Burning G☢ld
Les Patrons
Jamshid (MP)
Miyako (MP)
Most Wanted

La Catastrophe de Naha
Bienvenue à Kansen ─ L'institut Burning Gold est le phare qui illumine l'île de par l'intérêt international qui gravite autour de cet institut. Jusqu'à aujourd'hui tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'un essai nucléaire provenant d'un pays encore non-identifié soit tiré à quelques kilomètres des côtes japonaises. La capitale de Naha fut entièrement détruite par un immense tsunami, des suites de l'explosion de la bombe, tandis que la cité de Kansen ─ là où se situe l'internat ─ fut également touchée, mais en moins grande quantité. Dans leur cas, non seulement de nombreux bâtiments furent détruits, mais la radiation n'échappa aucunement à une partie des citoyens. Certains succombèrent à leurs blessures alors que d'autres ... (SUITE ICI)

Partagez | 
 

 So much energy, it's vivifying } PV Sammy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Silke Engel
avatar
▲ Simple(s) Citoyen(s)
▲ Simple(s) Citoyen(s)

35
16/09/2015
27
Inconnue à ce jour.
Allemande.

Personnage
N# de Chambre:
Disponibilités: Moyennes.
Relations:

Mar 6 Oct - 18:37

Il faut sortir, Silke.
Rester enfermée ne t'apportera rien de bon.

C'est ce que je me répète souvent, parce qu'on le répète énormément aux enfants, vous savez ? Qu'il est important de s'aérer, de profiter du soleil, tout ça...
...
Mais est-ce réellement le cas ?

Je ne questionne pas l'aspect scientifique de la chose. Le soleil nous apporte de la vitamine D, si mes souvenirs sont bons, et je veux bien croire qu'en règle générale, l'air extérieur est meilleur que l'air intérieur (si l'on exclue les zones polluées). Non, je ne remets rien de ceci en question.
Mais,
n'est-il pas important aussi de préserver ma santé mentale ?

Bien sûr, personne ne peut me répondre. Enfin, peut-être que, s'ils savaient, ils pourraient me répondre... Mais ils ne savent pas. Et, j'ose l'espérer, ils ne le sauront jamais.
Même si, en toute honnêteté, je finirai un jour ou l'autre par craquer.
En bref, j'ai longuement débattu sur la question. J'ai pesé le pour et le contre, fait une liste très détaillée de tous les avantages et inconvénients à rester dedans et à sortir, pour finalement en arriver à la conclusion que je ne pouvais décemment pas rester enfermée pour le restant de mes jours, mais que, oui, mes sorties allaient fortement diminuer. J'ai ensuite listé tous les endroits où je pourrais aller, cherché celui qui serait le moins... Le moins quoi ? Le moins effrayant ? Cela paraît ridicule, dit comme ça... Et pourtant, ce n'est pas loin de la vérité.
Finalement, j'ai choisi le parc. Cela peut paraître bizarre, pour une adulte, de vouloir aller dans un parc pour enfants. Mais il y a une raison bien logique à ce choix : si j'y vais en semaine, en toute logique, je n'y croiserai personne. Or, moins je verrai de gens, mieux je me porterai, je pense. Pour le moment, tout du moins. Le temps que je... m'habitue à cette 'maladie'. Je ne sais pas si l'on peut appeler cela une maladie à proprement parler. Peut-être suis-je simplement devenue folle. Et, en ce cas, puis-je réellement m'y habituer ? Est-il possible de s'habituer à ça ?

Habillée d'un chemisier blanc et d'un pantalon slim noir, je suis donc sortie un jeudi après-midi (après-midi bien avancé finalement, je me demande à quelle heure ils finissent les cours...). La marche est courte, puisque le parc est non-loin de l'immeuble où j'habite (la proximité est aussi un avantage, si je ressens le besoin de me réfugier chez moi, je le peux, au moins...). Tout du moins, en théorie. Lorsque vous vous arrêtez toutes les deux minutes parce qu'il vous a semblé voir l'ombre d'une créature passer derrière vous, que vous tentez de vous rassurer en vous disant que le bras que vous voyez là n'est que la branche d'un arbre, que vous vous persuadez que le cri que vous avez entendu n'est que le fruit de votre imagination, vous avez bien du mal à parcourir ce court trajet rapidement.

Parfois, je me dis que j'aurais préféré que la catastrophe emporte ma vie,
au lieu de me donner ça.
Je ne demande même pas un de ces pouvoirs dont certains ont hérités.
Je veux juste que tout cela se termine.


Une fois arrivée, je m'assieds sur une balançoire, posant mon sac sur celle voisine (il n'y a personne, après tout... Je crois). J'en sors mes lunettes, un petit livre, et commence à lire, tentant d'oublier ce qui m'entoure, à l'exception de Lucy, qui me soutient comme elle peut dans tout ceci.
Parfois, j'ai la sensation d'être dans un film d'horreur.
J'aimerais que ce soit juste cela.







They all think I'm fine, and they're wrong. They all think I got past this, and they're wrong. She's there. She's still there. She never left. Because nobody else ever stayed.

(Sauf si précisé, Silke parle en anglais.)
Revenir en haut Aller en bas
 
So much energy, it's vivifying } PV Sammy.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après Kim kardashian, Neyo,Corneille,Oprah... Sugar Sammy!
» Protection energy magic stone of jinaar.
» Sam "Sammy" Sylvius
» Briket Jules Walter yo ap fè chimen.
» ENERGY femelle croisé bichon-fox moins d'un an SPA DOUAI 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burning Gold :: Le Parc-