'est complètement barré, mais tu veux bien sortir avec moi ? »


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Tsuna Hayashi
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
338
14/09/2015
29
Deuxième année
Irlandais.

Personnage
N# de Chambre: B18 - Kenji papamadoux
Disponibilités: dispo !
Relations:

Jeu 17 Sep - 5:14

Il avait toujours les yeux clos en ce moment et espérait réellement que Zero comprenne ce qu'il désirait. Car en ce moment, Tsuna était incapable de dire quoi que ce soit. En fait, il ne savait même pas s'il serait capable d'embrasser le garçon en face de lui. Et pourtant, quand les lèvres se posèrent finalement contre les siennes, le rouquin se détendit soudainement, serrant toujours la chemise entre ses doigts, le poing tremblant vivement. Ce baiser, il l'attendait depuis le premier. Ce baiser, il en rêvait depuis des semaines. Ce baiser, c'était tout ce qu'il désirait en ce moment. Si cela avait été son anniversaire ou même Noël, c'est ce qu'il avait demandé au père noel. C'est ce qu'il aurait demander aux autres « je veux que Zero m'embrasse de nouveau, c'est tout ce que je veux » ...

C'était surement débile. C'était surement absurde. Mais c'était tout ce que désirait Tsuna. Ça et que Zero soit son petit ami, que cette relation soit clairement officielle. Alors quand Zero lui mordit la lèvre inférieur en tirant celle-ci pour approfondir le baiser, le jeune homme en sursauta un peu en ouvrant à peine les yeux. Ceux-ci avait une lueur amoureuse et il les referma en relâchant la chemise pour venir passer ses bras autour des épaules et de la nuque du jeune homme. Encore une fois, il se calla d'avantage contre le corps du garçon qu'il aimait, donnant un, puis un deuxième ... et un troisième coup de langue, soupirant d'aise.

C'était son premier baiser aussi sérieux, la première fois qu'il échangeait sa salive avec un garçon, la première fois que c'était aussi intense dans son âme et son corps. Alors quand le baiser se rompit après un moment de pur bonheur, Tsuna ferma les yeux en frissonnant quand la voix de Zero s'éleva dans la pièce. Il savait ... Et ça, c'était le plus important, mais savait -il seulement à quel point ?

Il se colla un peu plus en relevant les yeux vers le visage de Zero, se mordant la lèvre. La demande fut fatal, si bien que les larmes remontèrent de plus bel, tandis qu'il lâcha un petit gémissement puis acquiesça vivement en se hissant sur la pointe des pieds en revenant lui prendre les lèvres. Cette fois ce n'était que pour un baiser chaste, un baiser qui scellait sa réponse. S'il voulait? Damn oui qu'il voulait être son petit ami. Il relâcha la lèvre en souriant timidement, reniflant de nouveau.

« Gomen... je... » Il le regarda en souriant puis sursauta cette fois en clignant des yeux. « Oh, mince la bouffe ! » Il pencha la tête vers la viande, mais il se souvint que... Il n'avait même pas mis la cuisson en route. « Han, je suis bête ... »



Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 17 Sep - 5:36

Zero parut tout de même soulagé d'obtenir une réponse. Il acceptait que le rouquin ne soit pas toujours en mesure de parler, mais il était tout de même question d'une demande plus qu'officielle et l'élève était content d'avoir une réponse rapidement. C'est peut-être seulement là qu'il sentit ses épaules tomber et son corps se détendre de plus en plus. Alors, Zero s'intéressa à la réaction démesurée que Tsuna eut envers la bouffe avant de filer vers la cuisinière. Quand la viande se dévoila ne pas être cuite du tout alors le jeune homme s'approcha et mit en marche les fourneaux avant de jeter un coup d’œil amusé à celui qui pourrait désormais porter le titre de "petit-ami". Aussitôt, Zero se retourna et saisit le bol dans lequel les légumes avaient été disposés afin de se mettre à préparer le repas comme il lui paraissait logique de le faire le temps que Tsuna se remette en état de marche.

« Si tu es bête alors je ne sais pas ce que je suis. » lui fit-il remarquer en faisant sûrement référence à toute la maladresse dont il avait fait preuve lorsqu'il lui avait confié ses sentiments tout à l'heure en provoquant un déluge de larmes. Zero observait la cuisson lente de la viande et profita du silence pour ajouter plus calmement : « Je ne te promets pas d'être le meilleur, mais je te promets de donner le meilleur de moi-même ... et de t'éviter le pire un maximum ... » Il eut un bref soupir. Sans doute qu'une part de lui remettait en doute sa capacité à être un bon petit-ami. Il n'avait pas voulu faire subir cela à Noah et ne voulait pas davantage que la petite loutre souffre, mais bon. Avait-il envie de rayer cette histoire de sa vie simplement par crainte de rater quelque chose ? Il préférait se lancer.

« On pourrait manger devant la télé. Y'a bien un film ou deux à regarder ? » Il ne pouvait pas concevoir un appartement de jeunes gens sans quelques DVDs.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Tsuna Hayashi
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
338
14/09/2015
29
Deuxième année
Irlandais.

Personnage
N# de Chambre: B18 - Kenji papamadoux
Disponibilités: dispo !
Relations:

Jeu 17 Sep - 5:52

Il avait eu l'air d'un abruti, mais pour le moment cela ne dérangeait pas du tout Tsuna. En fait, le jeune homme vivait sur un nuage en ce moment et c'était parfait comme ça. C'était même plus que parfait et bon, il avait toujours eu un trouble de l'attention, donc que le fourneau ne soit pas en fonction cuisson, c'était tout à fait normal pour le rouquin. Il sourit en se frappant du poing sur la tempe, un petit coup sans douleur quand même. Encore une fois, il se sentit rougir en haussant les épaules, sortant l'énorme chaudron puis le posa sur l'un des ronds en s'occupant des légumes qu'il saisit des mains de Zero.

Il l'écoutait dire qu'il ne serait surement pas le meilleur, mais qu'il lui promettait de donner le meilleur de lui-même, ce qui fit doucement sourire Tsuna. Mine de rien, ils avaient beaucoup a apprendre l'un de l'autre, alors ce serait normal de faire des erreurs de base et au début, non? Le jeune homme tourna la tête vers le garçon après avoir mis la viande dans le chaudron avec les légumes et rajouté une boite de sauce liquide pour en faire le jus du ragout.

« Tu sais ... Je suis... » Il se mordit la lèvre en se frottant l'arrière du crâne frénétiquement. « En fait je pleurniche toujours. Je suis hypersensible depuis tout petit. Un rien me fait pleurer. Si les émotions sont trop fort pour mon coeur je pleure ... » Il fronça les sourcils un moment en souriant doucement puis s'approcha de Zero.

« Alors si jamais je pleure de nouveau... Baaaaah, c'est pas nécessairement de ta faute. C'juste que je contrôle rien. » Avoua-t-il en haussant les épaules, lui prenant la main en acquiesçant sous la demande de Zero. « Ouiiii ! Je. Attends, j'ai le roi lion ! On pourrais le regarder ensemble... hein? Non parce que bon, c'est ... le roi lion qui nous a un peu rapprocher. » Dit-il en rougissant de nouveau et comme toujours. C'était stupide.



Revenir en haut Aller en bas
Zero Nobutada
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année

129
11/08/2015
Troisième Année.
Who Cares.
Japonais.

Personnage
N# de Chambre: B6 avec Noah.
Disponibilités: Libre.
Relations:

Jeu 17 Sep - 6:09

Zero fut attentif à ce que Tsuna était en train de lui confier. En fait, c'était tout à fait logique qu'il tienne à lui spécifier ce détail. C'est qu'ils ne se connaissaient pas encore totalement et qu'ils avaient beaucoup à apprendre l'un sur l'autre alors le gris n'était jamais contre quelques détails intéressants à ce sujet. Zero était en train de retourner les morceaux de viande quand le rouquin lui suggéra qu'ils regardent le Roi Lion lorsque ce serait le moment de passer au salon. Bien sûr, il ne s'y était pas attendu, mais ce n'était pas stupide à ses yeux. Tsuna faisait un lien évident entre leur première rencontre et l'occasion qui se présentait à eux. « C'est une bonne idée. » lui rétorqua-t-il sans faire la gueule même s'il aurait très bien pu le faire. En fait, n'importe qui lui aurait demandé de regarder ce film et il aurait râlé, mais Tsuna créait un équilibre chez lui qu'il ne comprenait même pas.

Il était souvent zen et en parfait contrôle de ses émotions. Bizarre.

« On mélange tout, c'est ça? » demanda-t-il en envoyant les cubes de viande dans la casserole des légumes pour que tout mijote ensemble. Surement que cela devrait rester à cet endroit un moment avant qu'il ne soit possible de déguster cette nourriture appétissante bien qu'assez grasse. « Tu ne m'as toujours pas dit de quel instrument tu jouais. » Il avait profité du moment pour revenir sur le sujet parce qu'il tenait vraiment à savoir et même s'il avait sincèrement l'impression d'avoir deviné, l'envie que Tsuna lui confie ce secret lui paraissait très motivante.

À la fin, il vint juste tirer sur le bord du pantalon de l'étudiant et l'attira vers lui, venant lui effleurer le menton et la gorge, sans raison.


Kiss the demons out of my dreams

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
« J'vous ai donné 40 » (Privé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» POPPY-LYNE ☎ Allez Allez ! Remuez-vous ! Si le Bon Dieu vous a donné une paire de nibards, c’est pour les secouer !
» Bonjour, est-ce que quelqu’un que vous ne connaissez pas vous a donné quelque chose ? - « Monsieur même ceux que je connais très bien ils me donnent rien du tout. »
» [Privé + Glen Pandora]Un rendez-vous inattendu ...
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burning Gold :: Les Boutiques-