Burning G☢ld
Les Patrons
Jamshid (MP)
Miyako (MP)
Most Wanted

La Catastrophe de Naha
Bienvenue à Kansen ─ L'institut Burning Gold est le phare qui illumine l'île de par l'intérêt international qui gravite autour de cet institut. Jusqu'à aujourd'hui tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'un essai nucléaire provenant d'un pays encore non-identifié soit tiré à quelques kilomètres des côtes japonaises. La capitale de Naha fut entièrement détruite par un immense tsunami, des suites de l'explosion de la bombe, tandis que la cité de Kansen ─ là où se situe l'internat ─ fut également touchée, mais en moins grande quantité. Dans leur cas, non seulement de nombreux bâtiments furent détruits, mais la radiation n'échappa aucunement à une partie des citoyens. Certains succombèrent à leurs blessures alors que d'autres ... (SUITE ICI)

Partagez | 
 

 Ghost Town | Privé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Loïs Addams
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
66
19/09/2015
Quatrième Année.
Pansexuelle.
Inconnue.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: Libree.
Relations:

Mar 22 Sep - 17:40

Loïs en avait un peu marre des femelles qui peuplaient son dortoir et qui ne faisaient que jacasser de façon quasi éternelle. La sorcière avait opté pour faire tout le trajet jusqu'aux dortoirs des garçons en espérant ainsi pouvoir profiter d'un repos bien mérité, mais les filles qui voulaient tant devenir son amie l'avaient bien évidemment suivit. « Allez, Loïs, ce serait super si tu pouvais nous accompagner ! » L'élève, inexpressive, se dirigeait toujours dans le corridor en écoutant les explications de la jeune fille à ses côtés. En apparence, il y avait une fête et elle voulait que Loïs les rejoigne. « Ça va être génial ! Tu vas t'amuser, tu verras ! » Loïs se contenta de replacer une mèche de cheveux qui glissait dans son décolleté. « J'ai trop hâte je crois que je vais pleurer. » dit-elle sur un ton monotone. « Voilà ! Ça c'est la bonne attitude. » Loïs tourna la tête vers sa camarade. « Tu es vraiment la meilleure amie que j'ai jamais eu Phyllis. » L'autre crédule se mit pratiquement à chialer en venant serrer la sorcière dans ses bras.

« Avec un peu de chance y'aura des beaux garçons ! » s'exclama la jeune élève en filant, gambadant presque, toute pimpante. Loïs se contenta de poser sa paume contre la porte de la chambre numérotée B8. « Avec un peu de chance tu te fracasseras la tête contre les marches de l'escalier en descendant. » Une fois dans la chambre elle ne prit pas la peine d'ouvrir la lumière et s'installa sur le tapis en tailleur. Elle sortit de son sac quelques bougies de couleurs différentes et les alluma à l'aide de son briquet. Que son petit-ami soit là ou pas n'avait pas vraiment d'importance. Elle considérait cette chambre comme la sienne malgré tout. Loïs disposa les bougies un peu partout devant elle et posa ses doigts aux ongles noirs sur un bouquin poussiéreux qu'elle fit dormir sur ses cuisses en gardant le silence.


    “In his voice resonated the timbre of a man who thinks he has convinced himself of an idea, but masks his own doubt by laboring to persuade others.”
Revenir en haut Aller en bas
Shike Taizen
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Quatrième Année
(G) Pensionnaire ▲ Quatrième Année

126
19/08/2015

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités:
Relations:

Mar 22 Sep - 20:57


Il présidait le club d'informatique et celui-ci termina relativement tard. C'est en feuilletant quelques dossiers que le jeune homme poussa la porte de sa chambre en fronçant les sourcils. En temps normal, Lennox était présent et jouait sur sa console DS, la lumière éclairait tellement la pièce que l'albinos avait du mal avec ses yeux, mais en ce moment l'ambiance était à l'exorciste, ce qui poussa le jeune homme a baisser les yeux vers le sol et d'y voir sa petite amie.

« Je ne pensais pas te voir ce soir. » Il referma la porte tranquillement en déposant son sac dans le coin de la pièce. Il enjamba quelques bougies puis s'installa contre la chaise à roulette, allumant la petite lampe de bureau. Il devait faire quelque chose d'important et donc une lumière était nécessaire.

Pendant qu'il parcourait les dossiers, le jeune homme reprit parole en sortant un stylo du pot exprès pour ça. « J'ai entendu dire que tu irais à une soirée avec Phyllis. Qu'il y aurait de beaux garçons. Avec un peu de chance tu trouveras enfin ton prince charmant. » Dit-il en écrivant quelques notes pour finalement refermer le dossier en tournant la chaise vers la jeune fille.

Maintenant qu'il avait terminé son ''boulot'' de président, il pouvait apporter son attention sur celle-ci, la regardant qui avait fait un autel douteux en lisant une livre poussiéreux.

« Je te préviens, pas de sacrifice de poulet. Le sang se nettoie très mal sur les tapis de l'école. »




Revenir en haut Aller en bas
Loïs Addams
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
66
19/09/2015
Quatrième Année.
Pansexuelle.
Inconnue.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: Libree.
Relations:

Mar 22 Sep - 21:42

Elle ne quitta pas des yeux son bouquin en feuilletant celui-ci d'une manière très particulière. Elle ne voulait pas abîmer les pages alors elle y touchait à peine. Une fois qu'elle eut trouvé ce qu'elle cherchait elle relut vite-fait le sortilège et tourna paresseusement la tête vers l'étudiant installé sur sa chaise juste au-dessus d'elle. Il avait entendu cette rumeur ? Elle était déjà parvenue aux oreilles des autres ? Cette cinglée n'avait donc aucune limite ...

Loïs fixa attentivement Shike avant de lui répondre : « Je mettrai des fleurs dans mes cheveux et me mettrai à chanter aux oisillons. Avec un peu de chance il me remarquera. » Elle pencha un peu la tête sur le côté : « Comment c'était avec les autres ? Ils ont cessé de profiter de ton manque de vigilence pour surfer sur des sites pornos ? » Un éclat d'amusement envahit momentanément son regard. C'est que cette histoire l'avait bien fait rire la dernière fois.
Pour peu qu'elle soit capable de rire.

Enfin, tandis qu'il s'intéressait à ce qu'elle faisait, Loïs en profita pour enduire sa bougie d'huile. Elle saisit un couteau à manche blanc et attendit un peu avant de se mettre à tracer quelque chose dans un alphabet que seules de rares personnes connaissaient. « Sur cette chandelle j’écrirai, ce que je vous demande ce soir. Puissent les runes du flux magique ; Par l’esprit, illuminer et le sort et la flamme. J’ai confiance, Vous exaucerez cette faveur. Ô ! Adorable Déesse de la Lune. » Une fois qu'elle eut terminé de graver son mot sur la bougie orange alors elle regarda à nouveau son comparse. « Pas de poulet pour ce soir. » dit-elle en venant poser sa main contre la cuisse de Shike pour se redresser.

Elle tenait toujours son couteau.

« Je pourrais te vider de ton sang comme ça je serais certaine que tu ne vas pas en charmer d'autres. » suggéra-t-elle avec ironie, car elle avait pleine confiance en lui. En vérité, Loïs était juste très bizarre.


    “In his voice resonated the timbre of a man who thinks he has convinced himself of an idea, but masks his own doubt by laboring to persuade others.”
Revenir en haut Aller en bas
Shike Taizen
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Quatrième Année
(G) Pensionnaire ▲ Quatrième Année

126
19/08/2015

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités:
Relations:

Mar 22 Sep - 21:51


C'était une drôle de vision, Loïs chantante avec des oisillons. C'était comme regarder Cendrillon version gothique. Étrange, vraiment. Le jeune homme haussa un sourcil puis soupira très brièvement. Cette situation, il ne l'avait pas réellement rit et les deux garçons l'avaient vite compris puisqu'ils n'étaient pas revenu pour la réunion de ce soir, dommage. Pour une fois qu'il aurait voulu faire une sacrifice humain, tant pis. « Ils ne se sont pas présentés. Je présume que je fais encore plus peur qu'avant. » Il haussa les épaules puis croisa les bras contre le torse.

Son attention se porta sur la demoiselle qui s'occupait à prononcer des paroles étranges, bien que compréhensif. Il l'écoutait en haussa un simple sourcil en regardant le mot qu'elle gravait, sans poser de question, il la laissa faire. De toute façon, Shike savait combien il était important de ne jamais rien dire pendant un rituel de la belle demoiselle. Ce n'est qu'une fois qu'elle termina, qu'il pourrait dire quelque chose. Son regard se posa sur le couteau et encore une fois, le jeune homme releva les yeux vers ceux de la demoiselle.

« Tu pourrais, encore faut-il que tu sois capable de l'enfoncer dans ma peau et ça, j'ai de gros doutes là-dessus. » Il leva la main et effleura l'avant-bras de la demoiselle, serrant finalement le poignet en l'attirant vers lui soudainement. Il n'avait pas besoin de prouver quo que ce soit, Shike n'était pas de ceux qui courait d'un côté et d'un autre. Quand il avait l'amour sous la main, il devenait fidèle. Si fidèle que c'était limite effrayant. « Donc on mange chinois ce soir ? » Demanda-t-il en venant lui mordre le lèvre inférieur, tirant sur celle-ci pour finalement lui prendre un baiser.




Revenir en haut Aller en bas
Loïs Addams
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
66
19/09/2015
Quatrième Année.
Pansexuelle.
Inconnue.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: Libree.
Relations:

Mar 22 Sep - 22:07

Loïs était bien aux faits des talents de Shike en matière de terreur. Il faisait pratiquement aussi peur qu'elle, mais par d'autres moyens, à vrai dire. Elle tenait toujours son fichu couteau et il y avait au moins six bougies étalées sur le sol. Si elle avait voulu elle n'aurait eut qu'à donner un coup de pied pour mettre le feu à la chambre, mais ce n'était pas son intention immédiate.

Lorsqu'il la saisit par le poignet alors elle laissa tomber le couteau sur le bureau de travail et l'observa alors qu'il lui faisait remarquer qu'elle aurait bien du mal à lui enfoncer cette lame dans la chair. « Je suis plus forte que tu ne le crois ... » fit-elle remarquer une fois tout près. En fait, elle ne tarda pas à s'installer à califourchon sur ses cuisses parce que c'était plus confortable pour satisfaire son envie de répondre à ce baiser.

Une fois rompu, elle eut l'occasion de répondre à sa question, tenant entre ses doigts le pendentif qu'il portait autour du cou. « Ça me va. Mais c'est toi qui commande. Je déteste parler au téléphone. » fit-elle en exprimant rien de particulier, fascinée par le bijou à ne même pas le regarder, jusqu'à ce qu'elle se blottisse un peu plus contre lui pour venir l'embrasser contre la gorge et mordre momentanément son cou. Lourdement, elle laissa retomber sa tête contre l'épaule de Shike et y demeura paisiblement installée.

« Je n'ai pas envie d'être amie avec cette bande de mouettes en mini-jupe. » soupira-t-elle, consciente du caractère mauvais de son choix, car elle devrait plutôt se faire des amis au lieu de rester enfermée.


    “In his voice resonated the timbre of a man who thinks he has convinced himself of an idea, but masks his own doubt by laboring to persuade others.”
Revenir en haut Aller en bas
Shike Taizen
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Quatrième Année
(G) Pensionnaire ▲ Quatrième Année

126
19/08/2015

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités:
Relations:

Mar 22 Sep - 22:21


Shike ne fut pas réellement surpris de l'entendre dire qu'elle ne parlerait pas au téléphone. « Ça me va. » Ce n'était pas un problème pour lui de toute façon, il en avait l'habitude. Alors qu'elle restait contre lui en tenant toujours le pendentif entre ses doigts, Shike l'écouta dire qu'elle ne désirait pas être amie avec ce genre de gens, chose qu'il pouvait très bien comprendre. Toujours confortable dans sa chaise, il posa la main contre le bas du dos de sa copine et lui caressa celui-ci lentement.

« Alors ne le sois pas. Soit amie qu'avec des gens qui t'intéresse, personne ne t'oblige à quoi que ce soit. » Autrement dit, il savait que sa petite amie était capable de faire valoir son point de vue, même si cela faisait pleurer une idiote comme Phyllis. Loïs n'avait pas besoin de faire semblant de toute façon.

Même si Shike était plutôt d'accord avec l'idée d'être seul, ce n'était pas nécessairement une bonne chose, il l'avait très vite compris, mais bon. Elle ferait bien ce qu'elle désirait et basta. Il bougea un moment en sortant son portable de la poche arrière de son jeans puis composa le numéro du restau Chinois le plus près. Il passa la commande, toute simple puis raccrocha en posant sa main contre la tête de sa petite amie.

« Fait un rituel qui leur donne tous une maladie comme la grippe et tu auras la paix, non? »




Revenir en haut Aller en bas
Loïs Addams
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
66
19/09/2015
Quatrième Année.
Pansexuelle.
Inconnue.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: Libree.
Relations:

Jeu 24 Sep - 2:35

Elle baissa un peu la tête quand il posa une main sur son crâne et se mit à fixer le tapis d'un air tout ce qu'il y a de plus lunatique. C'est là qu'il suggéra qu'elle fasse un rituel impliquant une maladie pour être certaine d'être en paix. Loïs redressa la tête en cogitant cette suggestion et lui répondit : « C'est une bonne idée. » Il y avait toute sorte de sorts qui pouvaient lui venir en aide même si cela l'obligeait à pratiquer la Magie Noire.

« Il faudra que je crame quelque chose. Espérons que ce ne soit pas tes précieux bouquins ... » dit-elle en saisissant l'un des cahiers au hasard afin de lui abattre doucement sur la tête. Puis, elle se redressa et vint se poser sur le sol afin d'éteindre les nombreuses bougies. Elle observa l'orange et sembla satisfaite. Ce sort lui permettrait d'obtenir un peu de vivacité. Ça lui manquait dernièrement.

Loïs rangea les bougies dans une boîte et glissa le tout dans son sac avant de se diriger vers le lit de Shike pour se cacher sous les draps. Une fois à moitié ensevelie elle extirpa sa tête du lit douillet et examina à nouveau son comparse. « On fera quoi en mangeant ? » Elle marqua une pause et ajouta : « Fin, je me doute bien qu'on fera pas l'amour, mais j'aime bien m'occuper quand je mange alors. » Elle marqua une pause et laissa tomber son visage contre l'oreiller. Elle se sentait toujours mal à l'aise lorsqu'elle approchait ainsi la « normalité ».


    “In his voice resonated the timbre of a man who thinks he has convinced himself of an idea, but masks his own doubt by laboring to persuade others.”
Revenir en haut Aller en bas
Shike Taizen
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Quatrième Année
(G) Pensionnaire ▲ Quatrième Année

126
19/08/2015

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités:
Relations:

Dim 27 Sep - 16:41


Shike s'occupa de mettre un peu d'ordre dans sa chambre alors que sa copine fit savoir qu'elle devait cramer quelque chose et qu'elle espérait que ce ne soit pas un de ses précieux bouquin. Le jeune homme haussa un sourcil en tournant la tête vers elle, puis accepta le coup sur sa tête. « Qu'importe, un livre ça s'achète de nouveau. » Il y avait bien des choses auquel Shike tenait, mais ses bouquins n'en faisaient pas encore partie. Du moins, si c'était un cahier de note, là c'était autre chose. Mais des livres venant de la bibliothèque ou encore d'ailleurs, il s'en foutait royalement.

Il laissa donc sa copine faire le rangement de ses bougies et autres objets puis déposa son linge dans l'armoire, ce retournant vers elle en s'adossant contre celui-ci en croisant les bras au niveau du torse. Elle posait une question intéressante, ce qui laissa le jeune homme interdit pendant un moment. « Ce serait une nouvelle expérience à tenter. » Dit-il avec un ton un peu ironique, haussant les épaules par la suite.

« Je ne sais pas. Il y a un film que tu voudrais voir et que tu n'as pas encore vue? Lennox possède trois mille six-cent soixante-dix film sous son lit, regarde et sert toi. » Dit-il en bougeant finalement de contre l'armoire et s'approcha en venant se poser sur le lit, tournant la tête vers elle, haussant un sourcil par la suite.

« Tu penses à quoi ? »




Revenir en haut Aller en bas
Loïs Addams
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
66
19/09/2015
Quatrième Année.
Pansexuelle.
Inconnue.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: Libree.
Relations:

Dim 27 Sep - 17:20

Loïs eut un demi-sourire lorsqu'il lui fit cette remarque pleine d'ironie concernant le repas et ce qu'elle avait proposée. Lorsqu'il lui fit savoir que son compagnon de chambre possédait une belle collection de films alors la jeune pensionnaire se retrouva très vite à quatre pattes, cherchant sous le lit les DVD. Lorsqu'elle en trouva une pile alors elle se mit à regarder les pochettes et à lire les résumés d'un air plutôt concentré. Du moins, jusqu'à ce qu'il lui demande à quoi elle pensait exactement, ce qui eut pour effet de pousser l'étudiante à exprimer la confusion. « Euh ... » À quoi pensait-elle ?

« Je pense que la normalité possède une certaine facilité à contaminer les gens qui veulent en sortir. » C'est avec un certain découragement qu'elle vint se frotter un peu la joue et reprit une expression un tant soit peu neutre. Shike avait l'impact sur elle de la laisser trahir ses émotions par des réactions plus naturelles. En général, avec les autres, elle ne laissait rien transparaître.
Loïs observait les films qui étaient, en grande partie, des films d'humour de série B et eut un soupir. Rien ne l'intéressait autant qu'elle l'aurait voulut. C'est peut-être pourquoi elle se redressa en tenant toujours son grimoire sous le bras.

« Je pourrais te tirer au tarot. » proposa-t-elle en se retournant pour fouiller à l'intérieur de son sac. Une fois qu'elle eut trouvé ce qu'elle cherchait alors elle vint s'installer sur le lit en posant ses pieds nus contre le matelas. « Tu crèves d'envie de connaître ton destin. » fit-elle d'un ton parfaitement calme même si elle plaisantait. Loïs en profita aussi pour ramener l'une des mèches de cheveux de son petit-ami sous son élastique. Ses cheveux étaient longs, mais pas de façon suffisante pour lui éviter de perdre des mèches en cours de route.


    “In his voice resonated the timbre of a man who thinks he has convinced himself of an idea, but masks his own doubt by laboring to persuade others.”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Ghost Town | Privé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» GHOST ISLAND
» Ed, Détective privé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burning Gold :: Chambre B8-