Burning G☢ld
Les Patrons
Jamshid (MP)
Miyako (MP)
Most Wanted

La Catastrophe de Naha
Bienvenue à Kansen ─ L'institut Burning Gold est le phare qui illumine l'île de par l'intérêt international qui gravite autour de cet institut. Jusqu'à aujourd'hui tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'un essai nucléaire provenant d'un pays encore non-identifié soit tiré à quelques kilomètres des côtes japonaises. La capitale de Naha fut entièrement détruite par un immense tsunami, des suites de l'explosion de la bombe, tandis que la cité de Kansen ─ là où se situe l'internat ─ fut également touchée, mais en moins grande quantité. Dans leur cas, non seulement de nombreux bâtiments furent détruits, mais la radiation n'échappa aucunement à une partie des citoyens. Certains succombèrent à leurs blessures alors que d'autres ... (SUITE ICI)

Partagez | 
 

 I can show you the world #shining#shimmering#splendid - pv {Ken Papa}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

Jeu 17 Sep - 19:04

Le dortoir des garçons ; c’est à croire qu’Asumi passait plus de temps ici que sa propre chambre. Mais finalement, c’était pour la bonne cause ! Surtout aujourd’hui. C’est que quand il ramène son pc sous le bras et un sac suspect dans l’autre … c’était sûrement pour la bonne cause. Il devrait rendre visite à un très cher et tendre ami, voyez-vous qui devait apprendre des choses sur la vie. Le blond se répétait cela en tête depuis qu’il avait quitté son habitat naturel, c’était un peu la chasse aux victimes, mais la victime, ici, c’était Kenji Papatoutça.  

Puis rien qu’à imaginer son expression quand il viendra lui dire « BONSOIIR. », Asumi accélérait le pas. Il se retenait de ne pas se faire une course à lui tout seul et opta seulement pour la marche rapide. Il faisait quand même peur dans les couloirs à avoir ce sourire pas du tout crédible –à la limite du sadisme et cet air démoniaque que le brun allait bientôt regretter. Très bientôt même. C’est qu’il ne fallait pas traiter le blond d’hypersensible ou se moquer de lui sur ses trucs à l’eau de rose –c’est beau, c’est bien, c’est rose mais c’est bien. DONC IL NE FALLAIT SURTOUT PAS LE FAIRE. Mais Ken’ l’avait fait et Ken allait regretter.

C’est ainsi qu’il arriva après quelques instants devant la porte et se retint de ne pas défoncer cette dernière en mode « POLICEUH. HANDS UP. » Il avait peur que le colocataire du minus dissident soit là et … Bon. Son colocataire s’était pas Tsuna? Ça n’allait pas forcément déranger hein. « KENTARO OUVRE LA PORTE. K'SO. » Ouais ça n’allait déranger personne s’il criait, -malgré les quelques regards curieux des élèves qui passaient à côté. Puis, il faut regarder son état aussi. Il avait les deux mains prises quand même ! Et il confirmait que gratter contre le bout de bois avec sa porte, ne servait à rien … C’était bien que pour les chats.
Revenir en haut Aller en bas
Kenji Papathanoussiou
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

740
07/09/2015
21
Deuxième année
Si je ne met rien, c'est que tout va du moment que c'est humain o/
Japonais

Personnage
N# de Chambre: B18
Disponibilités: rouge
Relations:

Jeu 17 Sep - 22:49


Stephen King, décidément, pour toujours et à jamais, l'auteur préféré du brun, qui était tranquillement allongé sur son lit, habiller pour une fois normalement, avec Ma' son chat qui était blottit sur lui, sur son dos pour être exact, ronronnant et vert.
Tout était normal, il avait prévus de passer un bon moment, dans son livre, sur son matelas en mode bed-sweet-bed et de pas se faire chier. En plus, son coloc' n'était pas là. Pas qu'il le saouler non ! Loin de là, il adorait Tsuna! Mais qui n'aime pas être seul chez "sois" ? Hein ? DITE LE MOI!! ... Bref.
Il était absolument captivé par sa lecture, même s'il avait déjà lu Marche ou Crève au moins 5 fois, visible aux pages cornées et à la couverture qui commençait à être usée, il ne pouvait jamais être fatigué de ce livre. C'était juste... Magnifique ! Un chef-d'œuvre aux yeux de Kenji !
Alors ouai, il était tranquillos, en train de suivre la longue marche de Garraty et la survie des candidats, le frisson et la peur d'être fusillé, achevé sur le macadam, le stress de trop ralentir, l'horreur de voir ses camarades être descendus les un après les autres, le... « KENTARO OUVRE LA PORTE. K'SO. »

Hein quoi ?!!
Kenji sursauta comme ces espèces de jeu mécanique zarb là, vous savez, ceux où on tape dans ses mains et ils sautent ? Ouai, enfin, on s'en fiche, le truc, c'est juste : WTF ?

« TU PEUX PAS L'OUVRIR TOUT SEUL ! »

Kenji se leva, fit tomber Ma' par la même occasion ne faisant pas gaffe en bougeant son cul jusque la porte, de toute façon, ce chat en avait strictement rien à foutre et rester a terre toujours en ronronnant comme un imbécile.
Il s'approcha de la porte et eu un moment d'hésitation. Pourquoi il venait le voir ? Généralement, c'était dangereux. Bof, remarque, avait toute les merdes qu'il lui faisait voir, que pouvait-il arriver de pire ?
Ô, Kenji... Pauvre petit, si innocent...
Donc, il ouvrit la porte.

« Yep. Quoi ? »

Il s'écarta pour laisser entrer l'intrus blond suspect, ne prenant pas la peine de le saluer malgré sa bonne et charitable petite âme, regardant ses sacs d'un œil intrigué et allant s'asseoir sur son lit de façon aussi gracieuse qu'un sac de pomme de terre.  

« C'est quoi ça ? Ton PC ? »

Ouai, il avait aucune idée de ce qui allait lui arriver. C'est triste quand même, avoir des amis qui te veulent du mal.







→Fiche         →Rela
Thanks Asu' pour l'ava~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 17 Sep - 23:59

Non. Il ne pouvait pas l’ouvrir seul non. Et à part la défoncer avec son pied ; il ne voyait pas d’autres options. Sérieusement, Kenchirou était un idiot des fois et en plus, il ne le saluait même pas ! Alors qu’il avait fait tout le chemin, jusqu’ici. Faisant visiblement la moue à cause du bonjour absent en voyant le brun, Asumi entre en le poussant légèrement sur le côté. Sincèrement, il n’avait pas besoin d’invitation ni pour entrer, ni pour poser tout son matériel sur le lit vide –de Tsuna en l’occurrence, faute d’avoir l’autre occupé par une certaine figure. Il soupire, à présent délivré et pose ses mains sur ses hanches d’un air qui se voulait autoritaire –mais qui ne l’était que très rarement.

« Oui. Bonjour, Kenten. Je vais bien aussi. J’ai passé une bonne journée, merci de t’en préoccuper autant. » Il plisse les yeux, l’air de bouder et se tourne finalement vers le chat qui lui, au moins, semblait plus passionnant ! Puis, il se rappela de sa mission et là, son regard s’illumine. Il bondit sur place et part s’asseoir à côté du plus petit en sautillant presque sur le bord du lit. Il prend son pc par la même occasion ; qu’il allume rapidement, branche –signe qu’il allait rester un moment et s’occupe finalement du sac. « Bon. écoute-moi, Kentarou. Aujourd’hui, je vais t’apprendre la vie. » Il paraît très sérieux pour ses paroles qui avouons-le, ne voulaient quasiment rien dire.

Enfin, jusqu’au moment où il déverse le contenu du coffre à trésor sur le matelas ; visiblement, il venait d’apporter toutes ses collections de dvd yaois ; ce qui regroupait bien évidemment, OAVs et animes. C’était évident ce qu’il allait faire et il ne partirait sûrement pas avoir d’avoir justement eu ce qu’il attendait. Soit une soirée avec le brun à regarder ces choses à l’eau de ‘rose’ dont il se moquait. « ça va pas te tuer, et c’est pas comme si t’as grand-chose à faire. Même Ma’ veut bien regarder ! »
Revenir en haut Aller en bas
Kenji Papathanoussiou
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

740
07/09/2015
21
Deuxième année
Si je ne met rien, c'est que tout va du moment que c'est humain o/
Japonais

Personnage
N# de Chambre: B18
Disponibilités: rouge
Relations:

Ven 18 Sep - 15:04


"Je rêve ou il boude ?" Apparemment, il avait dû rêver, vu que la seconde d’après Asumi bondissait sur son lit en sortant son ordi. Il avait l'air heureux, trop heureux. Kenji lui, se contentait de regarder son manège, se disant qu'il voulait sûrement lui montrer de nouvelles vidéos de chats, musique ou quelque chose du genre. Puis enfin, il se saisit su sac mystère, en disant quelque chose de totalement stupide, mais qui avait pour effet d'intéresser le petit, qui pouvait être aussi bête que cette phrase. Il hocha donc la tête, impatient de voir ce que caché Tonton Zasa dans son bagage.
Intérêt qui se mua en totale incompréhension en voyant le contenu vomit sur son matelas, puis horreur et peur. Oh non, oh non, oh non non non !

« Tu-tu veux rire là ? Tu comptes pas me faire regarder ça ? C'est ridicule ! Et bien sûr que ça le dérange pas, c'est un démon ce chat ! »

Il prit au hasard une des jaquettes, sachant de toute façon qu'il ne pourrait s'enfuir sans être poursuivi par un blond yaoiste fou à travers tout le lycée. Il lut le résumé, une grimace au visage, ça avait l'air stupide ! Le rouge lui monta aux joues rien qu'avec ça, sans compter les magnifiques (ah ah) dessins sur les couvertures des DVD en eux même. Kenji lâcha le boîtier qu'il avait dans les mains comme si c'était une assiette brûlante, comme parfois quand on en fou une dans un four ( ne posez pas de question), et se retourna vers Asu', lui, son bourreau, diable, tortionnaire favori.

« C'EST HORS DE QUESTION ! C'es-c'est quoi ton délire ? Si tu veux regarder tes... Tes machins là, fait le SANS MOI ! En plus, ça a l'air complètement niais et cucul tes trucs ! Et... Et pourquoi c'est tous des mecs ? »

La dernière question, il la posait sur un ton différent. Il n'avait pas remarqué tient, c'est vrai ça, que des gars. Ah ! Ah moins que... Il attrapa un autre boîtier qui semblait être différent, seulement pour constater que non, en fait, c'était juste un mec très efféminé dessus. C'est là que ça fit ''tilt'' dans son pov' crâne long à la détente. La tête qu'il devait faire devait être inestimable.

« Non seulement, t'veux que j'regarde des trucs d'histoire d'amour débile... Mais en plus, t'as ramené QUE des yaois ? T'es... Tu... T'es méchant Asumi ! »

Ouai, c'était le seul mot d'insulte qu'il avait trouvé sur le moment alors qu'il était blanc comme un cul qui n'avait jamais vu le soleil ou un linge décoloré.







→Fiche         →Rela
Thanks Asu' pour l'ava~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 18 Sep - 20:10

Spoiler:
 

Pour être honnête, il ne s'attendait pas forcément à ce que Kenshitaro accepte aussi facilement; en réalité, le cas contraire l'aurait surpris. Puis, bon, il fallait avouer que sa réaction le fit quand même sourire. Il ressemblait à un de ces chatons apeurés, quitte à traiter leurs compagnons de démons. « Pourquoi? Tu as peur? » Il ricane, ce petit son relou qui vous ferait vous tendre si vous êtes facilement provoqués. Il ne se moquait pas, mais ça en donnait l'impression. Au final, Kenpapa, c'était un peu la victime préféré d'Asumi, quitte à le faire sauter sur le lit en criant au désespoir. Enfin, ça serait presque le cas, mais à la place, il attrapait les dvds comme le pire instrument de torture sorti des enfers et qui vous brûlait non seulement les yeux mais aussi la peau; l'innocence étant une autre histoire.

« Je vois, donc tu as vraiment peur.. » Et voilà qu'il traitait sa passion de culcul niaise rose rose. Il aurait espéré avoir un yaoi dans la main pour feuilleter les pages juste devant ses yeux mais il avait encore les couvertures dont une où on voyait deux magnifiques jeunes gens se coller en un câlin ... plus que fraternel. « Je trouve ça mignon perso'. » Asumi avait ce petit air pur qui ne lui allait tellement pas sur le coup. Il ne voyait même pas pourquoi Kentaro se posait la question. Oui c'étaient des mecs et alors? Il ne peut s'empêcher de se redresse sous la constatation, horrifié par la simple pensées. « TU. TU ... Tu es homophobeee?! » Il se recule inconsciemment, prêt à jeter son ami par la fenêtre.

Enfin, bon, le brun s'est vite rattrapé quand même. Vu qu'il savait ce qu'était un yaoi, et que. Ouais sincèrement, il espérait juste que le minus ne soit pas un gens pas cool pas sympa pas cool sympa. Il fait tout de même la moue, bien décidé à regarder ces dvds avec le Papathanoussiou. «C'est toi qu'es méchant. Je fais le chemin jusqu'ici et tu veux même pas regarder avec moi! Egoiste. BAKA. Juste parce que t'as peur de deux gens mignons qui se donnent de l'amour. »
Revenir en haut Aller en bas
Kenji Papathanoussiou
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

740
07/09/2015
21
Deuxième année
Si je ne met rien, c'est que tout va du moment que c'est humain o/
Japonais

Personnage
N# de Chambre: B18
Disponibilités: rouge
Relations:

Ven 18 Sep - 22:42


« Homophooobe?! Non ! Non, je t'assure ! »

Ouhlàla, Kenji était outré, vous entendez ? Ou-tré qu'Asu' avait pu penser ça. Bon en fait non, il avait juste eu peur que le blond croyait vraiment ça, ce qui n'aurait pas était cool. Pas du tout ! En plus, il adoré trop ce gars pour se faire haïr par lui. M'enfin, Asumi était vite repassé au sujet principal, avec un air un peu enfantin qui manipuler que trop bien le petit homme.
Kenji devint rouge aux mots qu'employait l'autre, il allait lui prouver qu'il n'avait pas peur ! Non, mais oh là ! Pour qui il se prend la fausse blondasse !

« C'est faux ! J'ai pas peur ! J'suis pas une mauviette moi ! Et je suis pas égoïste, c'est faux, totalement FAUX! »

Puis, c'était à son tour de faire la moue, tandis que Ma' s'installer tout confort dans un tiroir rester ouvert. Timidement, Kenji regarda son ami et s'approcha un peu plus de lui.

« J'vais t'le montrer d'abord, que j'ai pas peur de ce genre de machin ! J'vais regarder jusqu'au bout t'verras! Mais, met en un où y'a un peu d'action au moins... »

T'façon, il était déjà foutu, Asu' allé soit le coller au bask' soit lui faire la tête et Kenji ne voulait pas ça, certainement pas le deuxième, ce gamin était bien trop attaché au gens pour réussir et supporter quelqu'un lui faisant la boude. En plus, paumé comme il est, il le remarquerait à peine. Et puis, il était pas une lopette ! Il allait voir ces trucs et prouver à Asumi que c'était pas intéressant! Il était certain que ça allait encore être des histoires du genre 'Je t'aime ! Moi non plus !' ou 'Notice me sempaiiii!' avec des paillettes et des yeux mouillés qui brillent. Bien entendu, le mini avait jamais vu de Yaoi en fait, ni lu. Il n'avait que feuilleté des shonen-ai bien soft et remit aussitôt à leur place avant de filer vers les Seinen ou les romans gotiques. En gros, il s'attendait vraiment à ce genre de choses qui allait le faire bâiller, mais il s'en foutait là maintenant ! Foutu fierté.

« I'M READY! Bring it on blondy! »







→Fiche         →Rela
Thanks Asu' pour l'ava~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 19 Sep - 15:25

C'était rassurant; évident mais rassurant. Asumi avait envie que Kenjin le dise de toute façon. Pas qu'il avait douté! Genre à peine mais en être sûr tout plein, ça nous mettait plus à l'aise dans un sens. Puis voilà, tant que son ami n'était pas homophobe ... VOILA. Il sourit; un grand sourire en hochant la tête. Il lui épargna la prise de main et le câlin qui devaient aller avec puisque Ken' s'était empressé de rétoquer à ses mots. Il était facilement provoquable; et le blond était presque fier que son tour ait marché.

Il ne peut retenir un petit rire qu'il essaie d'étouffer tant bien que mal ce qui rend en sifflement assez malsain. « D'accord! » On aurait sûrement remarque mille et une paillettes dans le regard du japonais qui sautille encore d'excitation sur le lit. « Humhum! Mais y a toujours de l'action dans les yaois... » Enfin, peut-être pas le genre d'action qu'on s'attend à voir surtout et vu le malentendu ... Le blond qui pensait mettre un quelque chose de plutôt innocent, se décida à donc lui mettre son 'action' à lui.

Il n'y avait aucun moyen de deviner que dans à peine cinq minutes, il y avait y avoir des images plutôt perturbantes d'un couple homosexuel le soir. Mais ça, Kenshirataro, allait bientôt le découvrir. Se glissant sur le bord du lit, en plaçant naturellement un oreiller derrière son dos, Asumi pose le pc sur ses cuisses et insère le dvd en question, jettant la couverture un peu loin, pour pas que Ken' la voit. Il tapote la place à côté de lui. « Tu me dis ce que t'en penses, d'accord! Je suis sûr que tu vas adorer. » Il attends que son ami se positionne pour play enfin le premier épisode.

C'était parti pour l'histoire de monsieur X et monsieur Y, deux lycéens qui découvrent enfin l'amour pur ... et pas trop. C'était une histoire mignonne en somme; L'affection de jeunesse, les plaisirs de l'adolescence, la découverte des sentiments, l'assumation de la sexualité. Sûrement pas si rose, mais pas aussi si hardcore -mais ça ce n'est que le début.
Revenir en haut Aller en bas
Kenji Papathanoussiou
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

740
07/09/2015
21
Deuxième année
Si je ne met rien, c'est que tout va du moment que c'est humain o/
Japonais

Personnage
N# de Chambre: B18
Disponibilités: rouge
Relations:

Dim 20 Sep - 1:23


Kenji ne comprit pas vraiment ce qu'Asu impliqué dans "y'a toujours de l'action dans des yaois", peut être devait-il sortir de sa bulle de temps à autre et se renseigner sur le monde qui l'entoure, sérieusement.
Il s'installa à côté du blond, dans une position qui se voulait confortable au maximum pour éviter d'avoir mal au dos a force de s'appuyer contre le bord du lit. Murmurant une espèce de grognement sarcastique "Ouai, ouai, c'est ça, j'vais adoreeer..." mais pas bien fort pour ne pas vexer le plus grand, il bâilla et attendit que le DVD se mette en route. Il redoutait d'avance les dialogues à la rosette, les openings mielleux avec une musique d'amour ridicule et les clichés 'uke' 'seme', oui, il connaissait les termes, il est japonais, je vous rappelle.
Enfin, voilà, du coup, il était là. Avec Asumi Uesugi, à matter une histoire d'amour cliché qui semblait ravir l'intrus, tandis que Kenji se forçait à ne pas s'endormir. Bon, il était peu être un peu dur, ce n'était pas mauvais, ce n'était juste pas son genre. Et là, on fait un grand pas en avant déjà !
Les personnages découvraient leurs attirances respectives, bon, rien à dire vraiment là-dessus, même si le petit s'ennuyait ferme et ne prenait même pas la peine de suivre l'histoire, se contentant de fixer l'écran en pensant à autre chose, comme le chocolat ou si le film 28 mois plus tard allait vraiment être produit. Et puis, ça devint un peu plus intense... Quelque câlins... Quelques bisous... Virant au french kiss...
Déjà, les joues de Kenji devinrent roses, "Bon, il fallait s'y attendre... Si ce n'est que ça...". Oui, si ce n'est que ça... Kenji se tourna vers son bourreau, le voyant parfaitement content de la situation. La situation qui passait de plus en plus de 'histoire mignonne' à 'ma première fois en image, conseil et astuces'
Et ce n'est que maintenant qu'il comprit qu'il aurait mieux fait de se taire avant.

« C'est pas ce que je voulais dire par 'plus d'actions!! »

Kenji était rouge, mais il ne pouvait PAS se défiler maintenant ! Sinon, il passerait pour un faible, et Asu se moquerait de lui en disant qu'il avait raison ! Et JAMAIS il ne grandirait dans un monde ou Asu' à raison ! Plutôt saigner des yeux, écouter Friday de Rebecca Black en boucle, perdre connaissance et mourir !







→Fiche         →Rela
Thanks Asu' pour l'ava~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 20 Sep - 17:27

Et le supplice commença; enfin, seulement pour Kenjitan, il faut avouer. Asumi était dans son petit monde dès que l'un des protagonistes apparut à l'écran. Il avait regardé celui-là au moins trois fois mais il l'adorait autant! En fait, il adorait tout. Tant que c'était beau, romantique et beau. Bref, c'était un fan; un vrai. Et ça se voyait à mille kilomètres. Il était plus concentré qu'il ne l'était en cours et il vivait trop d'émotions à pouvoir décrire, forcément. Les mains liés, ils priaient même pour que les deux soient ensemble et vite! Puis quand le premier baiser arriva enfin. Il était sur le point de coller l'écran, le regard brillant. Ainsi tout s'enchaîna et contre toute attente ... Le blond commença à pleurer, puis à sangloter puis à crier, puis il se tourna vers Kentarou qui lui faisait remarque sur le genre d'action.

Mais c'était de l'action! Regarde ça le mettait dans tous états. « Ils sont enfin ensemble... » Il renifle très charmeusement et prends le brun dans ses bras, alors qu'un gémisemment très suspect résonne dans la pièce -c'était l'uke du yaoi, bien sûr. « Tahuilssontensemblesetilssontheureux etilssontbiensetilsaurontpasd'enfants maisc'esttropbien. » Il se recule un peu pour pouvoir regarder Kenshirou dans les yeux et essayer de calmer ses larmes en même temps, il inspire et se tourne vers l'écran, l'air toujours ému. « C'est trop mignon... » Ouais. Il était en train de se faire prendre et de crier son amour -mais surtout son plaisir. Bien sûr, que c'est mignon Asumi. Bien sûr.

« Tu aimes pas ça? » Il se mords la lèvre et jette un petit regard en coin vers le 'minus'. Il semble vraiment inquiet dans à sa réponse. On ne peut pas partager les mêmes passions mais c'était bien non? Puis si on s'y concentrait très bien, ça avait beaucoup de sens! -A part le fait de douter si Asumi est vraiment hétéro ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Kenji Papathanoussiou
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année
(G) Pensionnaire ▲ Deuxième Année

740
07/09/2015
21
Deuxième année
Si je ne met rien, c'est que tout va du moment que c'est humain o/
Japonais

Personnage
N# de Chambre: B18
Disponibilités: rouge
Relations:

Dim 20 Sep - 19:09


Kenji eut une expression presque dégoûtée quand machin le câlina, c'est qu'il allait dégueulasser ses vêtements avec sa morve c'lui là! En fait, si Ken' avait eu ses bras libres à ce moment-là, il se serait facepalmer fort. Très fort. En plus, il disait absolument n'importe quoi, ça ressemblait à un espèce de mélange de mots bizarre que dirait Céleste quand elle chercher à exorciser quelque chose avec des incantations chelou.
N'empêche, il pleurait. Genre, pour de vrai ! Il pleurer, de regarder des gens, basiquement faire une séance de frottit-frottat dans leur habit de naissance. Ça avait quoi de "mignon" exactement ? En plus, il avait l'air d'avoir mal au début, mais oui, bien sûr, c'est "mignon" "trop kawaii". En attendant, Kenji avait envie de pleurer lui aussi. Mais pas pour les mêmes raisons, il avait envie de chialer parce qu'il devait regarder ça.
Il jeta un coup d'œil a la pile qu'avait ramené Asu' et ça lui donné encore plus les larmes aux yeux, qu'il tentait désespérément de retenir, il ne voulait pas avoir l'air d'une lopette !

« Ça me dérange pas que t'aimes, mais moi non ! C'est... C'est embarrassant comme anime uwaaaaah!! Tu l'as fait exprès de choisir un comme ça ! Avoue ! Tu me veux du maaaaaal! »

Cette fois, il dû se mordre la joue pour pas devenir une fontaine d'eau salé. Il serrait le drap du matelas dans ses mains le plus fermement que possible, le chibi Ken aurait presque tremblé.
Il se tourna vers Asumi, qui était toujours en mode fanboy "Kyaaaaaaaa, so cuuuuute!", Kenji avait du mal à le comprendre, vraiment. Il en venait à ce demandé s'il avait des oreillers de corps là, avec des personnages de beau mec d'anime dessus. ...C'est marrant, parce qu'avec tout ça, Kenji ne savait toujours pas vraiment la sexualité de l'autre. Enfin, là, il se disait que le gars était soit gay, soit bi, soit pan ou tout ce qui existe d'autre, mais pas possible qu'il soit juste attiré par les demoiselles. Logique vu leur petite soirée "Anime cromeugnon" du jour.
Enfin, c'était le moindre de ses soucis. Là, il luttait pour ne pas se cacher sous la couette - qui en fait avait était jetée dans un coin pas Asu' au début - ou blottir sa tête dans ses genoux en criant que le blond avait gagné!
Ah, la torture, tant de situations magiques.







→Fiche         →Rela
Thanks Asu' pour l'ava~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
I can show you the world #shining#shimmering#splendid - pv {Ken Papa}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burning Gold :: Chambre B18-