Burning G☢ld
Les Patrons
Jamshid (MP)
Miyako (MP)
Most Wanted

La Catastrophe de Naha
Bienvenue à Kansen ─ L'institut Burning Gold est le phare qui illumine l'île de par l'intérêt international qui gravite autour de cet institut. Jusqu'à aujourd'hui tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'un essai nucléaire provenant d'un pays encore non-identifié soit tiré à quelques kilomètres des côtes japonaises. La capitale de Naha fut entièrement détruite par un immense tsunami, des suites de l'explosion de la bombe, tandis que la cité de Kansen ─ là où se situe l'internat ─ fut également touchée, mais en moins grande quantité. Dans leur cas, non seulement de nombreux bâtiments furent détruits, mais la radiation n'échappa aucunement à une partie des citoyens. Certains succombèrent à leurs blessures alors que d'autres ... (SUITE ICI)

Partagez | 
 

 Light of Life (Privé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Loïs Addams
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
66
19/09/2015
Quatrième Année.
Pansexuelle.
Inconnue.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: Libree.
Relations:

Jeu 24 Sep - 2:27

Loïs avait tracé un cercle sur le sol avec une craie blanche et y avait tracé quatre lignes qui étaient disposées de la façon la plus précise aux quatre coins cardinaux. C'est vêtue d'une longue robe noire, les pieds nus, et d'un corsage tissé de fils d'argent qu'elle ne repoussait même pas les mèches blanches qui dissimulaient son regard. Elle plaça quatre baluchons de couleur différente dans chaque extrémité de la rose des vents et une améthyste juste au centre. Le grenier était seulement éclairé par de nombreuses bougies.

L'étudiante s'installa face au cercle - côté sud - et se mit à observer le travail qu'elle venait de faire. C'est en tailleur qu'elle se pencha un peu pour saisir l'un de ses volumes. Elle se mit à feuilleter celui-ci dans un silence de mort et sans s'intéresser le moins du monde à qui pouvait se présenter dans le grenier ou pas. Elle plongea la main dans un sachet et se mit à faire tomber des herbes sur la pierre violette qui sommeillait au centre de son cercle.


    “In his voice resonated the timbre of a man who thinks he has convinced himself of an idea, but masks his own doubt by laboring to persuade others.”
Revenir en haut Aller en bas
Logan MacLean
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
13
16/09/2015
21
3e année
Bisexuel
Ecossais

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités:
Relations:

Jeu 24 Sep - 21:46

Quelle journée pourrie !  D’abord, le réveil n’avait pas sonné, ou simplement, Logan ne l’avait pas entendu. Puis, il y avait eu cet accrochage avec le professeur d’anglais à cause de son retard. L’Écossais s’était fait foutre à la porte cinq minutes après son arrivée en classe. Résumé du tableau : rien de très glorieux ! Il s’était retrouvé comme un imbécile à errer dans les couloirs. Finalement, il y avait eu la convocation chez le conseiller d’orientation pour parler de son comportement. Encore un ramassis de menaces et de sanctions. Tenez-vous à carreau blabla… Ouais. Il savait bien tout cela. La dernière chose qu’il voulait c’était de se faire renvoyer de l’établissement avec un aller simple pour la maison de correction. Ah ça, non merci ! Il avait donné. Il acquiesça gentiment aux remarques, fit un beau sourire et se barra du bureau la rage au ventre.

Les cours étaient finis depuis un petit moment déjà. Que faire ? Le roux avait besoin de se changer les idées. Il alla faire un tour dans l’établissement, visitant les lieux qu’il n’avait pas encore vus. Sa petite exploration le mena finalement au grenier. Un endroit très étrange qui lui inspirait pourtant une certaine sérénité. Logan fut surpris d’y trouver quelqu’un. Son regard se promena un instant sur toutes les bougies qui avaient été disposées dans la pièce. Il s’avança discrètement, observant la personne à l’œuvre. Un fin sourire se dessina sur le coin de ses lèvres.

« Tu essaies de réanimer les morts, princesse ? » lança-t-il sur un ton amical, mais légèrement moqueur.

Malgré son statut de nouveau, Logan avait à plusieurs reprises croisé cette fille dans les couloirs. Il avait surtout entendu des rumeurs sur cette dernière. Celle que l’on décrivait comme une sorcière avait attiré l’attention de l’Ecossais et pas seulement parce qu’elle était jolie. Il ne savait pas trop pourquoi.

Il s’approcha encore un peu d’elle, jetant un regard plus précis sur le rituel qu’elle avait préparé. Bon sang… à quoi tout ce bordel pouvait bien servir ? Logan était curieux de le savoir.

Il fourra ses mains dans ses poches de jeans et après avoir farfouillé dedans pendant un instant, en ressortit son paquet de clopes. Au même moment, il eut à l’esprit la clause du règlement qui stipulait qu’il était interdit de fumer à l’intérieur du bâtiment, ce qui eu pour effet de lui arracher un bref ricanement. Il savait que les conséquences de son action seraient très graves s’il se faisait attraper, mais malgré ça, il ne pouvait s’empêcher  d’aller à l’encontre des règles. Et puis, il ne se posait pas tellement la question. Il en avait envie, alors ni une ni deux, il sortit une cigarette et la coinça entre ses lèvres.

« T’en veux une ? » demanda-t-il à la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Loïs Addams
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
66
19/09/2015
Quatrième Année.
Pansexuelle.
Inconnue.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: Libree.
Relations:

Ven 25 Sep - 19:28

Elle venait tout juste de se pencher à nouveau sur le livre qui reposait toujours contre ses cuisses lorsqu'une voix assez rauque pour être celle d'un homme se rendit jusqu'à ses oreilles. La question qu'il venait de lui poser était celle que la majorité des étudiants de l'école lui posait régulièrement. Ceci dit, quelque chose avait crée chez elle l'envie de répondre, et elle le fit en penchant un peu la tête sur le côté de son air blasé habituel : « Tu m'excuseras que le fait d'être surnommée telle l'une de ces petites gourdes incapables de se débrouiller toute seules ne m'émoustille pas davantage. » Elle marqua une pause et glissa un doigt contre la cire fondue pour ensuite laisser son index s'amuser avec la flamme de l'une des bougies. « À moins que les princes aient désormais la faculté de se déplacer avec la dégaine d'un criminel ou de fumer des clopes je ne crois pas que toi ni moi ayons quoi que ce soit à voir avec le genre. » Quoique Loïs avait récolté un nombre effarant de surnoms avec le temps, mais celui-là lui déplaisait.

Quand il lui suggéra une cigarette alors elle répondit : « Non merci. » Elle ne fumait jamais lorsqu'elle était en plein rituel. Ceci dit, comme il l'avait un peu interrompue, elle prit le temps de se remettre dans le bain en touchant les pages de son livre et laissa l'une de ses jambes trop blanches étalée devant elle. « Je ne savais pas que tu te cachais maintenant pour briser les règles. On mûrit avec l'âge ? » Son ton était parfaitement monocorde. Elle leva le sourcil droit et se contenta de glisser son index sous sa lèvre inférieure pour s'assurer que le maquillage n'avait pas fait un raté. Elle craqua une allumette et se mit à faire cramer son livre. C'était assez dangereux, mais elle semblait dépourvue de la moindre crainte, ce qui était aussi assez étrange. « Quel est ton nom déjà ? » fit-elle, en dernier lieu, fixant les flammes qui jaillissaient du papier défraîchit.


    “In his voice resonated the timbre of a man who thinks he has convinced himself of an idea, but masks his own doubt by laboring to persuade others.”
Revenir en haut Aller en bas
Logan MacLean
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
13
16/09/2015
21
3e année
Bisexuel
Ecossais

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités:
Relations:

Dim 27 Sep - 12:50

« Tu m'excuseras que le fait d'être surnommée telle l'une de ces petites gourdes incapables de se débrouiller toute seules ne m'émoustille pas davantage. »

Les propos de la jeune fille arrachèrent un sourire à Logan. Mouais. À première vue, cette dénomination ne semblait pas tellement coller à l’image de Lois, mais l’écossais avait une idée précise en tête.

« Je pensais plutôt à une princesse des ténèbres. Je t’imaginais bien chevaucher un dragon, vêtue d’une longue cape noire et jetant des sorts sur les misérables mortels. »

Ce qu’il disait n’avait pas de sens, mais allez savoir pourquoi, ça le faisait marrer. Il n’avait aucune peine à imaginer ce tableau dans sa tête. Et même, étrangement, cette idée lui paraissait très vraisemblable. Le roux étira légèrement son sourire, puis s’avança dans la pièce, allant s’appuyer contre une de nombreuses poutres. De là, il avait une vue très intéressante de la petite cérémonie qu’elle avait soigneusement installée quelques instants auparavant.

« À moins que les princes aient désormais la faculté de se déplacer avec la dégaine d'un criminel ou de fumer des clopes je ne crois pas que toi ni moi ayons quoi que ce soit à voir avec le genre. »

Le terme « dégaine d’un criminel » eut pour effet de faire ricaner Logan. Il attrapa un sourire carnassier alors qu’il lança un regard arrogant à Lois. Sa main droite glissa dans ses cheveux pour les plaquer correctement en arrière. Il prenait ses airs de mauvais garçon prétentieux.

« Je suis sûr qu’avec une belle armure dorée, je serais un prince super chic. Tu m’as jamais vu en costume de pingouin…j’suis sûr que tu tomberais directement amoureuse de moi. » lança-t-il à demi sérieux. Le ton était à la plaisanterie, mais l’Écossais ne doutait en rien de son charme en temps réel.

Une fois sa clope allumée, il tira une longue bouffée de fumée. Il relâcha sa tête en arrière et ferma les yeux un instant. Plus le pouvoir de la nicotine montait en lui et plus la tension qu’il avait accumulée au cours de la journée retombait. Le bruit des pages du livre le sortit de ses pensées. Il baissa son regard sur la jeune fille, sourit brièvement en regardant ses jambes pâles, puis souffla la fumée qu’il avait aspirée plus tôt.

« Je ne savais pas que tu te cachais maintenant pour briser les règles. On mûrit avec l'âge ? »

« Mouais bof… disons qu’une expulsion et une convocation chez le conseiller d’orientation m’ont amplement suffi pour aujourd’hui. » dit-il d’un air blasé. « Et puis, c’est pas vraiment que je me cache. J’avais envie de fumer maintenant. Peu importe le lieu. C’tout. »

Il la regarda foutre le feu à son livre, un sourcil arqué et la bouche légèrement entre ouverte. Bordel… c’était quoi ce délire ? Logan ne savait franchement pas quoi penser. D’un côté, ça le rendait perplexe, mais d’un autre, il trouvait ça carrément cool. Cette nana n’avait pas froid aux yeux. C’était une caractéristique qui plaisait à l’Écossais. Les gens qui vivaient comme ils l’entendaient, sans se poser de question.

« Je dirais que c’est plutôt toi qui te planque pour laisser libre court à ta pyromanie, nan ? Enfin j’sais pas, mais je dirai que si un prof entrait maintenant dans le grenier, j’pense pas que ça soit ma clope qu’il remarquerait en premier. » lâcha-t-il avec un large sourire. « Tu me voles ma dégaine de criminel là. J’ai l’air d’une fillette avec ma clope.» Un peu d’autodérision, ça fait toujours du bien.

« Quel est ton nom déjà ? »

« Logan. Tu tâcheras de t’en souvenir, princesse. »

Il réfléchit un instant, sondant les profondeurs de son cerveau pour voir s’il retrouvait le nom de la jeune fille. Bingo ! Il avait mis la main dessus, ce qui l’étonna beaucoup. Il n’était pas capable de retenir la moindre consigne qu’on lui avait répétée trois cents fois, mais un prénom qu’il avait vaguement entendu une fois, ça, il n’y avait pas de souci ! Allez chercher une quelconque logique là-dedans… Bref. Il sourit du coin des lèvres.

« Et toi, c’est Loïs hein ? »

Sa clope finit, il l’écrasa rapidement au sol. Il s’en rallumerait sûrement une plus tard. Tranquillement, il regardait le feu qui dévorait le livre.

« Et plus sérieusement, pourquoi est-ce que tu fais cramer ce vieux bouquin ? »

Le roux s’arrêta un instant, regardant autour d’eux. Ce n’était pas un peu dangereux son histoire de livre brûlé ? Enfin… Logan ne voulait pas passer pour un parano, mais ils étaient tout de même dans un grenier majoritairement composé de bois. Et le feu et le bois, ça faisait rarement bon ménage. Suite à cette magnifique conclusion logique, Logan fronça légèrement les sourcils, se frottant le menton d’une main, songeur.

« J’espère que t’avais pas comme intention de foutre le feu à l’établissement. Ça serait pas vraiment pour arranger mes affaires… Je préférais encore que tu réanimes les morts. »




Revenir en haut Aller en bas
Loïs Addams
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
66
19/09/2015
Quatrième Année.
Pansexuelle.
Inconnue.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: Libree.
Relations:

Dim 27 Sep - 17:35

L'image qu'il venait de décrire concernant cette princesse des ténèbres chevauchant un dragon lui fit tout de suite songer à Deanerys. Son regard exprima un certain déplaisir alors qu'elle contemplait toujours les pages de son livre qui brûlaient de plus en plus vite. Bientôt, les flammes atteindraient la tranche du livre et elle se brûlerait les doigts. Loïs eut alors le réflexe d'étouffer les flammes avec une couverture qui traînait et une fois que la fumée se mélangea bien à celle de la cigarette de l'écossais alors elle pu lui répondre : « Je doute que je puisse un jour tomber amoureuse de toi. »

Son expression faciale exprimait le désintérêt le plus total alors qu'elle en profitait pour repousser et son grimoire et la couverture dans un coin de la pièce. Son rituel n'avait plus aucune importance alors Loïs se mit à ranger ses affaires en écoutant d'une oreille distraite ce qu'il lui racontait concernant sa pyromanie. Il se présenta sous le prénom de Logan en lui ordonnant de se souvenir : « Que feras-tu si j'oublie ? »
Cette question était presque rhétorique.

Elle ne fit qu'hocher la tête quand il devina son prénom à elle. La question suivante concernait le pauvre livre dont les vestiges demeureraient à tout jamais coincés dans le grenier. « Quelle importance ? » Loïs se doutait bien que le respect que ce jeune homme avait pour les livres pouvait s'apparenter à un bon gros zéro pointé.
Loïs approcha l'élève dans le simple but de récupérer sa veste noire qui reposait sur le crochet du mur. Elle enfila celle-ci en boutonnant calmement jusqu'au ventre et s'appliqua à bien extirper toutes les mèches blanches de sa chevelure du vêtement en question pour les laisser tomber sur ses épaules.

Enfin, elle saisit son sac, disposée à approcher la seule fenêtre pour contempler le ciel. Elle entendait le tonnerre gronder. Il y aurait un orage.


    “In his voice resonated the timbre of a man who thinks he has convinced himself of an idea, but masks his own doubt by laboring to persuade others.”
Revenir en haut Aller en bas
Logan MacLean
avatar
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
(G) Pensionnaire ▲ Troisième Année
13
16/09/2015
21
3e année
Bisexuel
Ecossais

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités:
Relations:

Lun 28 Sep - 0:06

« Je doute que je puisse un jour tomber amoureuse de toi. »

« Ne vends pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué, princesse. On ne sait jamais dans la vie. »

Il soupira intérieurement en voyant la fille étouffer les flammes dans la couverture. Il se trouvait encore trop jeune pour mourir griller comme un poulet dans ce grenier moisi. Légèrement parano, il garda un coup d’œil discret sur la couverture.

« Que feras-tu si j'oublie ? »

Logan haussa les épaules. C’était une façon de parler. Il n’avait pas d’idée particulière derrière la tête. Il sourit et la regarda droit dans les yeux. Il avait envie de continuer d’essayer de la faire réagir un tant soit peu plus qu’un vague hochement de tête. Fallait dire que cette gonzesse n’était pas tellement cocasse. M’enfin… ça donnait un peu de challenge au roux. Et puis, ça le faisait marrer dans le fond de se ramasser des vents.

« Tu t’en souviendras, c’tout. » balança-t-il, sûr de lui.

Il attrapa une nouvelle cigarette, puis tourna la tête en direction de Lois, un sourcil à peine arqué.

« Quelle importance ? »

« Parce que ça m’intéresse. J’suis curieux comme gars, tu sais. » Il se tut un instant, réfléchissant. « Aussi étonnant que ça puisse paraître, je n’ai pas comme seul intérêt la drague et la délinquance. » dit-il sérieusement, abandonnant enfin son rôle de beau parleur.

Il la regarda approcher et enfiler sa veste, fumant tranquillement sa cigarette à côté. Son attention se tourna ensuite vers la vue qu’offrait la fenêtre. Il resta silencieux un moment avant de s’adresser à nouveau à la jeune femme.

« Tu sais, j’étais sérieux quand je te demandais à quoi ça servait. Je trouve ça assez cool tous ces rituels et tout, mais j’y comprends pas grand-chose… alors j’me disais que tu pourrais p’t’être m’initier. Nan ? »

Sa main droite passa sur le bout de son menton. C’était un réflexe qu’il avait lorsqu’il songeait à quelque chose en particulier. Il se redressa et marcha quelques pas en direction de la fille, s’arrêtant à côté d’elle et lui lança un bref regard de son mètre quatre-vingts.

« Demande-moi c’que tu veux en échange. J’suis arrangeant comme gars. »



Revenir en haut Aller en bas
Loïs Addams
avatar
▲ Membre des Supernova
▲ Membre des Supernova

Classe : Epsilon.
66
19/09/2015
Quatrième Année.
Pansexuelle.
Inconnue.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: Libree.
Relations:

Jeu 1 Oct - 22:12

Loïs eut un intérêt minime pour sa manière de prétexter qu'une liaison entre-eux pouvait être possible. Alors que l'étudiant ajoutait qu'il était curieux et lui confiait ne pas être qu'un dragueur et un délinquant elle eut un soupir. « Heureusement parce que comme qualificatif y'a mieux. » fit-elle remarquer en jetant un coup d'oeil au pentacle toujours tracé à même le sol. C'est ironique qu'il choisit ce moment pour lui demander de l'initier à ces rites. Ce qui était assez ironique venant de la part d'un parfait inconnu. La jeune femme soutint son regard un moment en paraissant un peu suspecte et lui dit : « Je ne veux rien en échange. Je n'initie que ceux qui ont vraiment un intérêt pour la sorcellerie. Et dans ton cas je ne crois pas que concocter des potions fasse partie de tes talents. »

En revanche, comme elle comptait réellement laisser la porte ouverte à ce genre de choses, elle conclut : « Mais je peux faire une exception si tu es capable de me prouver que tu es sérieux. » Elle exprima une telle désinvolture en s'assoyant sur le rebord de la fenêtre. Il faisait un peu plus froid que tout à l'heure et elle regrettait presque d'avoir éteint les bougies. « Qu'est-ce que tu attends de la magie ? Qu'est-ce que tu voudrais qu'elle t'apporte ? » Loïs vint simplement jouer avec l'un de ses piercings aux oreilles sans pour autant le quitter des yeux. Attentive.


    “In his voice resonated the timbre of a man who thinks he has convinced himself of an idea, but masks his own doubt by laboring to persuade others.”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Light of Life (Privé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Editeur light libre
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burning Gold :: Le grenier & toit-